Français /

Explication linéaire: Les Fausses Confidences, Acte I, scène 14

Explication linéaire: Les Fausses Confidences, Acte I, scène 14

 Texte 10
Marivaux, Les Fausses Confidences, Acte I, scène 14, 1737
DUBOIS. - Vous ne croiriez pas jusqu'où va sa démence ; elle le ruine, e

Explication linéaire: Les Fausses Confidences, Acte I, scène 14

user profile picture

H

19 Followers

Partager

Enregistrer

14

 

1ère/Tle

Fiche de révision

Marivaux, Les Fausses Confidences, 1737 Acte I, scène 14 Français, explication linéaire

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Texte 10 Marivaux, Les Fausses Confidences, Acte I, scène 14, 1737 DUBOIS. - Vous ne croiriez pas jusqu'où va sa démence ; elle le ruine, elle lui coupe la gorge. Il est bien fait, d'une figure passable, bien élevé et de bonne famille ; mais il n'est pas riche; et vous saurez qu'il n'a tenu qu'à lui d'épouser des femmes qui l'étaient, et de fort aimables, ma foi, qui offraient de lui faire sa fortune et qui auraient mérité qu'on la leur fît à elles-mêmes : il y en a une qui n'en saurait revenir, et qui le poursuit encore tous les jours ; je le sais, car je l'ai rencontrée. ARAMINTE, avec négligence. - Actuellement ? DUBOIS. - Oui, Madame, actuellement, une grande brune très piquante, et qu'il fuit. Il n'y a pas moyen; Monsieur refuse tout. Je les tromperais, me disait-il ; je ne puis les aimer, mon cœur est parti. Ce qu'il disait quelquefois la larme à l'œil ; car il sent bien son tort. ARAMINTE. - Cela est fâcheux ; mais où m'a-t-il vue, avant que de venir chez moi, Dubois ? DUBOIS. - Hélas ! Madame, ce fut un jour que vous sortîtes de l'Opéra, qu'il perdit la raison ; c'était un vendredi, je m'en ressouviens ; oui, un vendredi ; il vous...

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Légende alternative :

vit descendre l'escalier, à ce qu'il me raconta, et vous suivit jusqu'à votre carrosse ; il avait demandé votre nom, et je le trouvai qui était comme extasié ; il ne remuait plus. ARAMINTE. - Quelle aventure INTRO: (linéaire pure) Auteur: Marivaux Mvt litt.: aucun mais fait revivre la préciosité du siècle précédent Œuvre intégrale: Comédie sentimentale en 3 actes Événement hist.: sous la Régence et premières années règne de Louis XV Comédie sociale en 3 actes, met en scène Dorante, jeune bourgeois ruiné, devient intendant jeune veuve fortunée, Araminte dont il est épris. Ancien valet: Dubois, au service d'Araminte, recours à manigances pour que l'amour triomphe. Caractéristiques du texte: Dubois montre son talent machiavélique, sa première confidence. Il arrange la vérité en faisant à A récit véritable du coup de foudre que D a pour elle mais cache son entente avec ancien maître. Maîtrise l'art du langage et de la formule permet d'attirer intérêt de A pour intendant. Lecture Pb: Comment le récit dans le dialogue contribue-t-il à la stratégie mise en place par Dubois? 1. Dubois montre la passion dévorante de D pour A tournures hyperboliques: allégorie de "démence"-- gradation- suscite attention de A, donner image passion folle anaphore "elle": interpelle- provoque admiration et apitoiement chez A 2. Un portrait flatteur provoque jalousie énumération: adj mélioratifs– le valorisent Texte 10 passé//présent hyperboles "encore, tous les jours"-- principe fausse confidence: D harcelé par amante- créer désir, jalousie 3. paradoxe entre didascalie: montre indignation// exclamation- joue l'indifférence, stratagème fonctionne 4. 6. "mais": nœud du pb- condition sociale, euphémisme “il n'est pas riche”-- + de qualités// 1 défauts 7. riche conquête: femmes rivales dans hiérarchie sociale- pluriel indéfinis// singulier- statut social + qualités des rivales singulier va remplacer pluriel: met en valeur et renforce rivalité- "piquant": caractère entreprenante- beauté parallélisme "et qui poursuit"Il “et qu'il fuit" "et": cohérence du perso- fidèle à un amour passionné 2 propositions indépendantes: 1ère longue/ 2e courte- illustre passivité 5. adv "tout: hyperbole confirme précédent supériorité de A par rapport à ttes autres rivales 8. Rajoute détails physiques et moraux pour rendre + réaliste "oui": formule d'insistance allégorie "cœur”: métonymie, amour, sentiment, mis en mvt avec v action paroles rapportées indirect: confidence cœur ne lui appartient plus: je != cœur- D ne la maîtrise pas pronoms "les"// singulier "mon": passion unique pour 1 seul femme imparfait// présent: continuité de la passion champ lex: "larme, tort”-- déchirement, souffre de situation folle "larme à l'œil": douleur but: émouvoir A par douleur/ déchirement "me disait, qu'il disait"-- Dubois témoin, confident "Dubois"-- commence à être amené par stratégie, lui fait confiance euphémisme "cela est fâcheux": A à distance qu: intérêt, indications spatio-temp “où, avant, chez moi"-- précision, réaliste succession d'action: passé simple- rapide: expression coup de foudre opéra, escalier, carrosse— conte Cendrillon- donne aux persos expérience romanesque gradation jusqu'à “extasie" proposition indépendante courte "il ne remuait plus": effet de pointe négatif, nie v de mvt 9. clos l'aventure- terme romanesque 10. portrait + récit romanesque résumé dans cette aventure CCL: portrait et récit vivant et réaliste Dubois maîtrise art de l'éloquence et possède caractère stratège du valet Description et récit vivant et romanesque, livre portrait touchant de D, veut émouvoir A Laissant apparaître rivales potentielles, donne beau rôle à la jeune femme qui devra se laisser séduire facilement d'autant + scène se fait sous sceau de la confidence. Texte 10 Acte II, scène 15, au tour de A d'appliquer son stratagème

Français /

Explication linéaire: Les Fausses Confidences, Acte I, scène 14

Explication linéaire: Les Fausses Confidences, Acte I, scène 14

user profile picture

H

19 Followers
 

1ère/Tle

Fiche de révision

Ce contenu est seulement disponible dans l'appli Knowunity.

 Texte 10
Marivaux, Les Fausses Confidences, Acte I, scène 14, 1737
DUBOIS. - Vous ne croiriez pas jusqu'où va sa démence ; elle le ruine, e

Ouvrir l'appli

Marivaux, Les Fausses Confidences, 1737 Acte I, scène 14 Français, explication linéaire

Contenus similaires

user profile picture

2

Explication Linéaire | Les fausses Confidences - III,12

Know Explication Linéaire | Les fausses Confidences - III,12 thumbnail

4

 

1ère

P

16

les fausses confidences

Know les fausses confidences  thumbnail

10

 

1ère

A

3

Acte I scène 14, Les Fausses Confidences, Marivaux (1737)

Know Acte I scène 14, Les Fausses Confidences, Marivaux (1737) thumbnail

2

 

1ère

D

2

Analyse linéaire EAF Acte II, Scène 2, Les Fausses Confidences - Marivaux

Know Analyse linéaire EAF Acte II, Scène 2, Les Fausses Confidences - Marivaux thumbnail

7

 

1ère

Texte 10 Marivaux, Les Fausses Confidences, Acte I, scène 14, 1737 DUBOIS. - Vous ne croiriez pas jusqu'où va sa démence ; elle le ruine, elle lui coupe la gorge. Il est bien fait, d'une figure passable, bien élevé et de bonne famille ; mais il n'est pas riche; et vous saurez qu'il n'a tenu qu'à lui d'épouser des femmes qui l'étaient, et de fort aimables, ma foi, qui offraient de lui faire sa fortune et qui auraient mérité qu'on la leur fît à elles-mêmes : il y en a une qui n'en saurait revenir, et qui le poursuit encore tous les jours ; je le sais, car je l'ai rencontrée. ARAMINTE, avec négligence. - Actuellement ? DUBOIS. - Oui, Madame, actuellement, une grande brune très piquante, et qu'il fuit. Il n'y a pas moyen; Monsieur refuse tout. Je les tromperais, me disait-il ; je ne puis les aimer, mon cœur est parti. Ce qu'il disait quelquefois la larme à l'œil ; car il sent bien son tort. ARAMINTE. - Cela est fâcheux ; mais où m'a-t-il vue, avant que de venir chez moi, Dubois ? DUBOIS. - Hélas ! Madame, ce fut un jour que vous sortîtes de l'Opéra, qu'il perdit la raison ; c'était un vendredi, je m'en ressouviens ; oui, un vendredi ; il vous...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Knowunity

#savoirpourtous

Ouvrir l'appli

Légende alternative :

vit descendre l'escalier, à ce qu'il me raconta, et vous suivit jusqu'à votre carrosse ; il avait demandé votre nom, et je le trouvai qui était comme extasié ; il ne remuait plus. ARAMINTE. - Quelle aventure INTRO: (linéaire pure) Auteur: Marivaux Mvt litt.: aucun mais fait revivre la préciosité du siècle précédent Œuvre intégrale: Comédie sentimentale en 3 actes Événement hist.: sous la Régence et premières années règne de Louis XV Comédie sociale en 3 actes, met en scène Dorante, jeune bourgeois ruiné, devient intendant jeune veuve fortunée, Araminte dont il est épris. Ancien valet: Dubois, au service d'Araminte, recours à manigances pour que l'amour triomphe. Caractéristiques du texte: Dubois montre son talent machiavélique, sa première confidence. Il arrange la vérité en faisant à A récit véritable du coup de foudre que D a pour elle mais cache son entente avec ancien maître. Maîtrise l'art du langage et de la formule permet d'attirer intérêt de A pour intendant. Lecture Pb: Comment le récit dans le dialogue contribue-t-il à la stratégie mise en place par Dubois? 1. Dubois montre la passion dévorante de D pour A tournures hyperboliques: allégorie de "démence"-- gradation- suscite attention de A, donner image passion folle anaphore "elle": interpelle- provoque admiration et apitoiement chez A 2. Un portrait flatteur provoque jalousie énumération: adj mélioratifs– le valorisent Texte 10 passé//présent hyperboles "encore, tous les jours"-- principe fausse confidence: D harcelé par amante- créer désir, jalousie 3. paradoxe entre didascalie: montre indignation// exclamation- joue l'indifférence, stratagème fonctionne 4. 6. "mais": nœud du pb- condition sociale, euphémisme “il n'est pas riche”-- + de qualités// 1 défauts 7. riche conquête: femmes rivales dans hiérarchie sociale- pluriel indéfinis// singulier- statut social + qualités des rivales singulier va remplacer pluriel: met en valeur et renforce rivalité- "piquant": caractère entreprenante- beauté parallélisme "et qui poursuit"Il “et qu'il fuit" "et": cohérence du perso- fidèle à un amour passionné 2 propositions indépendantes: 1ère longue/ 2e courte- illustre passivité 5. adv "tout: hyperbole confirme précédent supériorité de A par rapport à ttes autres rivales 8. Rajoute détails physiques et moraux pour rendre + réaliste "oui": formule d'insistance allégorie "cœur”: métonymie, amour, sentiment, mis en mvt avec v action paroles rapportées indirect: confidence cœur ne lui appartient plus: je != cœur- D ne la maîtrise pas pronoms "les"// singulier "mon": passion unique pour 1 seul femme imparfait// présent: continuité de la passion champ lex: "larme, tort”-- déchirement, souffre de situation folle "larme à l'œil": douleur but: émouvoir A par douleur/ déchirement "me disait, qu'il disait"-- Dubois témoin, confident "Dubois"-- commence à être amené par stratégie, lui fait confiance euphémisme "cela est fâcheux": A à distance qu: intérêt, indications spatio-temp “où, avant, chez moi"-- précision, réaliste succession d'action: passé simple- rapide: expression coup de foudre opéra, escalier, carrosse— conte Cendrillon- donne aux persos expérience romanesque gradation jusqu'à “extasie" proposition indépendante courte "il ne remuait plus": effet de pointe négatif, nie v de mvt 9. clos l'aventure- terme romanesque 10. portrait + récit romanesque résumé dans cette aventure CCL: portrait et récit vivant et réaliste Dubois maîtrise art de l'éloquence et possède caractère stratège du valet Description et récit vivant et romanesque, livre portrait touchant de D, veut émouvoir A Laissant apparaître rivales potentielles, donne beau rôle à la jeune femme qui devra se laisser séduire facilement d'autant + scène se fait sous sceau de la confidence. Texte 10 Acte II, scène 15, au tour de A d'appliquer son stratagème