Apprentissage

Apprentissage

Société

auteurs + citations + thèse philo

1184

Partager

Enregistrer

"KANT on beauty: satisfaction, representation, subjectivity, aesthetic judgment."
"KANT on beauty: satisfaction, representation, subjectivity, aesthetic judgment."
"KANT on beauty: satisfaction, representation, subjectivity, aesthetic judgment."
"KANT on beauty: satisfaction, representation, subjectivity, aesthetic judgment."
"KANT on beauty: satisfaction, representation, subjectivity, aesthetic judgment."

Contenus similaires

Know Philo Pensées des philosophes thumbnail

16

Philo Pensées des philosophes

Attention, il n'y a pas l'entièreté de ce que pensent les philosophes vis à vis de chaque notion. C'est un résumé dont je pense il manque beaucoup de détails/notions.

Know La raison thumbnail

200

La raison

Fiches complètes avec l’essentiel pour le bac

Know Le devoir thumbnail

13

Le devoir

Carte mentale pour réussir le bac de philo!

Know L'homme renonce-t-il à sa liberté en répondant à son devoir ?  thumbnail

92

L'homme renonce-t-il à sa liberté en répondant à son devoir ?

courte dissertation qui regroupe les notions du 'devoir' et de la 'liberté'

Know Fiche sur plusieurs philosophes  thumbnail

135

Fiche sur plusieurs philosophes

Platon, Descartes, Freud, Nietzsche, Rousseau, Aristote, Epicure, Spinoza, Hobbes, Machiavel, Sartre, Kant, Pascal, Hegel, Montaigne, Arendt, Sénèque, Locke, Leibniz

Know Philo La conscience thumbnail

387

Philo La conscience

Cour/fiche

LES AUTEURS ET LEURS THESES -> L'ART - KANT (XVIII) Critique de la faculté de juger ==>«< Le beau est l'objet d'une satisfaction désintéressée », « Le beau n'est pas la représentation d'une belle chose mais la belle représentation d'un chose >> -Le désaccord sur les oeuvres est lié à la confusion entre beau/agréable/bon et aux intérêts particuliers de chacun -La beauté n'est pas une propriété des choses car sinon on aurait un concept du beau et le jugement du beau serait objectif, de connaissances. Or le beau = subjectif et jugement esthétique, de sentiment - ARISTOTE (IV av. J-C) Poétique ==>«< La tragédie est l'imitation d'une action grave et complète. >> - L'art est une << mimêsis », imitation de la nature, qui nous apporte du plaisir - Le beau obéit à des conditions matérielles de proportion et de symétrie dans l'objet -> LE BONHEUR - EPICURE (IV av. J-C) Lettre à Ménécée ==> << Le plaisir n'est pas un mal en soi, mais certains plaisirs apportent plus de peine que de plaisir >> - bonheur = condition naturelle, facile d'accès à - condition de ne pas se laisser égarer par l'imagination - privilégier la satisfaction des désirs naturels nécessaires et ne pas chercher les désirs vains - varier les plaisirs mais pas les augmenter - ROUSSEAU (XVIII) La nouvelle Héloïse <== - malheur = ne plus rien avoir à désirer -...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity a été mis en avant par Apple et a toujours été en tête des classements de l'App Store dans la catégorie Éducation en Allemagne, en Italie, en Pologne, en Suisse et au Royaume-Uni. Rejoins Knowunity aujourd'hui et aide des millions d'étudiants à travers le monde.

Ranked #1 Education App

Chargement dans le

Google Play

Chargement dans le

App Store

Tu n'es toujours pas convaincu ? Regarde ce que disent les autres élèves ...

Louis B., utilisateur iOS

J'aime tellement cette application [...] Je recommande Knowunity à tout le monde ! !! Je suis passé de 11 à 16 grâce à elle :D

Stefan S., utilisateur iOS

L'application est très simple à utiliser et bien faite. Jusqu'à présent, j'ai trouvé tout ce que je cherchais :D

Lola, utilisatrice iOS

J'adore cette application ❤️ Je l'utilise presque tout le temps pour réviser.

Légende alternative :

désirer = procure plus de bonheur que d'obtenir l'objet de nos désirs - KANT (XVIII) Fondements de la métaphysique des moeurs ==> << Le bonheur est un idéal, non de la raison, mais de l'imagination >> - Le bonheur est trop aléatoire pour être connu par la raison. Chacun en rêve à sa façon - Le bonheur est trop subjectif et incertain pour fonder une morale universelle. Seul le devoir désintéressé peut le faire ->LA CONSCIENCE - DESCARTES (XVII) Méditations métaphysiques ; Discours de la méthode ==>«< Mais qu'est ce donc que je suis ? Une chose qui pense. »>, << Je pense donc je suis. >> - J'ai d'abord conscience de moi comme esprit, comme << substance pensante >> - doute méthodique - âme et corps = deux substances différentes: dualisme (il existe des corps sans âme = animal machine, et inversement) - KANT (XVIII) Critique de la raison pure ==>«< Le « je pense » doit pouvoir accompagner toutes mes représentations - La conscience est un « je pense » qui assure l'unité de mes représentations et m'érige en sujet de ma pensée. Sans elle, je ne serais qu'un chaos de perceptions sans lien. >> - La morale suppose la liberté de choisir et la responsabilité qui s'ensuit. Le sujet en tant que volonté libre, assure les conditions de la morale - NIETZSCHE (XIX) Par delà le bien et le mal ==> « L'humanité périrait par ses jugements absurdes, par ses divagations avec les yeux ouverts, par ses jugements superficiels et sa crédulité, en un mot par sa conscience. » - La conscience morale est une invention dirigée contre la vie et la volonté de puissance - La pensée est un processus complexe, en majeur partie déterminé par des causes que nous ignorons -> L'INCONSCIENT FREUD (XIX-XX) L'interprétation du rêve ; Le Moi et le Ça ==>> << Tout rêve est réalisation de désir », << Le moi n'est pas maître dans sa propre maison >> - L'inconscient me détermine, mais je peux me libérer par la connaissance des désires cachés - Des symptômes, comme le rêve ou l'acte manqué, doivent être interprétés comme des manifestations visibles et médiatisées de désirs inconscients - SARTRE (XX) L'Etre et le Néant ==> << L'inconscient n'est que la mauvaise foi personnifiée >> - L'inconscient nie la liberté et rend l'homme irresponsable de lui-même -> LA RELIGION - MARX (XIX) Le manifeste du Parti communiste ==> «< La religion est l'opium du peuple - La religion est une illusion qui permet au peuple de supporter sa misère mais qui l'empêche de se retourner contre les vrais responsables de celle-ci - PASCAL (XVII) Pensées ==> «< C'est le coeur qui sent Dieu, et non la raison >> - La foi ne s'oppose pas à la raisonn mais elle lui est supérieure -> LA TECHNIQUE - BACON (XVII) Essais Le développement de la technique permet de combler les désirs humains et d'améliorer les moeurs - GORGIAS (V av. J-C) - La echnique n'est qu'un ensemble d'instruments, l'homme est responsable de son usage BERGSON (XVIII-XIX) - Historiquement, la technique précède la science, l'homme est homo faber avant d'être homo sapiens -> LE TRAVAIL - MARX (XIX) Le manifeste du Parti communiste ==>« L'ouvrier n'a le sentiment d'être auprès de lui^même qu'en dehors du travail, et, dans le travail, il se sent en dehors de soi. >> - Effectué dans de mauvaises conditions, le travail aliène l'homme - Le travail est une activité qui « préexiste idéalement dans l'imagination du travailleur >> - KANT (XVIII) - Le travail permet a l'homme de produire des artifices et de remédier à une insuffisance fondamentale - HEGEL (XVIII) Phénoménologie de l'esprit - Le travail permet à l'homme de s'humaniser et de prendre conscience de lui-même -> LA NATURE ROUSSEAU (XVIII) Du contrat social; Discours sur l'inégalité ==>> << Tout est bien sortant des mains de l'Auteur des choses, tout dégénère entre les mains de l'homme. >> - La culture est un processus de dénaturation. Le passage de l'état de nature à l'état de culture signe une décadence -KANT (XVIII) Fondements de la métaphysique des moeurs - La culture permet à l'espèce humaine de tirer << par ses propres efforts toutes les qualités naturelles qui appartiennent à l'humanité. »> - EPICTETE (II ap. J-C) - Il faut << vivre selon la nature » car la nature est un modèle -> LA LIBERTE - KANT (XVIII) Fondements de la métaphysique des moeurs ==> «< La liberté au ses pratique est l'indépendance de l'arbitre. >> - La liberté morale est la capacité de choisir le bien ou le mal, et d'obéir à la loi qu'on se donne - La liberté n'est pas un objet de connaissance. Le libre arbitre est un postulat de la morale - SPINOZA (XVII) L'Ethique ==> «< Les hommes se trompent quand ils croient qu'ils sont libres ; cette opinion consiste en cela seul qu'ils sont conscients de leurs actions et ignorants des causes qui les déterminent >> - Le libre arbitre est une illusion qui vient de l'ignorance des causes qui nous font agir. La véritable liberté est la connaissance de la nécessité. - SARTRE (XX) L'Etre et le Néant ==> «< L'homme est condamné à être libre >> - La liberté est liée à l'existence humaine et nous rend pleinement responsables de nos choix. L'homme ne choisit pas d'être libre. -> LA JUSTICE - MONTESQUIEU (XVII-XVIII) De l’esprit des lois ==>«< Pour qu'on ne puisse abuser du pouvoir, il faut que par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir >> - La justice ne doit profiter à aucun citoyen plus qu'à un autre : celle-ci doit être indépendante. C'est le principe de séparation des pouvoirs - HEGEL (XVIII) Principes de la philosophie du droit ==>«< Le châtiment fait honneur au criminel >> - Même lorsqu'elle punit, la justice n'est pas injuste : elle présuppose la liberté et la conscience des hommes -> LE DEVOIR - KANT (XVIII) - Le devoir est une obligation. Le devoir moral dépend de ma volonté libre. Il dépend de moi d'y obéir ou pas - L'impératif catégorique est un devoir absolu : le << tu dois » applique une loi universelle - Pour la morale, seule l'intention compte, car le résultat ne dépend pas de nous -NIETZSCHE (XIX) Généalogie de la morale ==>«< L'impératif catégorique a un relent de cruauté >> - Le devoir moral est vécu comme la soumission à une contrainte. Il impose une souffrance. -> L'ETAT - HOBBES (XVII) Le Léviathan ==> «< L'homme est un loup pour l'homme » - L'institution de l'Etat est le meilleur rempart contre la violence et la crainte - ROUSSEAU (XVIII) Du contrat social ==>> << L'impulsion du seul appétit est esclavage et l'obéissance à la loi qu'on s'est prescrite est liberté. - L'Etat démocratique constitue la condition de possibilité de ma liberté >> - ARENDT (XX) Les origines du totalitarisme -L'Etat devient une menace pour la liberté lorsqu'il absorbe toute la sphere politique et dessaisit les citoyens du débat démocratique -> LA SCIENCE - DESCARTES (XVII) Le discours de la méthode - La connaissance scientifique est supérieure en ce qu'elle implique une méthode - La science a une efficacité pratique telle qu'elle a une autorité légitime - PLATON (IV av. J-C) Protagoras ==> «< L'opinion vraie n'est pas un moins bon guide que la science quant à la justesse de l'action. » - L'opinion peut être aussi efficace que la connaissance scientifique -> LA RAISON ET LA VERITE - PROTAGORAS (IV av. J-C) ==> «< L'homme est la mesure de toute chose >> - Il n'existe aucune vérité absolue ; tout est relatif - PLATON (IV av. J-C) Protagoras ==> «< Une vie sans examen ne vaut pas la peine d'être vécue >> - Le langage prouve que la vérité n'est pas relative - Etre raisonnable permet d'être heureux en évitant la démesure - ARISTOTE (IV av. J-C) Etique à Nicomaque - Un scepticisme intégral est impossible, la vérité est toujours l'horizon de notre volonté de connaître - Seul l'homme possède la parole, ce qui prouve qu'il a vocation à la raison - ERASME (XV-XVI) - Etre déraisonnable donne sa saveur à l'existence, quand la sagesse conduit le plus souvent au malheur -> LE LANGAGE - DESCARTES (XVII) Le discours de la méthode ==>«< La parole {...} ne convient qu'à l'homme seul >> - L'homme est les seul être vivant qui pense et qui parle - MONTAIGNE (XVIII) Essais - Beaucoup d'animaux possèdent un langage que les hommes ne comprennent pas - PLATON (IV av. J-C) La République - La réthorique est une forme de flatterie, c'est un langage formel et insignifiant