Histoire /

congrès de vienne

congrès de vienne

A

Aurore Fichet

1 Followers
 

Histoire

 

1ère

Fiche de révision

congrès de vienne

 SÉANCE 1 : QUELLE CONCEPTION DE L'EUROPE LE CONGRÈS DE VIENNE IMPOSE-T-IL EN 1815 ?
OBJECTIF DES SAVOIRS :
Comprendre le nouvel ordre europ

Commentaires (1)

Partager

Enregistrer

5

comment s’est passé le congrès de vienne

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

SÉANCE 1 : QUELLE CONCEPTION DE L'EUROPE LE CONGRÈS DE VIENNE IMPOSE-T-IL EN 1815 ? OBJECTIF DES SAVOIRS : Comprendre le nouvel ordre européen mis en œuvre par la Congrès de Vienne. Comprendre la nouvelle carte européenne. Comprendre le rôle de Metternich dans ce congrès. OBJECTIF DES SAVOIR-FAIRE : Cerner le sens général d'un document. Sélectionner des informations dans un document. Confronter des documents. Construire une argumentation sous forme de carte mentale. Prendre des notes. TEMPS 1: CONTEXTUALISATION DU CONGRÈS DE VIENNE Contre Napoléon Ier, les quatre grandes puissances européennes s'allient au sein de la Quadruple Alliance : Royaume-Uni, Autriche, Prusse, Russie. Après la défaite de Napoléon 1er et son abdication en avril 1814, ils organisent un grand congrès à Vienne pour reconstruire l'Europe en aspirant à rétablir l'ordre ancien : celui d'avant la Révolution. Le Congrès de Vienne s'ouvre en septembre 1814. En novembre les négociations débutent pour se terminer en juin 1815 avec l'Acte final. Tous les États européens sont représentés. Les négociations sont menées par les quatre puissances sous la direction de Klemens Wenzel von Metternich, le ministre des Affaires étrangères autrichien. La France est représentée par le ministre des Affaires étrangères Charles- Maurice de Talleyrand-Périgord dont les talents de négociateurs ont permis à la France de réintégrer la diplomatie européenne. TEMPS 2 : LE CONGRÈS DE...

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Légende alternative :

VIENNE INSTAURE UN NOUVEL ORDRE EUROPÉEN ENTRE RETOUR À LA MONARCHIE ET DIPLOMATIE NOUVELLE CONSIGNE : À partir des documents vous réaliserez une carte mentale permettant de démontrer que le Congrès de Vienne ambitionne un retour en Europe d'un ordre ancien tout en mettant un œuvre une diplomatie basée sur la collaboration des États européens. Principe selon lequel le pouvoir appartient légitimement à la dynastie ayant régnée sur un pays et non au peuple souverain => retour des dynasties renversées par la Révolution comme les Bourbon en France ou en Espagne; souveraineté nationale niée. Contre la Révolution : destruction universelle, doit cesser, l'équilibre des pouvoirs et des institutions menace Restauration des dynasties anciennes, légitimes RETOUR À L'ORDRE ANCIEN Maintien des principes chrétiens Conservatisme: maintien des bases fondamentales des institutions, des gouvernements forts et sévères Union des princes, solidarité des grands monarques pour assurer la paix politique de l'Europe LE CONGRÈS DE VIENNE Éviter l'hégémonie d'une puissance Équilibre des puissances doit être assurée par une distribution juste des territoires NOUVELLE DIPLOMATIE BASÉE SUR LA COLLABORATION DES ÉTATS Mise en place d'un système d'alliance pour assurer cet équilibre et garantir les décisions du Congrès de Vienne Mise en place du « concert européen » qui se traduit par des concertations permanentes pour maintenir un équilibre garant de la paix en Europe. Les États se donnent le droit d'intervenir dans les affaires intérieures d'un pays lorsque l'ordre public est menacé. Constitution de l'Alliance: 09/1815 = Autriche, Russie, Prusse ; 11/1815 + Royaume Uni; 11/1818 = + France = 3 réunions = Troppau en 1820, Laybach en 1821, Vérone en 1822 Diplomatie basée sur le multilatéralisme et sur l'idée de responsabilité collective pour garantir la paix et l'équilibre des puissances en Europe = l'Autriche s'impose comme le pivot de cet équilibre. En plus d'inaugurer une nouvelle diplomatie, le congrès de Vienne applique certains principes libéraux. Metternich est conscient qu'un retour total à l'ordre ancien est impossible. Ainsi, il fait adopter le principe de l'abolition de la traite négrière. Dans les États de la Confédération germanique, les droits féodaux et les privilèges sont abolis. Le Congrès adopte alors la liberté de circulation sur les fleuves internationaux comme sur le Rhin par exemple. Ainsi, malgré le conservatisme affiché du Congrès, les principes libéraux s'appliquent quand même. Commentaire de la carte : ➤ L'Europe est alors redessinée au cours de ce Congrès : La Prusse est agrandie faisant d'elle une grande puissance européenne ; L'Empire russe s'agrandi, permettant au Tsar de se rapprocher de Constantinople ; L'Empire autrichien s'agrandi lui donnant une vocation méridionale et méditerranéenne ; Le Royaume-Uni obtient des îles européenne pour assurer la sécurité de ses voies commerciales; La Suède s'agrandie en annexant la Norvège au détriment du Danemark qui reçoit de petits territoires au Sud; La France retrouve approximativement ses frontières de 1792 ; Créations de deux États tampons aux frontières de la France : au Nord, le royaume des Pays-Bas ; au Sud, le royaume de Piémont-Sardaigne ; L'Italie et l'Allemagne sont laissées morcelées, mais il y a quand la création d'une Confédération germanique. Mais ce nouvel ordre européen ne répond pas aux aspirations nationalistes qui émergent en Europe. On peut expliquer cette affirmation par l'héritage de la Révolution qui a diffusé les principes de liberté. En reconstruisant l'Europe selon les principes de la légitimité dynastique, le congrès de Vienne a nié la souveraineté nationale. Les libéraux contestent ce nouvel ordre européen. Pour échapper à la répression, ils forment des sociétés secrètes, comme les carbonari en Italie qui luttent pour l'unité italienne. Ces libéraux pratiquent la lutte armée et vivent souvent en exil pour fuir la répression. Certaines nationalités, divisées en de multiples États, aspirent à l'unité. Par exemple dans une Italie politiquement morcelée et soumise aux Autrichiens, le Risogimento (mouvement pour l'unité italienne), s'exprime à travers des œuvres romantiques. Par exemple par le biais d'opéras romantiques, comme l'opéra de Giuseppe Verdi, Nabucco. Cet opéra évoque l'épisode biblique de l'esclavage des Hébreux à Babylone auquel s’identifiait les populations milanaises sous domination autrichienne. - Le Risorgimento est d'abord porté par une société secrète libérale (le carbonarisme) qui orchestre une série de soulèvements entre 1820 et 1821 puis entre 1830 et 1831. En opposition, le juriste Guiseppe Mazzini, ancien carbonari, fonde en exil à Marseille en 1831 le premier parti politique d'Italie, « La Jeune Italie », qui aspire à unifier le pays sous un régime républicain. Ce dernier défini la notion de « nationalité » : communauté de souche qui est caractérisée par la volonté d'un groupe d'hommes de vivre ensemble d'après leurs origines, langue, histoire commune. Ces nationalistes développent le droit de pouvoir vivre et de s'affirmer en tant que membre d'une même culture. Autre exemple, l'Allemagne, elle aussi politiquement morcelée, connaît également une diffusion d'œuvres romantiques qui permettent de politiser les milieux étudiants, qui forment une génération de romantiques libéraux, aspirant à unifier l'Allemagne autour d'un projet démocratique. L'histoire et la peinture romantique permettent de diffuser le Volksgeist (= l'esprit du peuple), affirmant que la conscience du peuple allemand est instinctive et d'origine naturelle. Les individus naissent avec et ne le choisissent pas. D'autres peuples rêvent de disposer d'un État dont ils sont privés : c'est le cas des Polonais, divisés entre la Russie, l'Autriche et la Prusse, des peuples slaves inclus dans l'Empire d'Autriche (Croates, Slovènes, Tchèques, Slovaques) ou des peuples orthodoxes (Grecs, Serbes, Bulgares, Roumains) soumis à l'Empire ottoman.

Histoire /

congrès de vienne

congrès de vienne

A

Aurore Fichet

1 Followers
 

Histoire

 

1ère

Fiche de révision

congrès de vienne

Ce contenu est seulement disponible dans l'appli Knowunity.

 SÉANCE 1 : QUELLE CONCEPTION DE L'EUROPE LE CONGRÈS DE VIENNE IMPOSE-T-IL EN 1815 ?
OBJECTIF DES SAVOIRS :
Comprendre le nouvel ordre europ

Ouvrir l'appli

Partager

Enregistrer

5

Commentaires (1)

Q

Quel belle fiche 😍😍 c'est sûr qu'elle va beaucoup aider

comment s’est passé le congrès de vienne

Contenus similaires

3

l’Europe, entre restauration et révolution

Know l’Europe, entre restauration et révolution  thumbnail

1177

 

1ère

2

Histoire Congrès de Vienne, Charles X, les trois glorieuses

Know Histoire Congrès de Vienne, Charles X,  les trois glorieuses thumbnail

1298

 

1ère

3

L'Europe entre restauration et révolution (1814-1848)

Know L'Europe entre restauration et révolution (1814-1848) thumbnail

1957

 

1ère

REVOLUTION FRANÇAISE ET EMPIRE : UNE NOUVELLE CONCEPTION DE LA NATION

Know REVOLUTION FRANÇAISE ET EMPIRE : UNE NOUVELLE CONCEPTION DE LA NATION thumbnail

2615

 

1ère

Plus

SÉANCE 1 : QUELLE CONCEPTION DE L'EUROPE LE CONGRÈS DE VIENNE IMPOSE-T-IL EN 1815 ? OBJECTIF DES SAVOIRS : Comprendre le nouvel ordre européen mis en œuvre par la Congrès de Vienne. Comprendre la nouvelle carte européenne. Comprendre le rôle de Metternich dans ce congrès. OBJECTIF DES SAVOIR-FAIRE : Cerner le sens général d'un document. Sélectionner des informations dans un document. Confronter des documents. Construire une argumentation sous forme de carte mentale. Prendre des notes. TEMPS 1: CONTEXTUALISATION DU CONGRÈS DE VIENNE Contre Napoléon Ier, les quatre grandes puissances européennes s'allient au sein de la Quadruple Alliance : Royaume-Uni, Autriche, Prusse, Russie. Après la défaite de Napoléon 1er et son abdication en avril 1814, ils organisent un grand congrès à Vienne pour reconstruire l'Europe en aspirant à rétablir l'ordre ancien : celui d'avant la Révolution. Le Congrès de Vienne s'ouvre en septembre 1814. En novembre les négociations débutent pour se terminer en juin 1815 avec l'Acte final. Tous les États européens sont représentés. Les négociations sont menées par les quatre puissances sous la direction de Klemens Wenzel von Metternich, le ministre des Affaires étrangères autrichien. La France est représentée par le ministre des Affaires étrangères Charles- Maurice de Talleyrand-Périgord dont les talents de négociateurs ont permis à la France de réintégrer la diplomatie européenne. TEMPS 2 : LE CONGRÈS DE...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Knowunity

Application scolaire n ° 1 en Allemagne

Ouvrir l'appli

Légende alternative :

VIENNE INSTAURE UN NOUVEL ORDRE EUROPÉEN ENTRE RETOUR À LA MONARCHIE ET DIPLOMATIE NOUVELLE CONSIGNE : À partir des documents vous réaliserez une carte mentale permettant de démontrer que le Congrès de Vienne ambitionne un retour en Europe d'un ordre ancien tout en mettant un œuvre une diplomatie basée sur la collaboration des États européens. Principe selon lequel le pouvoir appartient légitimement à la dynastie ayant régnée sur un pays et non au peuple souverain => retour des dynasties renversées par la Révolution comme les Bourbon en France ou en Espagne; souveraineté nationale niée. Contre la Révolution : destruction universelle, doit cesser, l'équilibre des pouvoirs et des institutions menace Restauration des dynasties anciennes, légitimes RETOUR À L'ORDRE ANCIEN Maintien des principes chrétiens Conservatisme: maintien des bases fondamentales des institutions, des gouvernements forts et sévères Union des princes, solidarité des grands monarques pour assurer la paix politique de l'Europe LE CONGRÈS DE VIENNE Éviter l'hégémonie d'une puissance Équilibre des puissances doit être assurée par une distribution juste des territoires NOUVELLE DIPLOMATIE BASÉE SUR LA COLLABORATION DES ÉTATS Mise en place d'un système d'alliance pour assurer cet équilibre et garantir les décisions du Congrès de Vienne Mise en place du « concert européen » qui se traduit par des concertations permanentes pour maintenir un équilibre garant de la paix en Europe. Les États se donnent le droit d'intervenir dans les affaires intérieures d'un pays lorsque l'ordre public est menacé. Constitution de l'Alliance: 09/1815 = Autriche, Russie, Prusse ; 11/1815 + Royaume Uni; 11/1818 = + France = 3 réunions = Troppau en 1820, Laybach en 1821, Vérone en 1822 Diplomatie basée sur le multilatéralisme et sur l'idée de responsabilité collective pour garantir la paix et l'équilibre des puissances en Europe = l'Autriche s'impose comme le pivot de cet équilibre. En plus d'inaugurer une nouvelle diplomatie, le congrès de Vienne applique certains principes libéraux. Metternich est conscient qu'un retour total à l'ordre ancien est impossible. Ainsi, il fait adopter le principe de l'abolition de la traite négrière. Dans les États de la Confédération germanique, les droits féodaux et les privilèges sont abolis. Le Congrès adopte alors la liberté de circulation sur les fleuves internationaux comme sur le Rhin par exemple. Ainsi, malgré le conservatisme affiché du Congrès, les principes libéraux s'appliquent quand même. Commentaire de la carte : ➤ L'Europe est alors redessinée au cours de ce Congrès : La Prusse est agrandie faisant d'elle une grande puissance européenne ; L'Empire russe s'agrandi, permettant au Tsar de se rapprocher de Constantinople ; L'Empire autrichien s'agrandi lui donnant une vocation méridionale et méditerranéenne ; Le Royaume-Uni obtient des îles européenne pour assurer la sécurité de ses voies commerciales; La Suède s'agrandie en annexant la Norvège au détriment du Danemark qui reçoit de petits territoires au Sud; La France retrouve approximativement ses frontières de 1792 ; Créations de deux États tampons aux frontières de la France : au Nord, le royaume des Pays-Bas ; au Sud, le royaume de Piémont-Sardaigne ; L'Italie et l'Allemagne sont laissées morcelées, mais il y a quand la création d'une Confédération germanique. Mais ce nouvel ordre européen ne répond pas aux aspirations nationalistes qui émergent en Europe. On peut expliquer cette affirmation par l'héritage de la Révolution qui a diffusé les principes de liberté. En reconstruisant l'Europe selon les principes de la légitimité dynastique, le congrès de Vienne a nié la souveraineté nationale. Les libéraux contestent ce nouvel ordre européen. Pour échapper à la répression, ils forment des sociétés secrètes, comme les carbonari en Italie qui luttent pour l'unité italienne. Ces libéraux pratiquent la lutte armée et vivent souvent en exil pour fuir la répression. Certaines nationalités, divisées en de multiples États, aspirent à l'unité. Par exemple dans une Italie politiquement morcelée et soumise aux Autrichiens, le Risogimento (mouvement pour l'unité italienne), s'exprime à travers des œuvres romantiques. Par exemple par le biais d'opéras romantiques, comme l'opéra de Giuseppe Verdi, Nabucco. Cet opéra évoque l'épisode biblique de l'esclavage des Hébreux à Babylone auquel s’identifiait les populations milanaises sous domination autrichienne. - Le Risorgimento est d'abord porté par une société secrète libérale (le carbonarisme) qui orchestre une série de soulèvements entre 1820 et 1821 puis entre 1830 et 1831. En opposition, le juriste Guiseppe Mazzini, ancien carbonari, fonde en exil à Marseille en 1831 le premier parti politique d'Italie, « La Jeune Italie », qui aspire à unifier le pays sous un régime républicain. Ce dernier défini la notion de « nationalité » : communauté de souche qui est caractérisée par la volonté d'un groupe d'hommes de vivre ensemble d'après leurs origines, langue, histoire commune. Ces nationalistes développent le droit de pouvoir vivre et de s'affirmer en tant que membre d'une même culture. Autre exemple, l'Allemagne, elle aussi politiquement morcelée, connaît également une diffusion d'œuvres romantiques qui permettent de politiser les milieux étudiants, qui forment une génération de romantiques libéraux, aspirant à unifier l'Allemagne autour d'un projet démocratique. L'histoire et la peinture romantique permettent de diffuser le Volksgeist (= l'esprit du peuple), affirmant que la conscience du peuple allemand est instinctive et d'origine naturelle. Les individus naissent avec et ne le choisissent pas. D'autres peuples rêvent de disposer d'un État dont ils sont privés : c'est le cas des Polonais, divisés entre la Russie, l'Autriche et la Prusse, des peuples slaves inclus dans l'Empire d'Autriche (Croates, Slovènes, Tchèques, Slovaques) ou des peuples orthodoxes (Grecs, Serbes, Bulgares, Roumains) soumis à l'Empire ottoman.