Français /

Phèdre - Acte IV scène 2

Phèdre - Acte IV scène 2

 Texte 10
Phèdre: Acte IV, scène 2; Jean Racine
Intro :
J.R est un dramaturge du XVIIe siècle. Phèdre marque le début du
succès pour Racine.

Phèdre - Acte IV scène 2

user profile picture

Arwen 🦋

51 Followers

Partager

Enregistrer

10

 

1ère

Fiche de révision

explication linéaire : Jean racine - Phèdre - Acte IV scène 2

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Texte 10 Phèdre: Acte IV, scène 2; Jean Racine Intro : J.R est un dramaturge du XVIIe siècle. Phèdre marque le début du succès pour Racine. Il devient avec cette pièce en 1677 le grand tragédien du classicisme. La famille de Phèdre est prestigieuse et maudite, elle est la petite-fille du soleil d'où le prestigieux et la fille de Minos et Pasiphaé, le coté maudit. Alors que Thésée, le père de Hippolyte part en voyage, Phèdre sa femme, tombe amoureuse de H. H, repousse les avance de P. Afin de se venger et par peur qu'il la dénonce, P inverse les rôles et raconte tout à son mari. Nous traiterons le passage de la discussion entre T et H, celui-ci venant d'apprendre la nouvelle Lecture orale Annonce de la démarche -> Nous allons procéder à l'explication linéaire Projet de lecture : nous allons montrer ... -> En quoi l'aveuglement de T est-il tragique ? Composition -> 1er mouv: V1-12: la colère de T -> 2e mouv: V13-24: vengeance de T -> 3e mouv: V25 à la fin : défense de H Explication linéaire Conclusion la fatalité poursuit son oeuvre car T s'enferme dans son aveuglement et sa fureur. La crise père/fils se manifeste violement avec l'appel de la puissance divine. Dans cettte scène tout oppose le père et le fils mais se rapproche sous l'anglais...

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Légende alternative :

de l'hybris. Un, aveuglé par sa propre gloire et l'autre se retranche dans l'innocence Ouverture: Antigone qui enterrent son propre fils Explication linéaire L1 :impératif + monosyllabe = urgence, ordre -> tutoiemt = méprie à l'égart de H+ insulte = absence de respect -> métonymie, dét poss = T n'est plus que colère L2: art indéf = mise à distance de sa colère mais menace de la tuer L3: exagèrat = mise en valeur, égo développé = hybris L4: art indef "un" = mise à distance de H, ne le nomme pas L5: "ta/ma" = mortel et l'autre immortel par postérité L6: "travaux" =résonance héroïque = Hercule -> ne le tue pas car ce serait honteux pour lui, seul soucie de reputatº L7: rep "fuis" = brutalité augm + "châtiment" = menace L8: métonymie = mise à distance -> "qu'à punis cette main" passé comp = passé glorieux orgueil L9: périphrase: "l'astre qui nous éclaire" Soleil- témoin divin de la famille -> impératif = ordre L10 métonymie = H n'e'st plus qu'un pied, mise à distance sentimental L11: 3e rep n'arrive pas à être aussi en colère qu'il le voudrait -> métonymie = T ne nomme pas H = mise à distance L12 périphrase: T ne nomme pas H + hyperbole = rappel pv 2e mouv: L13: 2e perso= s'adresse à Neptune, hybris -> rep = T bredouille sous l'effet de la colère -> métonymie = rappel son passé glorieux L14 plur + p.s = T est un justicier L15 impératif = donne un ordre à un Dieu = pv et orgueil L17 allitérat en [r]= T enrage encore de ce souvenir L18: négaº = patience de T L20: "je veux" = actº imposer, le Dieu doit s'y soumettre = hybris L21: impé = donne un ordre + article indéf = mise à distance de lui même L22 passe de la haine humaine à la colère divine -> "ce traître" = mise à distance 3e mouv: L25 rep, T a employé a L4: "fils" mais remplacé par "amour" L26: "horreur" = mot du théâtre + exagérat° = sentiment d'injustice L27 posture de victime L28 gradat "accablent", "ôtent"... violence qui lui est fait

Français /

Phèdre - Acte IV scène 2

Phèdre - Acte IV scène 2

user profile picture

Arwen 🦋

51 Followers
 

1ère

Fiche de révision

Ce contenu est seulement disponible dans l'appli Knowunity.

 Texte 10
Phèdre: Acte IV, scène 2; Jean Racine
Intro :
J.R est un dramaturge du XVIIe siècle. Phèdre marque le début du
succès pour Racine.

Ouvrir l'appli

explication linéaire : Jean racine - Phèdre - Acte IV scène 2

Contenus similaires

user profile picture

2

Médée - Acte V scène 2

Know Médée - Acte V scène 2  thumbnail

10

 

1ère

user profile picture

5

Texte d’études pour le bac de français, explication linéaire « Les Sépares » de Marceline Desbordes-Valmore 

Know  Texte d’études pour le bac de français, explication linéaire  « Les Sépares » de Marceline Desbordes-Valmore  thumbnail

1

 

1ère

user profile picture

4

Phèdre, Jean Racine, Scène 3, Acte I, 1677

Know Phèdre, Jean Racine, Scène 3, Acte I, 1677 thumbnail

11

 

1ère

user profile picture

5

L.L Le cid (Acte I , Scène 5)

Know L.L Le cid (Acte I , Scène 5) thumbnail

2

 

1ère

Texte 10 Phèdre: Acte IV, scène 2; Jean Racine Intro : J.R est un dramaturge du XVIIe siècle. Phèdre marque le début du succès pour Racine. Il devient avec cette pièce en 1677 le grand tragédien du classicisme. La famille de Phèdre est prestigieuse et maudite, elle est la petite-fille du soleil d'où le prestigieux et la fille de Minos et Pasiphaé, le coté maudit. Alors que Thésée, le père de Hippolyte part en voyage, Phèdre sa femme, tombe amoureuse de H. H, repousse les avance de P. Afin de se venger et par peur qu'il la dénonce, P inverse les rôles et raconte tout à son mari. Nous traiterons le passage de la discussion entre T et H, celui-ci venant d'apprendre la nouvelle Lecture orale Annonce de la démarche -> Nous allons procéder à l'explication linéaire Projet de lecture : nous allons montrer ... -> En quoi l'aveuglement de T est-il tragique ? Composition -> 1er mouv: V1-12: la colère de T -> 2e mouv: V13-24: vengeance de T -> 3e mouv: V25 à la fin : défense de H Explication linéaire Conclusion la fatalité poursuit son oeuvre car T s'enferme dans son aveuglement et sa fureur. La crise père/fils se manifeste violement avec l'appel de la puissance divine. Dans cettte scène tout oppose le père et le fils mais se rapproche sous l'anglais...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Knowunity

#savoirpourtous

Ouvrir l'appli

Légende alternative :

de l'hybris. Un, aveuglé par sa propre gloire et l'autre se retranche dans l'innocence Ouverture: Antigone qui enterrent son propre fils Explication linéaire L1 :impératif + monosyllabe = urgence, ordre -> tutoiemt = méprie à l'égart de H+ insulte = absence de respect -> métonymie, dét poss = T n'est plus que colère L2: art indéf = mise à distance de sa colère mais menace de la tuer L3: exagèrat = mise en valeur, égo développé = hybris L4: art indef "un" = mise à distance de H, ne le nomme pas L5: "ta/ma" = mortel et l'autre immortel par postérité L6: "travaux" =résonance héroïque = Hercule -> ne le tue pas car ce serait honteux pour lui, seul soucie de reputatº L7: rep "fuis" = brutalité augm + "châtiment" = menace L8: métonymie = mise à distance -> "qu'à punis cette main" passé comp = passé glorieux orgueil L9: périphrase: "l'astre qui nous éclaire" Soleil- témoin divin de la famille -> impératif = ordre L10 métonymie = H n'e'st plus qu'un pied, mise à distance sentimental L11: 3e rep n'arrive pas à être aussi en colère qu'il le voudrait -> métonymie = T ne nomme pas H = mise à distance L12 périphrase: T ne nomme pas H + hyperbole = rappel pv 2e mouv: L13: 2e perso= s'adresse à Neptune, hybris -> rep = T bredouille sous l'effet de la colère -> métonymie = rappel son passé glorieux L14 plur + p.s = T est un justicier L15 impératif = donne un ordre à un Dieu = pv et orgueil L17 allitérat en [r]= T enrage encore de ce souvenir L18: négaº = patience de T L20: "je veux" = actº imposer, le Dieu doit s'y soumettre = hybris L21: impé = donne un ordre + article indéf = mise à distance de lui même L22 passe de la haine humaine à la colère divine -> "ce traître" = mise à distance 3e mouv: L25 rep, T a employé a L4: "fils" mais remplacé par "amour" L26: "horreur" = mot du théâtre + exagérat° = sentiment d'injustice L27 posture de victime L28 gradat "accablent", "ôtent"... violence qui lui est fait