Matières

Matières

Plus

Développement géo

05/02/2022

420

24

Partager

Enregistrer

Télécharger


INTRO:
Le monde est confronté à de nombreux aléas qui peuvent être naturels, ou
technologiques. Ces aléas accompagnés d'infrastructures, de
INTRO:
Le monde est confronté à de nombreux aléas qui peuvent être naturels, ou
technologiques. Ces aléas accompagnés d'infrastructures, de
INTRO:
Le monde est confronté à de nombreux aléas qui peuvent être naturels, ou
technologiques. Ces aléas accompagnés d'infrastructures, de

INTRO: Le monde est confronté à de nombreux aléas qui peuvent être naturels, ou technologiques. Ces aléas accompagnés d'infrastructures, de biens matériels, de populations..., qu'on nomme enjeux, forment les risques. Toutes les sociétés humaines sont aujourd'hui concernées par les risques majeurs. C'est dans ce contexte que nous nous demandons pourquoi le Japon est un pays à risques et à catastrophes ? On évoquera donc dans une première partie les nombreux aléas naturelles et technologiques qui peuvent entraînés des catastrophes, et ensuite dans une deuxième partie la forte densité de population au Japon qui renforce les risques ainsi que les ressources de la société face aux risques. I- A l'échelle du monde, l'archipel du Japon est l'un des pays les plus exposé face aux aléas naturels. C'est aussi un pays très développé avec de nombreux aménagements qui l'expose aux risques technologiques. Les risques peuvent devenir des catastrophes. (schéma aléas + enjeux = risques entrainant peut être de catastrophes). En effet, se trouvant à proximité des limites des plaques tectoniques des Philippines, du Pacifique et Eurasienne, ceci est un facteur important qui en fait une zone très vulnérable. Les plaques bougent, celles-ci sont donc dans certaines zones soumises à des tensions tellement forte qu'elles subissent des ruptures brutales. Ces fractures soudaines sont à l'origine des tremblements de terre. C'est le cas, par exemple, du...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity a été mis en avant par Apple et a toujours été en tête des classements de l'App Store dans la catégorie Éducation en Allemagne, en Italie, en Pologne, en Suisse et au Royaume-Uni. Rejoins Knowunity aujourd'hui et aide des millions d'étudiants à travers le monde.

Ranked #1 Education App

Chargement dans le

Google Play

Chargement dans le

App Store

Tu n'es toujours pas convaincu ? Regarde ce que disent les autres élèves ...

Louis B., utilisateur iOS

J'aime tellement cette application [...] Je recommande Knowunity à tout le monde ! !! Je suis passé de 11 à 16 grâce à elle :D

Stefan S., utilisateur iOS

L'application est très simple à utiliser et bien faite. Jusqu'à présent, j'ai trouvé tout ce que je cherchais :D

Lola, utilisatrice iOS

J'adore cette application ❤️ Je l'utilise presque tout le temps pour réviser.

Légende alternative :

séisme qui s'est déclenché au plein centre de Tokyo en 1923 et à Kobé en 1995, faisant chacun d'eux au moins 5 000 morts. Ces séismes, s'ils se produisent en pleine mer entraînent des tsunamis. Le tremblement de terre en mer propage une onde. Cette onde forme une vague qui se déplace très vite, en approchant des côtes la vitesse diminue mais la hauteur de la vague augmente. La mer se retire sur la côte pour finalement laissé place à une vague géante ravageant tout sur son passage. Comme le tremblement de terre de 2011, qui s'est produit au Nord Est du Japon, dans l'océan Pacifique, touchant sa côte. Ainsi, les plaques tectoniques bougent. Elles peuvent se rencontrer (formations de montagnes), glisser l'une à côté de l'autre ou bien se séparer. A la suite d'une séparation, les volcans se forment. Les activités volcaniques sont réparties en quatre zones d'inégales importance : la grande cicatrice Atlantique, le pourtour Méditerranéen, les grandes lignes de fractures Africaines et la ceinture de feu du Pacifique dans lequel se trouve 80% des volcans. C'est donc pour cela qu'on trouve dans l'archipel de nombreux volcans, plus précisément une trentaine de volcans actifs. On peut alors voir que la tectonique des plaques et le volcanisme sont liés. (faire schémas mouvements des plaques) L'éruption d'un volcan est très risqués pour la population se trouvant aux alentours avec ses coulées de lave, projections et retombés de bombe, nuées ardentes, gazs, éboulements, coulées de boue... Le Japon doit aussi faire face au ouragans, il a d'ailleurs été touché en 1959 à la Baie d'Ise. Ils qui se caractérisent par un puissant tourbillon de vents et de précipitations. On appelle typhons, les cyclones tropical du Pacifique occidental et de la mer de Chine. Pour se former, ils sont besoin de facteurs déterminants : eau chaude, rotation de la Terre, amas nuageux... Il y a également des risques d'orages, de tempêtes, de sécheresse... plus minimes mais qui indiquent éventuellement les conséquences du changement climatique. L'activité humaine est la source principale des risques technologiques. Ces risques se déroulent essentiellement dans les pays riches et développés mais les conséquences les plus grave sont dans les pays en voie de développement. Effectivement, le Japon est un pays qui puise principalement son énergie à l'aide des sites nucléaires. On en recense environ vingts sur le territoire Japonais surtout présent au Sud du Japon. Ces installations sont un risque pour la population : explosions, contaminations, incendies... Et peuvent occasionner de nombreux dégâts autant humains que matériels. De plus, une catastrophe industrielle peut être provoqué par un aléa naturel. Le Japon y étant très exposé, c'est donc ce qu'il s'est passé à Fukushima en 2011 à la suite d'un séisme qui s'est écrasé sur la centrale nucléaire causant un nombre démesuré de morts, blessés, déportés... Les marées noires, pollutions industrielles, contaminations et bien d'autres font parties des risques technologiques. Ces accidents ont pour certains pays de lourdes conséquences économiques mais pour tous c'est un écosystème qui est endommagé. Le Japon est un petit pays très développé contenant une très forte concentration de population. II- En effet, sa capital : Tokyo est la première mégapole mondiale. C'est-à- dire que l'agglomération se caractérise par deux fonctions majeurs : économie et la politique. Aussi, sa population s'élève à plus de dix millions d'habitants. Les agglomérations aux Sud du Japon près de littoraux se rejoignent au niveaux des couronnes périurbaines et des banlieues, c'est ce qu'on appelle mégalopole. Cette mégalopole japonaise regroupent environ cent millions d'habitants. Ce qui augmente les risques de catastrophes graves. Mais, pour se protéger, l'archipel met en place de nombreux moyens avec par exemple des bâtiments parasismiques et paracycloniques qui résistent aux séismes et cyclones les plus destructeurs ou bien on renforce les digues pour lutter contre les inondations. Il sensibilise la population aux gestes et réflexes à avoir : les écoliers font des faux test pour se préparer à ce qu'il pourrait arriver, plans de prévention... Aussi, le Japon met en place des systèmes d'alerte afin de prévenir les catastrophes: satellites météorologiques, des observatoires surveillant l'activité des volcans... Malheureusement, ces mesures de préventions sont inégalement réparties puisque les pays pauvres n'y profitent pas. CONCLUSION: Le Japon est un pays très développé, avec une forte densité de populations et ses infrastructures. Énormément de catastrophes s'y sont produites. Malheureusement, elles se reproduiront toujours puisque l'archipel est très exposé avec la présence des plaques tectoniques, volcans, sites nucléaires... En outre, l'urbanisation et la littoralisations aggrave les aléas.