Matières

Matières

Société

Bilan "Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne"

170

Partager

Enregistrer

Télécharger


Faire le point sur l'œuvre d'Olympe de Gouges
1. Qui est Olympe de Gouges ? Quel statut occupe-t-elle dans la société où elle vit ?
Olympe d
Faire le point sur l'œuvre d'Olympe de Gouges
1. Qui est Olympe de Gouges ? Quel statut occupe-t-elle dans la société où elle vit ?
Olympe d

Faire le point sur l'œuvre d'Olympe de Gouges 1. Qui est Olympe de Gouges ? Quel statut occupe-t-elle dans la société où elle vit ? Olympe de Gouges, de son vrai nom Marie Gouze est autant femme de lettre que femme politique française du 18⁰ siècle. C'est une femme engagée pour combattre les injustices de cette époque, en effet elle est considérée comme l'une des premières femmes féministes. ODG fut l'une des premières à réclamer l'égalité des droits pour tous les discriminés et les exploités, comme les femmes et les Noirs. Dramaturge, pamphlétaire, pionnière de la lutte contre l'esclavage, défenseuse de l'abolition de la peine de mort...ODG était une activiste motivé, raisonnée et courageuse. Auteure de la Déclaration de la femme et de la citoyenne, elle est devenue une figure emblématique des mouvements pour la libération des femmes. 2. Quand la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne paraît-elle ? Sous quel régime politique ? La DDFC, texte juridique français exigeant la pleine assimilation légale, politique et sociale des femmes, paraît le 14 Septembre 1791 sous Louis XVI pendant la R.F 3. De quel texte l'œuvre d'Olympe de Gouges est-elle en partie une réécriture ? Le texte d'ODG est en partie une réécriture de la DDHC datant du 26 Août 1789....

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity a été mis en avant par Apple et a toujours été en tête des classements de l'App Store dans la catégorie Éducation en Allemagne, en Italie, en Pologne, en Suisse et au Royaume-Uni. Rejoins Knowunity aujourd'hui et aide des millions d'étudiants à travers le monde.

Ranked #1 Education App

Chargement dans le

Google Play

Chargement dans le

App Store

Tu n'es toujours pas convaincu ? Regarde ce que disent les autres élèves ...

Louis B., utilisateur iOS

J'aime tellement cette application [...] Je recommande Knowunity à tout le monde ! !! Je suis passé de 11 à 16 grâce à elle :D

Stefan S., utilisateur iOS

L'application est très simple à utiliser et bien faite. Jusqu'à présent, j'ai trouvé tout ce que je cherchais :D

Lola, utilisatrice iOS

J'adore cette application ❤️ Je l'utilise presque tout le temps pour réviser.

Légende alternative :

En effet, De Gouges reprend point par point, en les féminisant, les articles de la DDHC pour montrer que la société est certes bisexuée, mais que la différence sexuelle ne saurait être un postulat ni en politique ni dans l'exercice de la citoyenneté. Cette réécriture, quasi contemporaine, est une avancée inédite proposant un programme détaillé d'une modernité flagrante. Cette mise a égalité repose sur un projet politique motivé et réfléchi et pas seulement sur une simple constatation de la hiérarchisation des sexes. 4. Comment Olympe de Gouges est-elle morte ? Pour quelles raisons ? ODG est morte guillotinée le 3 Novembre 1793 à Paris. En effet, fourmillant d'idées de réformes sociales et politiques avant-gardistes, elle n'en restera pas moins hostiles aux violences révolutionnaires et favorables jusque très tard à une monarchie constitutionnelle. Après la fuite et l'emprisonnement du roi, elle se tourne vers les Girondins modérés. Dès l'apparition des premiers massacres, elle s'insurge publiquement contre la Terreur et fait placarder dans tout Paris une affiche accusant Marat et Robespierre d'être responsables des effusions de sang. Mais, en 1793, les Montagnards prennent l'ascendants sur l'Assemblée et ces essais, affiches, pamphlets... valent d'être arrêté et de comparaître devant le tribunal révolutionnaire. On lui refuse un avocat, elle se défendra donc seule en restant fidèles à ses idéaux humanistes et sera condamnée à mort. 5. De combien de parties la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne se compose-t-elle ? La DDFC se compose en 3 parties : le préambule, les articles, le postambule et un ajout la « forme du contrat social de l'homme et de la femme » qui est une proposition du contrat maritale se prolongeant sur des réflexion. Mais avant cela se trouve une adresse « A la Reine » et « Les droits de la femme » où elle s'adresse aux hommes. 7. Quelles sont les caractéristiques de la condition féminine à l'époque d'Olympe de Gouges? A cette époque, les conditions de la femme étaient inégales face à celles de l'homme. Elles étaient d'ailleurs soumises à son autorité. La femme n'avait aucun accès à l'éducation, elle était seulement considérée comme mère ou ménagère. Ses journées se résumaient alors aux tâches domestiques, à la gardes des enfants et elle était exclue de la société civile et politique. La femme devait tout à l'homme, à lequel elle était soumise. Elle était considérée comme inférieur à lui, autant intellectuellement que physiquement. En autres, les femmes étaient seulement jugée sur deux critères : la beauté et le charme, on les réduisait à des objets de désir ou d'agrément. 8. Quelle institution sociale est considérée par Olympe de Gouges comme « le tombeau de la confiance et de l'amour » ? L'institution sociale qui est considérée comme « le tombeau de la confiance et de l'amour » est le mariage. 9. Montrez que ce texte est celui d'une humaniste engagée. Ce texte est bien celui d'une féministe engagée car, dans un 1er temps, elle a payé de sa vie ses engagements qu'elle énonce toute au long de sa Déclaration. Elle use de tous les moyens et recours à sa portée pour défendre les droits des femmes tout au long de son texte. Elle a le courage de prendre la parole pour défendre la place de la femme dans la société et pour, parfois même, s'attaquer aux hommes. Elle réclame l'égalité des droits, des devoirs et même des châtiments... ODG appelle les femmes à lutter et protester. 10. Quels sont les droits, revendiqués par Olympe de Gouges, qui rendraient les femmes égales aux hommes ? ODG revendique, au nom de la nature et de la raison, des droits égaux à ceux des hommes : droit d'entreprendre, de voter, d'être élue, de participer à la vie politique de son pays au même titre qu'un homme, droit d'expression, elle réclame aussi leur émancipation vis-à-vis de l'homme grâce par exemple au droit de divorcer. 11. Le combat d'Olympe de Gouges pour l'égalité des droits s'étend à un autre type de discrimination. Laquelle ? Son combat pour l'égalité des droits s'étend aussi à un autre type de discrimination : l'esclavage. Dès 1788, elle publie ses Réflexions sur les hommes nègres, puis Le Marché des Noirs en 1790 et L'Esclavage des Noirs en 1792. La cause des femmes, la cause des Noirs, la cause des opprimés en général, tels sont les combats admirables que mène de Gouges. 12. Sur quels arguments l'autrice s'appuie-t-elle pour dénoncer l'inégalité entre les hommes et les femmes ? L'autrice, pour dénoncer l'inégalité entre les hommes et les femmes, sur les arguments suivants : La nature. Elle énonce en effet les droits de la femme comme des « droits naturels, inaliénables et sacrés »>. Elle s'appuie sur une comparaison entre les autres animaux et les hommes pour développer l' »>exception >> humaine. L'adjectif naturel montre que ces droits ont été établis par la nature mais bafoués par l'homme. Elle emploie aussi un argument plus politique et historique et affirme que « l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de la femme sont les seules causes des malheurs publics ». L'homme ne peut donc espérer atteindre le bonheur politique tant qu'il ne laisse pas à la femme toute la place qu'elle mérite Elle s'appuie aussi sur la « raison » qu'elle nomme de nombreuses fois dans sa Déclaration et veut nous faire réfléchir. Elle s'appuie sur les idées des Lumières.

user profile picture

Shirley

229 Abonnés

Faire le point sur l'œuvre d'Olympe de Gouges
1. Qui est Olympe de Gouges ? Quel statut occupe-t-elle dans la société où elle vit ?
Olympe d

170

Partager

Enregistrer


Bilan "Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne"

Français

 

1ère

Fiche de révision

Commentaires (1)

user profile picture

Ecrit par Olympe de Gouges

Faire le point sur l'œuvre d'Olympe de Gouges 1. Qui est Olympe de Gouges ? Quel statut occupe-t-elle dans la société où elle vit ? Olympe de Gouges, de son vrai nom Marie Gouze est autant femme de lettre que femme politique française du 18⁰ siècle. C'est une femme engagée pour combattre les injustices de cette époque, en effet elle est considérée comme l'une des premières femmes féministes. ODG fut l'une des premières à réclamer l'égalité des droits pour tous les discriminés et les exploités, comme les femmes et les Noirs. Dramaturge, pamphlétaire, pionnière de la lutte contre l'esclavage, défenseuse de l'abolition de la peine de mort...ODG était une activiste motivé, raisonnée et courageuse. Auteure de la Déclaration de la femme et de la citoyenne, elle est devenue une figure emblématique des mouvements pour la libération des femmes. 2. Quand la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne paraît-elle ? Sous quel régime politique ? La DDFC, texte juridique français exigeant la pleine assimilation légale, politique et sociale des femmes, paraît le 14 Septembre 1791 sous Louis XVI pendant la R.F 3. De quel texte l'œuvre d'Olympe de Gouges est-elle en partie une réécriture ? Le texte d'ODG est en partie une réécriture de la DDHC datant du 26 Août 1789....

Faire le point sur l'œuvre d'Olympe de Gouges 1. Qui est Olympe de Gouges ? Quel statut occupe-t-elle dans la société où elle vit ? Olympe de Gouges, de son vrai nom Marie Gouze est autant femme de lettre que femme politique française du 18⁰ siècle. C'est une femme engagée pour combattre les injustices de cette époque, en effet elle est considérée comme l'une des premières femmes féministes. ODG fut l'une des premières à réclamer l'égalité des droits pour tous les discriminés et les exploités, comme les femmes et les Noirs. Dramaturge, pamphlétaire, pionnière de la lutte contre l'esclavage, défenseuse de l'abolition de la peine de mort...ODG était une activiste motivé, raisonnée et courageuse. Auteure de la Déclaration de la femme et de la citoyenne, elle est devenue une figure emblématique des mouvements pour la libération des femmes. 2. Quand la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne paraît-elle ? Sous quel régime politique ? La DDFC, texte juridique français exigeant la pleine assimilation légale, politique et sociale des femmes, paraît le 14 Septembre 1791 sous Louis XVI pendant la R.F 3. De quel texte l'œuvre d'Olympe de Gouges est-elle en partie une réécriture ? Le texte d'ODG est en partie une réécriture de la DDHC datant du 26 Août 1789....

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity a été mis en avant par Apple et a toujours été en tête des classements de l'App Store dans la catégorie Éducation en Allemagne, en Italie, en Pologne, en Suisse et au Royaume-Uni. Rejoins Knowunity aujourd'hui et aide des millions d'étudiants à travers le monde.

Ranked #1 Education App

Chargement dans le

Google Play

Chargement dans le

App Store

Tu n'es toujours pas convaincu ? Regarde ce que disent les autres élèves ...

Louis B., utilisateur iOS

J'aime tellement cette application [...] Je recommande Knowunity à tout le monde ! !! Je suis passé de 11 à 16 grâce à elle :D

Stefan S., utilisateur iOS

L'application est très simple à utiliser et bien faite. Jusqu'à présent, j'ai trouvé tout ce que je cherchais :D

Lola, utilisatrice iOS

J'adore cette application ❤️ Je l'utilise presque tout le temps pour réviser.

Légende alternative :

En effet, De Gouges reprend point par point, en les féminisant, les articles de la DDHC pour montrer que la société est certes bisexuée, mais que la différence sexuelle ne saurait être un postulat ni en politique ni dans l'exercice de la citoyenneté. Cette réécriture, quasi contemporaine, est une avancée inédite proposant un programme détaillé d'une modernité flagrante. Cette mise a égalité repose sur un projet politique motivé et réfléchi et pas seulement sur une simple constatation de la hiérarchisation des sexes. 4. Comment Olympe de Gouges est-elle morte ? Pour quelles raisons ? ODG est morte guillotinée le 3 Novembre 1793 à Paris. En effet, fourmillant d'idées de réformes sociales et politiques avant-gardistes, elle n'en restera pas moins hostiles aux violences révolutionnaires et favorables jusque très tard à une monarchie constitutionnelle. Après la fuite et l'emprisonnement du roi, elle se tourne vers les Girondins modérés. Dès l'apparition des premiers massacres, elle s'insurge publiquement contre la Terreur et fait placarder dans tout Paris une affiche accusant Marat et Robespierre d'être responsables des effusions de sang. Mais, en 1793, les Montagnards prennent l'ascendants sur l'Assemblée et ces essais, affiches, pamphlets... valent d'être arrêté et de comparaître devant le tribunal révolutionnaire. On lui refuse un avocat, elle se défendra donc seule en restant fidèles à ses idéaux humanistes et sera condamnée à mort. 5. De combien de parties la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne se compose-t-elle ? La DDFC se compose en 3 parties : le préambule, les articles, le postambule et un ajout la « forme du contrat social de l'homme et de la femme » qui est une proposition du contrat maritale se prolongeant sur des réflexion. Mais avant cela se trouve une adresse « A la Reine » et « Les droits de la femme » où elle s'adresse aux hommes. 7. Quelles sont les caractéristiques de la condition féminine à l'époque d'Olympe de Gouges? A cette époque, les conditions de la femme étaient inégales face à celles de l'homme. Elles étaient d'ailleurs soumises à son autorité. La femme n'avait aucun accès à l'éducation, elle était seulement considérée comme mère ou ménagère. Ses journées se résumaient alors aux tâches domestiques, à la gardes des enfants et elle était exclue de la société civile et politique. La femme devait tout à l'homme, à lequel elle était soumise. Elle était considérée comme inférieur à lui, autant intellectuellement que physiquement. En autres, les femmes étaient seulement jugée sur deux critères : la beauté et le charme, on les réduisait à des objets de désir ou d'agrément. 8. Quelle institution sociale est considérée par Olympe de Gouges comme « le tombeau de la confiance et de l'amour » ? L'institution sociale qui est considérée comme « le tombeau de la confiance et de l'amour » est le mariage. 9. Montrez que ce texte est celui d'une humaniste engagée. Ce texte est bien celui d'une féministe engagée car, dans un 1er temps, elle a payé de sa vie ses engagements qu'elle énonce toute au long de sa Déclaration. Elle use de tous les moyens et recours à sa portée pour défendre les droits des femmes tout au long de son texte. Elle a le courage de prendre la parole pour défendre la place de la femme dans la société et pour, parfois même, s'attaquer aux hommes. Elle réclame l'égalité des droits, des devoirs et même des châtiments... ODG appelle les femmes à lutter et protester. 10. Quels sont les droits, revendiqués par Olympe de Gouges, qui rendraient les femmes égales aux hommes ? ODG revendique, au nom de la nature et de la raison, des droits égaux à ceux des hommes : droit d'entreprendre, de voter, d'être élue, de participer à la vie politique de son pays au même titre qu'un homme, droit d'expression, elle réclame aussi leur émancipation vis-à-vis de l'homme grâce par exemple au droit de divorcer. 11. Le combat d'Olympe de Gouges pour l'égalité des droits s'étend à un autre type de discrimination. Laquelle ? Son combat pour l'égalité des droits s'étend aussi à un autre type de discrimination : l'esclavage. Dès 1788, elle publie ses Réflexions sur les hommes nègres, puis Le Marché des Noirs en 1790 et L'Esclavage des Noirs en 1792. La cause des femmes, la cause des Noirs, la cause des opprimés en général, tels sont les combats admirables que mène de Gouges. 12. Sur quels arguments l'autrice s'appuie-t-elle pour dénoncer l'inégalité entre les hommes et les femmes ? L'autrice, pour dénoncer l'inégalité entre les hommes et les femmes, sur les arguments suivants : La nature. Elle énonce en effet les droits de la femme comme des « droits naturels, inaliénables et sacrés »>. Elle s'appuie sur une comparaison entre les autres animaux et les hommes pour développer l' »>exception >> humaine. L'adjectif naturel montre que ces droits ont été établis par la nature mais bafoués par l'homme. Elle emploie aussi un argument plus politique et historique et affirme que « l'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de la femme sont les seules causes des malheurs publics ». L'homme ne peut donc espérer atteindre le bonheur politique tant qu'il ne laisse pas à la femme toute la place qu'elle mérite Elle s'appuie aussi sur la « raison » qu'elle nomme de nombreuses fois dans sa Déclaration et veut nous faire réfléchir. Elle s'appuie sur les idées des Lumières.