STMG /

La performance globale

La performance globale

 MANAGEMENT
La performance globale de l'entreprise
I. La prise en compte de l'environnement de l'entreprise
Il y a différents facteurs qui i

La performance globale

user profile picture

Claraa ✨

29 Followers

9

Partager

Enregistrer

management

 

1ère/2nde

Fiche de révision

MANAGEMENT La performance globale de l'entreprise I. La prise en compte de l'environnement de l'entreprise Il y a différents facteurs qui influencent l'activité d'une entreprise : ● ● ● L'environnement de l'entreprise comprend ainsi l'ensemble de ses PP externe ainsi que la concurrence. Les décisions prises pour faire face aux changements de l'environnement sont appelées décisions de rupture. II. Définitions La finalité première de l'entreprise est la finalité économique (recherche du profit ). Il y a également la finalité sociale (responsabilité de l'entreprise vis-à-vis de ses salariés). Pour prospérer, l'entreprise a besoin de l'adhésion des salariés au projet de l'entreprise. Des facteurs démographiques, les habitudes et spécificités culturelles de chaque pays dans lequel la FINs'implante. Des facteurs règlementaires et technologiques dans le domaine sociétale ou environnementale. Des facteurs économiques comme la présence de concurrents pouvant capter une partie de la clientèle grâce à des offres correspondants aux nouvelles attentes des consommateurs. Des facteurs sociétaux et écologique liés aux attentes des citoyens. Le management éthique est une forme de management intégrant totalement la finalité sociale de l'entreprise avec : le respect du contrat de travail et du code du travail, le développement des compétences des salariés, une politique de rémunération des salariés attractive, la mise en place d'un dialogue social et de bonnes conditions de travail et de développement d'une...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Apprends avec plus de 500.000 notes d’étude des meilleurs élèves !
Apprends ensemble avec d'autres élèves et aidez-vous mutuellement.
Obtiens de meilleures notes sans trop d'efforts !

Télécharger l'application

Légende alternative :

culture d'entreprise. L'objectif est que les décisions du dirigeant soient acceptées par tous. III. Le contrat de travail C'est un accord écrit par lequel un salarié ‘engage à effectuer un travail pour le compte et sous l'autorité d'un employeur ( lien de subordination) dans des conditions, à des taches et pour une durée indiquée dans le contrat. Il y a deux types de contrat : ● Le CDI peut prendre fin à la suite d'une décision de l'employeur (expl: licenciement) ou du salarié (expl: démission, départ à la retraite...). ● Le contrat à durée indéterminé (CDI ) : forme normal et générale de la relation de travail Le contrat à durée déterminé (CDD) : utilisé pour une tache précise et temporaire (expl: remplacement d'un salarié, emploi saisonnier...). Il y a également l'intérim: contrat de travail appelé contrat de mission entre un travailleur et une société d'intérimqui le met à l disposition d'une entreprise pour une mission et une durée définie. Il donne des obligations à: ● l'employeur : il doit fournir un travail dans le cadre du contrat signé, verser le salaire prévu (>=smic) et respecter le code du travail. L'employé : il doit respecter les horaires, la hiérarchie, la discipline et le règlement intérieur de l'entreprise, réaliser le travail demandé en respectant le matériel et le secret professionnel. IV. Les compétences et leurs développements Le savoir-faire permet d'augmenter la valeur du produit pour le client. Les compétences du personnel contribuent à la progression du chiffre d'affaire. L'amélioration des compétences permet un gain d'efficacité et de mieux répondre à la modification des besoins des clients. Pour pouvoir s'adapter à son environnement et affronter la concurrence, l'entreprise peut chercher à développer les compétences de ses salariés La formation continue permet au salarié: ● ● La formation continue est donc une source de compétitivité pour l'entreprise. V. La rémunération du salarié Elle peut être fixe (invariable) mais de nos jours, beaucoup d'entreprise ajoute une dose de variabilité dans la rémunération du salarié. ● ● ● Uh salarié peut bénéficier: ● De développer ses compétences (formation de développement) De s'adapter aux évolutions de son travail quotidien (formation d'adaptation) Davoir la possibilité d'évoluer (source de motivation) ● ● ● Uhe partie fixe rémunère les compétences et la qualification du salarié Uhe partie variable liées à la performance du salarié, de l'équipe. C'est une prime périodique basée sur le chiffre d'affaires, le nombre de produit vendus, le nombre de nouveaux clients,... Les intérêts pour une entreprise d'introduire une dose de variabilité sont nombreux : Inciter les salariés à atteindre, voire dépasser les objectifs. De favoriser l'esprit d'équipe et l'ambiance. Dattirer de nouveaux salariés plus performants. De limiter le poids de la masse salariale en cas de baisse de l'activité de l'entreprise. Dune participation aux bénéfices (intéressement): une partie du bénéfice de l'entreprise est attribuée aux salariés Déléments de rémunération annexes: avantages en nature (repas payé, ticket restaurant, voiture,...) ● Dun plan d'épargne entreprise : il propose aux salariés de constituer une épargne et donc de toucher des intérêts. De l'actionnariat salarié : il propose aux salariés l'achat d'action de l'entreprise à un prix avantageux. M. Le dialogue social et les conditions de travail Le dialogue social permet d'éviter les conflits sociaux ou de négocier au mieux grâce à une bonne communication interne. Afin de favoriser le dialogue social, le dirigeant fait participer les salariés à la prise de décisions dans l'entreprise. Pour préserver la relation employés/direction, le dirigeant doit veiller aux conditions de travail. Quand les salariés obtienne à la suite de négociations collectives entre les syndicats de salariés et de chefs d'entreprises des avancées sociales, on parle de progrès social. Elles peuvent être: ● Uhe hausse des salaires Uhe amélioration des conditions de travail Le maintien des emplois VI. La culture d'entreprise C'est un ensemble de règles, de valeurs et de croyances partagées par l'ensemble des membres de l'entreprise. VII. Définition La RSE doit mener l'entreprise à respecter les exigences du Développement Durable (DD) (développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs). Le DD est un enjeu planétaire sur le long terme englobant les 4 finalités de l'entreprise (économique, sociale, sociétale et environnementale). IX Les acteurs du développement durable Tous les agents économiques sont concernés par le DD: ● ● Les ménages (ensemble des occupants d'un même foyer) lorsqu'ils consomment. Il peut pratiquer le tri sélectif, utiliser un véhicule moins polluant,... Les entreprises lorsqu'elles produisent. Pour elle, le DD se comprend comme le progrès économique et sociale tout en protégeant l'environnement. Il s'agit de faire prospérer l'entreprise tout en faisant bénéficier les salariés d'avancer social sans dégrader l'environnement. Les administrations publiques (l'État ). L'état peut chercher à inciter les ménages à adopter des gestes plus respectueux de l'environnement. La société civile L'état a pour but d'inciter les entreprises à adopter une « croissance verte » (respectueuse de l'environnement). Il veille a se que les entreprises assument leur responsabilités vis-à-vis de leurs salariés. L'état dispose d différents instruments au service du développement durable (taxes, subvention,...) Le développement durable peut constituer une contrainte mais également une opportunité pour l'entreprise.

STMG /

La performance globale

user profile picture

Claraa ✨

29 Followers

 MANAGEMENT
La performance globale de l'entreprise
I. La prise en compte de l'environnement de l'entreprise
Il y a différents facteurs qui i

Ouvrir

management

MANAGEMENT La performance globale de l'entreprise I. La prise en compte de l'environnement de l'entreprise Il y a différents facteurs qui influencent l'activité d'une entreprise : ● ● ● L'environnement de l'entreprise comprend ainsi l'ensemble de ses PP externe ainsi que la concurrence. Les décisions prises pour faire face aux changements de l'environnement sont appelées décisions de rupture. II. Définitions La finalité première de l'entreprise est la finalité économique (recherche du profit ). Il y a également la finalité sociale (responsabilité de l'entreprise vis-à-vis de ses salariés). Pour prospérer, l'entreprise a besoin de l'adhésion des salariés au projet de l'entreprise. Des facteurs démographiques, les habitudes et spécificités culturelles de chaque pays dans lequel la FINs'implante. Des facteurs règlementaires et technologiques dans le domaine sociétale ou environnementale. Des facteurs économiques comme la présence de concurrents pouvant capter une partie de la clientèle grâce à des offres correspondants aux nouvelles attentes des consommateurs. Des facteurs sociétaux et écologique liés aux attentes des citoyens. Le management éthique est une forme de management intégrant totalement la finalité sociale de l'entreprise avec : le respect du contrat de travail et du code du travail, le développement des compétences des salariés, une politique de rémunération des salariés attractive, la mise en place d'un dialogue social et de bonnes conditions de travail et de développement d'une...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Apprends avec plus de 500.000 notes d’étude des meilleurs élèves !
Apprends ensemble avec d'autres élèves et aidez-vous mutuellement.
Obtiens de meilleures notes sans trop d'efforts !

Télécharger l'application

Knowunity

#savoirpourtous

Ouvrir l'appli

Légende alternative :

culture d'entreprise. L'objectif est que les décisions du dirigeant soient acceptées par tous. III. Le contrat de travail C'est un accord écrit par lequel un salarié ‘engage à effectuer un travail pour le compte et sous l'autorité d'un employeur ( lien de subordination) dans des conditions, à des taches et pour une durée indiquée dans le contrat. Il y a deux types de contrat : ● Le CDI peut prendre fin à la suite d'une décision de l'employeur (expl: licenciement) ou du salarié (expl: démission, départ à la retraite...). ● Le contrat à durée indéterminé (CDI ) : forme normal et générale de la relation de travail Le contrat à durée déterminé (CDD) : utilisé pour une tache précise et temporaire (expl: remplacement d'un salarié, emploi saisonnier...). Il y a également l'intérim: contrat de travail appelé contrat de mission entre un travailleur et une société d'intérimqui le met à l disposition d'une entreprise pour une mission et une durée définie. Il donne des obligations à: ● l'employeur : il doit fournir un travail dans le cadre du contrat signé, verser le salaire prévu (>=smic) et respecter le code du travail. L'employé : il doit respecter les horaires, la hiérarchie, la discipline et le règlement intérieur de l'entreprise, réaliser le travail demandé en respectant le matériel et le secret professionnel. IV. Les compétences et leurs développements Le savoir-faire permet d'augmenter la valeur du produit pour le client. Les compétences du personnel contribuent à la progression du chiffre d'affaire. L'amélioration des compétences permet un gain d'efficacité et de mieux répondre à la modification des besoins des clients. Pour pouvoir s'adapter à son environnement et affronter la concurrence, l'entreprise peut chercher à développer les compétences de ses salariés La formation continue permet au salarié: ● ● La formation continue est donc une source de compétitivité pour l'entreprise. V. La rémunération du salarié Elle peut être fixe (invariable) mais de nos jours, beaucoup d'entreprise ajoute une dose de variabilité dans la rémunération du salarié. ● ● ● Uh salarié peut bénéficier: ● De développer ses compétences (formation de développement) De s'adapter aux évolutions de son travail quotidien (formation d'adaptation) Davoir la possibilité d'évoluer (source de motivation) ● ● ● Uhe partie fixe rémunère les compétences et la qualification du salarié Uhe partie variable liées à la performance du salarié, de l'équipe. C'est une prime périodique basée sur le chiffre d'affaires, le nombre de produit vendus, le nombre de nouveaux clients,... Les intérêts pour une entreprise d'introduire une dose de variabilité sont nombreux : Inciter les salariés à atteindre, voire dépasser les objectifs. De favoriser l'esprit d'équipe et l'ambiance. Dattirer de nouveaux salariés plus performants. De limiter le poids de la masse salariale en cas de baisse de l'activité de l'entreprise. Dune participation aux bénéfices (intéressement): une partie du bénéfice de l'entreprise est attribuée aux salariés Déléments de rémunération annexes: avantages en nature (repas payé, ticket restaurant, voiture,...) ● Dun plan d'épargne entreprise : il propose aux salariés de constituer une épargne et donc de toucher des intérêts. De l'actionnariat salarié : il propose aux salariés l'achat d'action de l'entreprise à un prix avantageux. M. Le dialogue social et les conditions de travail Le dialogue social permet d'éviter les conflits sociaux ou de négocier au mieux grâce à une bonne communication interne. Afin de favoriser le dialogue social, le dirigeant fait participer les salariés à la prise de décisions dans l'entreprise. Pour préserver la relation employés/direction, le dirigeant doit veiller aux conditions de travail. Quand les salariés obtienne à la suite de négociations collectives entre les syndicats de salariés et de chefs d'entreprises des avancées sociales, on parle de progrès social. Elles peuvent être: ● Uhe hausse des salaires Uhe amélioration des conditions de travail Le maintien des emplois VI. La culture d'entreprise C'est un ensemble de règles, de valeurs et de croyances partagées par l'ensemble des membres de l'entreprise. VII. Définition La RSE doit mener l'entreprise à respecter les exigences du Développement Durable (DD) (développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs). Le DD est un enjeu planétaire sur le long terme englobant les 4 finalités de l'entreprise (économique, sociale, sociétale et environnementale). IX Les acteurs du développement durable Tous les agents économiques sont concernés par le DD: ● ● Les ménages (ensemble des occupants d'un même foyer) lorsqu'ils consomment. Il peut pratiquer le tri sélectif, utiliser un véhicule moins polluant,... Les entreprises lorsqu'elles produisent. Pour elle, le DD se comprend comme le progrès économique et sociale tout en protégeant l'environnement. Il s'agit de faire prospérer l'entreprise tout en faisant bénéficier les salariés d'avancer social sans dégrader l'environnement. Les administrations publiques (l'État ). L'état peut chercher à inciter les ménages à adopter des gestes plus respectueux de l'environnement. La société civile L'état a pour but d'inciter les entreprises à adopter une « croissance verte » (respectueuse de l'environnement). Il veille a se que les entreprises assument leur responsabilités vis-à-vis de leurs salariés. L'état dispose d différents instruments au service du développement durable (taxes, subvention,...) Le développement durable peut constituer une contrainte mais également une opportunité pour l'entreprise.