Philosophie /

la conscience

la conscience

 la conscience
Sequence 1
Definition : etimologiquement conscience = savoir avec, il peut y avoir deux sens, la conscience
reflechit (connai

la conscience

user profile picture

Perlish creation

2672 Followers

Partager

Enregistrer

542

 

Tle

Fiche de révision

fiche sur la conscience, une des notions a connaître pour le bac

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

la conscience Sequence 1 Definition : etimologiquement conscience = savoir avec, il peut y avoir deux sens, la conscience reflechit (connaissance du bien et du mal + lui même) et la conscience imediate (ce qui l'entour, ses actes ) I/ LA CONSCIENCE DÉFINIE L'HOMME LA CONSCIENCE PSYCHOLOGIQUE : elle se constitue de la conscience imédiate (prendre conscience de ce qui nous entoure) et de la conscience refléchie Crevenir sur le passé, reflechir). Pour Hegel la conscience c'est se connaitre soi : c'est la reflexibilité. Il y a deux manières de se connaitre soi même. La manière théorique : se connaître interieurment. La manière pratique : se connaître d'un pdv extérieur. L'HOMME: il s'interroge, il connait le monde qui l'entour (conscience imediate) et se connait lui même (conscience réfléchit). L'Homme est un être moral car il sait se plié à des principes moraux. Or en les respect ant, il oppose toujours ses desirs et ses devoir dans des cas de conscience. Ainsi, l'Homme souffre de sa conscience refléchit / moral car elle le contraint dans ses désirs. DESCARTES : l'Homme est une conscience et la conscience est l'Homme. C'est ce qu'affirme Descartes à la suite de ses meditations physiques (1641) aux cour desquels il établie des connaissances indubitable tel que aussi longtemps que je doute, j'existe" ou encore je suis une conscience ³...

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Légende alternative :

-> Cogito engo sum, je pense donc je suis. Pour Descarte c'est la conscience qui fait l'Homme, et son corp est un hasard. : II/ LA CONSCIENCE NE SUFFIT PAS HOBBES: il va au dela du point de vue de Desc- artes car pour lui le lien est plous entre conscience et existence. Cette vision est grandement partager par les Sophistes-> #philosophe, il cherissent la retorique plus que la vérité. Pour Hobbes la conscience vas avec le corps, il y a une correlation entre eux. La Pinitude : faiblesse de l'Homme, son besoin de se comparer à la perfection. L'HOMME, JUSTE LA CONSCIENCE: si l'Hom me n'existe que l'ors qu'il est conscient, alors qu'en est-il de lui lorsqu'il ne l'est pas ? Quand il dort, qu'il s'évanouhit, ou qu'il est bebe? On pourrait alors être plus ou moins humain, I'Homme pourrait se deshumaniser. CONSCIENCE PROPRE A L'HOMME : si la conscience definie l'Homme, alors elle doit lui être propre. Pourtant cette idée s'oppose aux affirmations de Descartes pour qui les annimaux et les végétaux on une conscience de leur environnement. (ex: Pes sensitives dont les feuilles se repplient au moindre contacte.) La conscience serait donc plustôt comme le continuhum du vivant. III/ LA CONSCIENCE EMPÊCHE DE SE CONNAÎTRE UNE ILLUSION : d'après Spinoza la conscience et la connaissances sont iffusaire. On se crois libre de nos pensées et de nos actions parcequ'on à conscience de ce qui se passe, mais nous n'en somme pas les auteurs. Car, à l'inverse de Descartes, Spinoza ne crois pas en l'âme, ni en quoi que se soit de non matériel. L'Homme est donc seulement matériel soumis à cette causalité (naît d'une cause, provoquer par...) LA PSYCHANALYSE: on pense connaître nos désirs mais Freud et la psychanalyse mettent en avant notre inconscient et donc notre meconnai- ssance de nous même. Esprit humain ne peu être qu'une conscience si on n'a pas conscience de tout notre esprit. Le (cave pour ça tout ce qui n'est pas acceptable) est très éloigner du moi conscient. Nous somme un iceberg à moitier en fouit. LA CONSCIENCE MORAL, UN OBSTACLE: la conscience moral permet à l'Homme de jugé, mais elle le rend aveugle à ses propres vices. L'Homme voit en effet bien plus clairement les déffants d'autruit que les siens. Alors, prendre conscience de ce qui nous entoure nous rend aveugle à nous même. notions bonus : • la conscience imediate pur est à l'origine de toute experiance -> Kant. -> la conscience morale est la connaissance du bien et du mal -> Kant et Rousseau •les cas d'opacité de conscience (ne plus entendre un bruit habituel /se souvenir brutalement de quelque chose) est lié à une forme d'obscurité dans la conscience -> Leibniz la conscience n'est pas une chose mais un acte qui accompagne la pensée -> Kant toute conscience est conscience de quelque chose. -> Husserl

Philosophie /

la conscience

user profile picture

Perlish creation   

Suivre

2672 Followers

 la conscience
Sequence 1
Definition : etimologiquement conscience = savoir avec, il peut y avoir deux sens, la conscience
reflechit (connai

Ouvrir l'appli

fiche sur la conscience, une des notions a connaître pour le bac

la conscience Sequence 1 Definition : etimologiquement conscience = savoir avec, il peut y avoir deux sens, la conscience reflechit (connaissance du bien et du mal + lui même) et la conscience imediate (ce qui l'entour, ses actes ) I/ LA CONSCIENCE DÉFINIE L'HOMME LA CONSCIENCE PSYCHOLOGIQUE : elle se constitue de la conscience imédiate (prendre conscience de ce qui nous entoure) et de la conscience refléchie Crevenir sur le passé, reflechir). Pour Hegel la conscience c'est se connaitre soi : c'est la reflexibilité. Il y a deux manières de se connaitre soi même. La manière théorique : se connaître interieurment. La manière pratique : se connaître d'un pdv extérieur. L'HOMME: il s'interroge, il connait le monde qui l'entour (conscience imediate) et se connait lui même (conscience réfléchit). L'Homme est un être moral car il sait se plié à des principes moraux. Or en les respect ant, il oppose toujours ses desirs et ses devoir dans des cas de conscience. Ainsi, l'Homme souffre de sa conscience refléchit / moral car elle le contraint dans ses désirs. DESCARTES : l'Homme est une conscience et la conscience est l'Homme. C'est ce qu'affirme Descartes à la suite de ses meditations physiques (1641) aux cour desquels il établie des connaissances indubitable tel que aussi longtemps que je doute, j'existe" ou encore je suis une conscience ³...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Knowunity

#savoirpourtous

Ouvrir l'appli

Légende alternative :

-> Cogito engo sum, je pense donc je suis. Pour Descarte c'est la conscience qui fait l'Homme, et son corp est un hasard. : II/ LA CONSCIENCE NE SUFFIT PAS HOBBES: il va au dela du point de vue de Desc- artes car pour lui le lien est plous entre conscience et existence. Cette vision est grandement partager par les Sophistes-> #philosophe, il cherissent la retorique plus que la vérité. Pour Hobbes la conscience vas avec le corps, il y a une correlation entre eux. La Pinitude : faiblesse de l'Homme, son besoin de se comparer à la perfection. L'HOMME, JUSTE LA CONSCIENCE: si l'Hom me n'existe que l'ors qu'il est conscient, alors qu'en est-il de lui lorsqu'il ne l'est pas ? Quand il dort, qu'il s'évanouhit, ou qu'il est bebe? On pourrait alors être plus ou moins humain, I'Homme pourrait se deshumaniser. CONSCIENCE PROPRE A L'HOMME : si la conscience definie l'Homme, alors elle doit lui être propre. Pourtant cette idée s'oppose aux affirmations de Descartes pour qui les annimaux et les végétaux on une conscience de leur environnement. (ex: Pes sensitives dont les feuilles se repplient au moindre contacte.) La conscience serait donc plustôt comme le continuhum du vivant. III/ LA CONSCIENCE EMPÊCHE DE SE CONNAÎTRE UNE ILLUSION : d'après Spinoza la conscience et la connaissances sont iffusaire. On se crois libre de nos pensées et de nos actions parcequ'on à conscience de ce qui se passe, mais nous n'en somme pas les auteurs. Car, à l'inverse de Descartes, Spinoza ne crois pas en l'âme, ni en quoi que se soit de non matériel. L'Homme est donc seulement matériel soumis à cette causalité (naît d'une cause, provoquer par...) LA PSYCHANALYSE: on pense connaître nos désirs mais Freud et la psychanalyse mettent en avant notre inconscient et donc notre meconnai- ssance de nous même. Esprit humain ne peu être qu'une conscience si on n'a pas conscience de tout notre esprit. Le (cave pour ça tout ce qui n'est pas acceptable) est très éloigner du moi conscient. Nous somme un iceberg à moitier en fouit. LA CONSCIENCE MORAL, UN OBSTACLE: la conscience moral permet à l'Homme de jugé, mais elle le rend aveugle à ses propres vices. L'Homme voit en effet bien plus clairement les déffants d'autruit que les siens. Alors, prendre conscience de ce qui nous entoure nous rend aveugle à nous même. notions bonus : • la conscience imediate pur est à l'origine de toute experiance -> Kant. -> la conscience morale est la connaissance du bien et du mal -> Kant et Rousseau •les cas d'opacité de conscience (ne plus entendre un bruit habituel /se souvenir brutalement de quelque chose) est lié à une forme d'obscurité dans la conscience -> Leibniz la conscience n'est pas une chose mais un acte qui accompagne la pensée -> Kant toute conscience est conscience de quelque chose. -> Husserl