Français /

Analyse linéaire - A une passante

Analyse linéaire - A une passante

E

Emax

0 Followers
 

Français

 

1ère

Fiche de révision

Analyse linéaire - A une passante

 A une passante
Introduction
°2eme édition des fleurs du mal, Baudelaire, 1861, section "tableau
parisiens"
°Le poème évoque la rencontre av

Commentaires (1)

Partager

Enregistrer

5

oral français

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

A une passante Introduction °2eme édition des fleurs du mal, Baudelaire, 1861, section "tableau parisiens" °Le poème évoque la rencontre avec une femme qui passe et a qui il adresse se poème On trouve l'éblouissement de l'attirance féminine, la recherche d'une nouvelle espérance pleinement heureuse et l'échec d'une relation qui laisse le poète désemparé. Prblmtq °Nous verrons donc en quoi cette scène est le récit d'une révélation de la beauté Plan °Mvt 1: Q1+2: Récit de la rencontre °Mvt 2: T1+2: Adresse à l'inconnue + allégorie de la beauté fugitive LECTURE Mouvement 1: Récit de la rencontre °V1: personnification de la rue, cette rue est à la limite de la monstruosité °V2-5: apartiO mystérieuse d'une femme → rythme de +en+ long (₁) cette femme se retrouve figée au V5, ce qui crée une attente, allegorie de la douleurs °Beauté semble être idéal, agil, noble mais qui incarne l'alliance des contraires avec "agile" (vie) et "jambe de statue" (mort) °V6-8 : Bdl exprime la fascination du témoin "crispé", c'est un changement de focalisation. °Du V1-5 on parle de la femme, du V6-14 on parle du temoin → on passe de l'observé a l'observant "Moi, je" (V6) donne l'effet d'insistance avec la manifestation de la 1er personne N Mouvement 2: Adresse a l'inconue et allegorie de la beuaté fugitive °1 vers du tercet est une vota, les mots "éclair" puis "nuit"on...

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Légende alternative :

marquer ce 1er hémistiche et marque l'intensité de l'émotion du poète qui est montré par "..." Cette émotion forte est présente dans tous le sizain(point d'exclamation) L'antithèse eclair/nuit permet d'insister et mettre en valeur le caractère figurant de l'expérience On voit donc une métaphore du coup de foudre avec le mot éclair mais il y a une opposition avec la nuit qui donne un retour brutal à la réalité Eclair-Ideal /Nuit = Spleen I O °V10: Avec "soudainement renaître", il y a donc une renaissance brutal La femme devient donc la métaphore de ce que recherche Bdl, → Il cherche à atteindre l'idéal °V11 question rhétorique, le V12 lui répond, dans ce vers on a une ponctuation forte qui donne donc un rythme et qui implique une gradation rythmique, cette gradation rythmique exprime les sentiments du poète °Il explique dans le v12 et 13 qu'il croise l'idéal mais ne le rencontre pas °"j'eusse aimé au "V14 accentue le l'impossibilité de la rencontre qui perdure → retour au spleen Conclusion Ce texte evoque donc une scène de rencontre qui se passe entre le poète est une femme qui représente la beauté de l'ideal, retour fugace et avec l'image d'une femme qui attire et terifie le poète qui semble aspiré par cette inconnue, c'est un récit d'un instant figé par le souvenir en un tableau, de la section "tableau parisien" Ouverture "Le désir de peindre" tirée du spleen de paris

Français /

Analyse linéaire - A une passante

Analyse linéaire - A une passante

E

Emax

0 Followers
 

Français

 

1ère

Fiche de révision

Analyse linéaire - A une passante

Ce contenu est seulement disponible dans l'appli Knowunity.

 A une passante
Introduction
°2eme édition des fleurs du mal, Baudelaire, 1861, section "tableau
parisiens"
°Le poème évoque la rencontre av

Ouvrir l'appli

Partager

Enregistrer

5

Commentaires (1)

O

Merci beaucoup, c'est vraiment utile d'autant plus que nous sommes en train de l'apprendre en ce moment 😁

oral français

Contenus similaires

5

bac français : les fleurs du mal

Know bac français : les fleurs du mal  thumbnail

258

 

1ère

7

La Déclaration des droits de la Femme et de la Citoyenne Olympe de Gouges Préambule

Know La Déclaration des droits de la Femme et de la Citoyenne Olympe de Gouges Préambule thumbnail

294

 

1ère

4

✨️Figures de style ✨️

Know ✨️Figures de style ✨️ thumbnail

1922

 

3e/1ère/2nde

6

Une charogne (analyse linéaire)

Know Une charogne (analyse linéaire) thumbnail

193

 

1ère

Plus

A une passante Introduction °2eme édition des fleurs du mal, Baudelaire, 1861, section "tableau parisiens" °Le poème évoque la rencontre avec une femme qui passe et a qui il adresse se poème On trouve l'éblouissement de l'attirance féminine, la recherche d'une nouvelle espérance pleinement heureuse et l'échec d'une relation qui laisse le poète désemparé. Prblmtq °Nous verrons donc en quoi cette scène est le récit d'une révélation de la beauté Plan °Mvt 1: Q1+2: Récit de la rencontre °Mvt 2: T1+2: Adresse à l'inconnue + allégorie de la beauté fugitive LECTURE Mouvement 1: Récit de la rencontre °V1: personnification de la rue, cette rue est à la limite de la monstruosité °V2-5: apartiO mystérieuse d'une femme → rythme de +en+ long (₁) cette femme se retrouve figée au V5, ce qui crée une attente, allegorie de la douleurs °Beauté semble être idéal, agil, noble mais qui incarne l'alliance des contraires avec "agile" (vie) et "jambe de statue" (mort) °V6-8 : Bdl exprime la fascination du témoin "crispé", c'est un changement de focalisation. °Du V1-5 on parle de la femme, du V6-14 on parle du temoin → on passe de l'observé a l'observant "Moi, je" (V6) donne l'effet d'insistance avec la manifestation de la 1er personne N Mouvement 2: Adresse a l'inconue et allegorie de la beuaté fugitive °1 vers du tercet est une vota, les mots "éclair" puis "nuit"on...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Knowunity

Application scolaire n ° 1 en Allemagne

Ouvrir l'appli

Légende alternative :

marquer ce 1er hémistiche et marque l'intensité de l'émotion du poète qui est montré par "..." Cette émotion forte est présente dans tous le sizain(point d'exclamation) L'antithèse eclair/nuit permet d'insister et mettre en valeur le caractère figurant de l'expérience On voit donc une métaphore du coup de foudre avec le mot éclair mais il y a une opposition avec la nuit qui donne un retour brutal à la réalité Eclair-Ideal /Nuit = Spleen I O °V10: Avec "soudainement renaître", il y a donc une renaissance brutal La femme devient donc la métaphore de ce que recherche Bdl, → Il cherche à atteindre l'idéal °V11 question rhétorique, le V12 lui répond, dans ce vers on a une ponctuation forte qui donne donc un rythme et qui implique une gradation rythmique, cette gradation rythmique exprime les sentiments du poète °Il explique dans le v12 et 13 qu'il croise l'idéal mais ne le rencontre pas °"j'eusse aimé au "V14 accentue le l'impossibilité de la rencontre qui perdure → retour au spleen Conclusion Ce texte evoque donc une scène de rencontre qui se passe entre le poète est une femme qui représente la beauté de l'ideal, retour fugace et avec l'image d'une femme qui attire et terifie le poète qui semble aspiré par cette inconnue, c'est un récit d'un instant figé par le souvenir en un tableau, de la section "tableau parisien" Ouverture "Le désir de peindre" tirée du spleen de paris