la conscience

112

Partager

Enregistrer

Inscris-toi pour voir le contenu. C'est gratuit!

Accès à tous les documents

Rejoins des millions d'étudiants

Améliore tes notes

En t'inscrivant, tu acceptes les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité.

 La conscience
Qu'est-ce que la conscience ?
On << prend conscience
On << perd conscience »> = = s'évanouir
»> =
réaliser quelque chose, déc
 La conscience
Qu'est-ce que la conscience ?
On << prend conscience
On << perd conscience »> = = s'évanouir
»> =
réaliser quelque chose, déc
 La conscience
Qu'est-ce que la conscience ?
On << prend conscience
On << perd conscience »> = = s'évanouir
»> =
réaliser quelque chose, déc
Contenus similaires
Know la conscience  thumbnail

437

6842

Tle

la conscience

Fiche complète pour le bac avec les notions principales à connaître et quelques citations qui résument les pensées

Know Être conscient suffit il pour se connaitre thumbnail

20

221

Tle

Être conscient suffit il pour se connaitre

Dissertation personnel

Know Cours complet sur la conscience thumbnail

23

454

Tle

Cours complet sur la conscience

Notion 1 - La conscience

Know La raison thumbnail

60

1602

Tle

La raison

Cours portant sur la notion philosophique de la raison.

Know citations philo pt2 thumbnail

25

502

Tle

citations philo pt2

liste citation par notion philo pt2 (fin)

Know La conscience  thumbnail

6

83

Tle

La conscience

Fiche de révision complète pour le bac de philosophie, sur la notion « la conscience ».

La conscience Qu'est-ce que la conscience ? On << prend conscience On << perd conscience »> = = s'évanouir »> = réaliser quelque chose, découvre une vérité soudaine Définition: Conscience vient du latin cum scientia ; Cum signifie « avec » et scientia signifie << savoir », Etymologiquement ce mot signifie donc «< accompagné de savoir ». Le terme conscience distingue trois réalités bien distinctes : La conscience morale : être conscient de ses actes La conscience comme éveil : être présent à la réalité La conscience comme savoir : par opposition à l'ignorance Avoir conscience de soi c'est avoir conscience de ses actes et de leurs conséquences, c'est pour cela qu'Aristote dit qu'il faut se connaître soi-même pour être vertueux. A quoi sert la conscience? La conscience est une faculté étonnante capable de mettre l'esprit qui perçoit à distance de l'objet perçu. C'est le sens de l'expression « prendre conscience » qui montre que les êtres humains sont capables de savoir ce qu'ils sont en train de faire, de vivre quelque chose. L'œil qui se tient à distance et qui se regarde entrain de vivre quelque chose est la conscience. On dit qu'elle est réflexive, réfléchir sur le monde et sur ce qu'elle est. Réfléchir c'est lorsque l'esprit remarque qu'il est en train de faire quelque chose, l'esprit est l'initiateur, l'exécutant (qui...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity a été mis en avant par Apple et a toujours été en tête des classements de l'App Store dans la catégorie Éducation en Allemagne, en Italie, en Pologne, en Suisse et au Royaume-Uni. Rejoins Knowunity aujourd'hui et aide des millions d'étudiants à travers le monde.

Ranked #1 Education App

Chargement dans le

Google Play

Chargement dans le

App Store

Tu n'es toujours pas convaincu ? Regarde ce que disent les autres élèves ...

Louis B., utilisateur iOS

J'aime tellement cette application [...] Je recommande Knowunity à tout le monde ! !! Je suis passé de 11 à 16 grâce à elle :D

Stefan S., utilisateur iOS

L'application est très simple à utiliser et bien faite. Jusqu'à présent, j'ai trouvé tout ce que je cherchais :D

Lola, utilisatrice iOS

J'adore cette application ❤️ Je l'utilise presque tout le temps pour réviser.
Légende alternative :

fait agir le corps) et le critique. Ensuite c'est mobiliser les connaissances acquises dans le passé pour résoudre un problème présent. Exemple : Une élève qui a appris ses tables de multiplication doit réfléchir pour l'appliquer correctement à l'énoncé du problème. La conscience est donc un « pouvoir de réflexion ». La conscience est-elle spécifique à l'être humain ? L'animal a une vie intérieure et des émotions qu'il exprime comme la joie, la colère, la tristesse et il rêve. Cependant tous les animaux n'ont pas la conscience réflexive de savoir qu'ils sentent et ressentent. Même l'animal le plus intelligent, agira selon l'intelligence propre à son espèce : il ne sera pas capable de morale. On peut donc dire que la conscience réflexive est propre de l'esprit humain. Elle permet à l'être humain d'évaluer son comportement relevant de la morale. Ainsi la conscience est spontanée (douleur, entendre de la musique…) et réflexive car nous sommes certains d'être un sujet pensant. Nous savons inspecter et utiliser nos pensées pour résoudre les difficultés présentes contrairement à l'animal. Aristote: la connaissance de soi : << >> Le terme conscience n'est apparu qu'au XVIIème siècle, pour autant Aristote parlait déjà de « connaissance de soi »>. Selon lui seul un ami qui est un « autre soi-même › peut aider à comprendre qui on est. Pour Aristote l'« indulgence et la passion faussent l'image que nous avons de nous-même, je peux plus aisément juger un autre que moi. La connaissance de soi est éloignée du concept de conscience que nous avons aujourd'hui. Il faut attendre le cogito de Descartes pour avoir une ébauche du concept de conscience. Descartes: la conscience de soi : Au XVIIème siècle, Descartes fait une des expériences de pensée les plus connues en philosophie : l'expérience du doute dans Discours de la méthode, il se demande jusqu’où peut-on remettre en question la réalité. Même si on pousse le doute, il y aura toujours une vérité dont on ne peut douter : je doute donc je pense. Or si je pense c'est que je suis et si je suis c'est que j'existe. « cogito ergo sum » je pense donc je suis. >> Dualisme corps-esprit : le corps et l'esprit sont deux choses séparables et séparées. Selon Descartes le corps est comparable à un automate piloté par l'esprit. Le corps serait une illusion crée par notre esprit. Chez Hegel, l'être humain possède une connaissance pour soi. Hegel : une conscience pour soi : Pour Hegel, la conscience des êtres humains leur permet d'avoir une double existence : L'être humain est « en soi » : le corps vivant existe au même titre que ce que l'on trouve dans la nature L'être humain << pour soi » : l'être qui existe est doué de conscience en soi. Il accorde le dualisme de Descartes mais va plus loin, l'être humain existe « pour soi ». Il modifie le monde et se reconnait dans ses actions. l'être humain change en permanence : Par la conscience, qui lui permet de se regarder et de se juger, il peut refuser ou accepter ce qu'il est. Il peut évoluer et se transformer continuellement. Nous pouvons dire que c'est par la conscience que l'être humain existe. Chez Husserl, philosophe autrichien, la conscience est avant tout conscience de quelque chose d'extérieure à elle. L'intentionnalité est la particularité de la conscience d'être dirigée vers un objet. Husserl : la conscience comme intentionnalité : Au XIXème siècle, la phénoménologie met en avant un autre aspect de la conscience humaine. Il critique la séparation de Kant entre les phénomènes et les noumènes, car tout est phénomènes. « Toute conscience est conscience de quelque chose ». Nous avons conscience d'une chose extérieure parce que nous avons l’intention de la regarder, c'est pourquoi nous projetons sur cette chose des significations et des affects soit des intentions. Le monde et les objets ne préexistent pas à la conscience.