Français /

Les mouvements littéraires

Les mouvements littéraires

user profile picture

violette

84 Followers
 

Français

 

3e/1ère

Fiche de révision

Les mouvements littéraires

 Les mouvements littéraires
bac français
L'humanisme [XVIème-]
L'homme est au centre de la réflexion, les humanistes pensent qu'il est bon p

Commentaires (1)

Partager

Enregistrer

32

bac français / méthodologie commentaire ou dissertation

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Les mouvements littéraires bac français L'humanisme [XVIème-] L'homme est au centre de la réflexion, les humanistes pensent qu'il est bon par nature et qu'il faut développer cette bonté, donc éducation très importante pour réfléchir. Intérêt pour les sociétés idéales avec Rabelais dans Gargantua société sans hiérarchie. Réflexions politiques volonté d'un régime avantageux pour les hommes avec La Boétie = discours sur la servitude volontaire qui remet en cause la monarchie absolue de droit divin. Fort intérêt pour la culture grecque et latine et redécouverte des auteurs et mythes antiques. Mouv marqué par invention de l'imprimerie. But: Encourager sciences et savoir, répondre à toute forme d'art. Thèmes principaux : médiation de l'homme, dialogue incessant maître-élève, instruction du prince et des puissants sur leurs devoirs. Forme : roman, essai, portrait, poésie, littérature didactique Auteurs : T.More - l'utopie, Erasme, Rabelais, Montaigne - Essais, = << Les hommes sont formés par l'éducation et non par la naissance » Érasme, 1509 La pléiade (1549-1570) à la suite de l'humanisme, 7 poètes de la Renaissance française se donne pour nom La pléiade. Les auteurs veulent un retour à la grandeur de la culture antique + admiration des textes italiens (poésie de Pétrarque). Littérature médiévale rejetée et enrichissement de la langue française. Imitation des textes antiques. But: défense du français contre...

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Légende alternative :

latin, célébrer le poète. Thèmes principaux lyriques : l'amour, la fuite du temps (tempus fugit), immortalité et poésie, beauté féminine. Écriture très travaillée. Forme: poésie, ode, repris de l'antiquité Poètes de La pléiade : Ronsard, Du Bellay «La jeunesse s'enfuit sans jamais revenir », Ronsard, 1586 Le baroque (1580-1660) époque marquée par guerres de religion, représentation d'un monde changeant, chaotique. Les auteurs témoignent de la fantaisie et de la virtuosité de l'artiste refus de la codification des genres en mêlant sublime et grotesque, écriture riche. But : revendiquer liberté de l'imagination, sensations éprouvées au contact de la nature. Thèmes principaux : illusion, rêve, métamorphose, mouvement, déguisement, masque, miroirs, incertitudes du bonheur. Forme: théâtre, roman, poésie Auteurs : D'Urfé, D'Aubigné, Corneille, Viau « Dans le bonheur d'autrui, je cherche mon bonheur », Corneille, 1637 Le classicisme (1660-1690, XVIIème). en opposition au baroque, recherche de l'ordre, la mesure, la clarté, la retenue, règles exigeantes : vraisemblance, bienséance, séparation des genres, honnête homme. Appui sur antiquité et modèles gréco-latins. Contexte historique : règne de Louis XIV apogée de monarchie absolue, les arts participent à la glorification du pouvoir royal. But : plaire en touchant la sensibilité pour instruire par la visée morale, retrouver le naturel et l'universalité des caractères et des passions, respecter les règles. Thèmes principaux : désirs et sentiments humains, confrontation de l'individu avec les contraintes sociales, politiques et morales, idéal d'équilibre et d'honnêteté. Forme: théâtre, fable, portrait Auteurs: Descartes - Discours sur la méthode, 1637 : Molière - le Misanthrope, 1666 : La Fontaine = Les Fables, 1668 : Racine - Phèdre, 1677 : La Fayette - Princesse de Clèves, 1678, La Bruyère, La Rochefoucault «La principale règle est de plaire et de toucher >>, Racine, 1670 Les mouvements littéraires bac français Les Lumières (1715-1789, XVIllème). répandre savoir, développer les connaissances et la raison, refus de toute vérité imposée par l'autorité religieuse ou politique. But : développer la raison critique, combattre l'intolérance et les préjugés, diffuser connaissances, défendre les valeurs de liberté et égalité. Contexte historique : héritage de valeurs humanistes, met en valeur le concept d'individualité, de liberté d'expression, à la mort de Louis XIV en 1715 contestation rurale et bourgeoisie Révo fr, naissance d'esprit nouveau, + rationaliste. Thèmes principaux : analyse des formes du fanatisme et de la superstition, regard critique porté sur les préjugés, coutumes et mœurs, idéal de tolérance et de reconnaissance des autres, quête du bonheur. Forme: essais, pamphlet, philosophie, dictionnaire, conte philosophique Auteurs: Montesquieu - Lettres Persanes, 1721: Diderot + D'Alembert - Encyclopédie, 1751; Voltaire = Candide, 1759 + L'Ingénu, 1767: Beaumarchais - le mariage Figaro, 1784 « Les préjugés sont la raison des sots », Voltaire, 1779 Le romantisme (1800-1850, XIXème). exaltation du sentiment et de la sensibilité, goût pour le passé, le rêve, la nature, la défense de opprimés au nom de la liberté, opposition aux Lumières et classicisme. But : liberté artistique, affranchissement des règles classiques et traditionnelles (mélange des genres, naissance du drame romantique), expression des sentiments et souffrances profondes, se retrouver en communion avec la nature. Thèmes principaux: solitude du moi inquiet, mélancolique et habité par nostalgie, la nuit et mystères ouvrant au merveilleux, dialogue avec la nature, le pittoresque du Moyen-Âge, glorification de l'artiste. Forme: autobiographie, roman, nouvelle, drame, poésie lyrique Auteurs : Lamartine - Méditations poétiques, 1820 ; Hugo - Hermani, 1830 : Musset, Chateaubriand = « La vie est une fleur, l'amour en est le miel », Victor Hugo Le réalisme (1830-1890). peindre la réalité de l'époque, représentation de tous les milieux sociaux dans leur réalité. But : rejeter l'idéalisation de la société, être objectif quant à la société contemporaine, démonter les mécanismes éco et sociaux conduisant à la réussite ou l'échec de l'individu. Thèmes principaux : apprentissage de la vie, initiation sentimentale, rayonnement de Paris, puissance de l'argent et du pouvoir politique. Forme: roman, nouvelle Auteurs: Balzac: Stendhal - le Rouge et le Noir, 1830 : Flaubert - Madame Bovary, 1857 : Maupassant - Une vie, 1883 « Une œuvre d'art n'est supérieure que si elle est, en même temps, un symbole et l'expression de la réalité >> Maupassant Les mouvements littéraires bac français Le naturalisme (1870-1890) continuité du réalisme mais approfondi par le roman. Période : révolution industrielle du XIXème. But : donner un statut scientifique à la littérature, mettre en évidence l'influence du contexte familial, décrire les fléaux sociaux (prostitution, alcoolisme) qui sont une menace pour la société. Thèmes principaux: malheur du peuple, instinct et pulsions que l'individu ne peut pas contrôler, exploration de l'univers nouveau de la révolution industrielle. Forme: roman, nouvelle, théâtre Auteurs: Zola - Les Rougon-Macquart, 1871-1898 : Maupassant, les frères Goncourt = « Une œuvre d'art n'est supérieure que si elle est, en même temps, un symbole et l'expression de la réalité » Maupassant Le symbolisme (1869-1896). contre naturalisme et Parnasse et le progrès, les symbolistes traduisent un univers supérieur invisible, reflet du monde réel. But : recréer les correspondances entre le langage, le monde de l'art et le monde naturel : réveiller l'imagination du lecteur, reproduire dans le texte l'harmonie de la musique. Thèmes principaux : paysage fluide et mystérieux, solitude et silence du poète, présence du blanc . Forme unique : poèmes font accéder au supérieur Auteurs: Verlaine, Rimbaud, Mallarmé, Laforgue « Il pleure dans mon cœur comme il pleut sur la ville » Verlaine Le surréalisme (première moitié du XXème, entre-deux-guerres) langage poétique qui exprime la puissance du rêve et du désir, appui sur la psychanalyse pour revendiquer l'importance du hasard en poésie libérer l'art de la pensée et de toute contrainte, grande liberté. But : explorer l'univers de la magie, du rêve et de la folie: combattre la censure exercée par la morale et la raison : célébrer l'intensité de l'amour fou. Thèmes principaux: hasard, coïncidence, liberté et force créative du rêve, fascination de la femme qui réalise la fusion du rêve, du réel et du désir. Formes: poésies, collages, maximes Auteurs : Breton, Eluard, Aragon, Desnos << L'idée de surréalisme tend simplement à la récupération totale de notre force psychique » Breton L'absurde (seconde moitié du XXème) image tragique de l'homme, voué à la solitude et confronté à un univers dépourvu de sens. Contexte historique : après les deux guerres mondiales. But: combattre les illusions, mettre en évidence l'absurdité de la condition humaine, montrer les limites du langage dans la communication. Forme: roman, nouvelle, théâtre Auteurs: Sartre: Camus - L'étranger, 1942 : Théâtre : lonesco + Beckett « Les humains sont des créatures qui ont passé leur vie à essayer de se convaincre que leur existence n'était pas absurde >> Albert Camus Les mouvements littéraires bac français Le nouveau roman (1950-1970). refus du développement de l'intrigue et de la psychologie du roman traditionnel, volonté de créer des formes narratives originales. But : le roman devient un laboratoire d'écriture : créer de nouveaux personnages : anonymes ou impersonnels : restituer la pensée à travers le cheminement de la conscience. Forme unique: roman Auteurs: Robbe-Grillet, Butor, Sarrote, Duras « Les tables, rondes, carrées, ou rectangulaires, sont mises dans tous les sens, sans ordonnance discernable » Robbe-Grillet dans son roman «< Dans le labyrinthe » paru en 1959

Français /

Les mouvements littéraires

Les mouvements littéraires

user profile picture

violette

84 Followers
 

Français

 

3e/1ère

Fiche de révision

Les mouvements littéraires

Ce contenu est seulement disponible dans l'appli Knowunity.

 Les mouvements littéraires
bac français
L'humanisme [XVIème-]
L'homme est au centre de la réflexion, les humanistes pensent qu'il est bon p

Ouvrir l'appli

Partager

Enregistrer

32

Commentaires (1)

B

Quel belle fiche 😍😍 c'est sûr qu'elle va beaucoup aider

bac français / méthodologie commentaire ou dissertation

Contenus similaires

2

Le commentaire de texte ( méthode )

Know Le commentaire de texte ( méthode )  thumbnail

1284

 

1ère/2nde

2

Olympe de Gouges La déclaration des droits de la femme et de la citoyenne

Know Olympe de Gouges La déclaration des droits de la femme et de la citoyenne  thumbnail

145

 

1ère

1

MÉTHODOLOGIE - COMMENTAIRE DE TEXTE

Know MÉTHODOLOGIE - COMMENTAIRE DE TEXTE thumbnail

620

 

1ère/Tle/2nde

6

Une charogne (analyse linéaire)

Know Une charogne (analyse linéaire) thumbnail

193

 

1ère

Plus

Les mouvements littéraires bac français L'humanisme [XVIème-] L'homme est au centre de la réflexion, les humanistes pensent qu'il est bon par nature et qu'il faut développer cette bonté, donc éducation très importante pour réfléchir. Intérêt pour les sociétés idéales avec Rabelais dans Gargantua société sans hiérarchie. Réflexions politiques volonté d'un régime avantageux pour les hommes avec La Boétie = discours sur la servitude volontaire qui remet en cause la monarchie absolue de droit divin. Fort intérêt pour la culture grecque et latine et redécouverte des auteurs et mythes antiques. Mouv marqué par invention de l'imprimerie. But: Encourager sciences et savoir, répondre à toute forme d'art. Thèmes principaux : médiation de l'homme, dialogue incessant maître-élève, instruction du prince et des puissants sur leurs devoirs. Forme : roman, essai, portrait, poésie, littérature didactique Auteurs : T.More - l'utopie, Erasme, Rabelais, Montaigne - Essais, = << Les hommes sont formés par l'éducation et non par la naissance » Érasme, 1509 La pléiade (1549-1570) à la suite de l'humanisme, 7 poètes de la Renaissance française se donne pour nom La pléiade. Les auteurs veulent un retour à la grandeur de la culture antique + admiration des textes italiens (poésie de Pétrarque). Littérature médiévale rejetée et enrichissement de la langue française. Imitation des textes antiques. But: défense du français contre...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Knowunity

Application scolaire n ° 1 en Allemagne

Ouvrir l'appli

Légende alternative :

latin, célébrer le poète. Thèmes principaux lyriques : l'amour, la fuite du temps (tempus fugit), immortalité et poésie, beauté féminine. Écriture très travaillée. Forme: poésie, ode, repris de l'antiquité Poètes de La pléiade : Ronsard, Du Bellay «La jeunesse s'enfuit sans jamais revenir », Ronsard, 1586 Le baroque (1580-1660) époque marquée par guerres de religion, représentation d'un monde changeant, chaotique. Les auteurs témoignent de la fantaisie et de la virtuosité de l'artiste refus de la codification des genres en mêlant sublime et grotesque, écriture riche. But : revendiquer liberté de l'imagination, sensations éprouvées au contact de la nature. Thèmes principaux : illusion, rêve, métamorphose, mouvement, déguisement, masque, miroirs, incertitudes du bonheur. Forme: théâtre, roman, poésie Auteurs : D'Urfé, D'Aubigné, Corneille, Viau « Dans le bonheur d'autrui, je cherche mon bonheur », Corneille, 1637 Le classicisme (1660-1690, XVIIème). en opposition au baroque, recherche de l'ordre, la mesure, la clarté, la retenue, règles exigeantes : vraisemblance, bienséance, séparation des genres, honnête homme. Appui sur antiquité et modèles gréco-latins. Contexte historique : règne de Louis XIV apogée de monarchie absolue, les arts participent à la glorification du pouvoir royal. But : plaire en touchant la sensibilité pour instruire par la visée morale, retrouver le naturel et l'universalité des caractères et des passions, respecter les règles. Thèmes principaux : désirs et sentiments humains, confrontation de l'individu avec les contraintes sociales, politiques et morales, idéal d'équilibre et d'honnêteté. Forme: théâtre, fable, portrait Auteurs: Descartes - Discours sur la méthode, 1637 : Molière - le Misanthrope, 1666 : La Fontaine = Les Fables, 1668 : Racine - Phèdre, 1677 : La Fayette - Princesse de Clèves, 1678, La Bruyère, La Rochefoucault «La principale règle est de plaire et de toucher >>, Racine, 1670 Les mouvements littéraires bac français Les Lumières (1715-1789, XVIllème). répandre savoir, développer les connaissances et la raison, refus de toute vérité imposée par l'autorité religieuse ou politique. But : développer la raison critique, combattre l'intolérance et les préjugés, diffuser connaissances, défendre les valeurs de liberté et égalité. Contexte historique : héritage de valeurs humanistes, met en valeur le concept d'individualité, de liberté d'expression, à la mort de Louis XIV en 1715 contestation rurale et bourgeoisie Révo fr, naissance d'esprit nouveau, + rationaliste. Thèmes principaux : analyse des formes du fanatisme et de la superstition, regard critique porté sur les préjugés, coutumes et mœurs, idéal de tolérance et de reconnaissance des autres, quête du bonheur. Forme: essais, pamphlet, philosophie, dictionnaire, conte philosophique Auteurs: Montesquieu - Lettres Persanes, 1721: Diderot + D'Alembert - Encyclopédie, 1751; Voltaire = Candide, 1759 + L'Ingénu, 1767: Beaumarchais - le mariage Figaro, 1784 « Les préjugés sont la raison des sots », Voltaire, 1779 Le romantisme (1800-1850, XIXème). exaltation du sentiment et de la sensibilité, goût pour le passé, le rêve, la nature, la défense de opprimés au nom de la liberté, opposition aux Lumières et classicisme. But : liberté artistique, affranchissement des règles classiques et traditionnelles (mélange des genres, naissance du drame romantique), expression des sentiments et souffrances profondes, se retrouver en communion avec la nature. Thèmes principaux: solitude du moi inquiet, mélancolique et habité par nostalgie, la nuit et mystères ouvrant au merveilleux, dialogue avec la nature, le pittoresque du Moyen-Âge, glorification de l'artiste. Forme: autobiographie, roman, nouvelle, drame, poésie lyrique Auteurs : Lamartine - Méditations poétiques, 1820 ; Hugo - Hermani, 1830 : Musset, Chateaubriand = « La vie est une fleur, l'amour en est le miel », Victor Hugo Le réalisme (1830-1890). peindre la réalité de l'époque, représentation de tous les milieux sociaux dans leur réalité. But : rejeter l'idéalisation de la société, être objectif quant à la société contemporaine, démonter les mécanismes éco et sociaux conduisant à la réussite ou l'échec de l'individu. Thèmes principaux : apprentissage de la vie, initiation sentimentale, rayonnement de Paris, puissance de l'argent et du pouvoir politique. Forme: roman, nouvelle Auteurs: Balzac: Stendhal - le Rouge et le Noir, 1830 : Flaubert - Madame Bovary, 1857 : Maupassant - Une vie, 1883 « Une œuvre d'art n'est supérieure que si elle est, en même temps, un symbole et l'expression de la réalité >> Maupassant Les mouvements littéraires bac français Le naturalisme (1870-1890) continuité du réalisme mais approfondi par le roman. Période : révolution industrielle du XIXème. But : donner un statut scientifique à la littérature, mettre en évidence l'influence du contexte familial, décrire les fléaux sociaux (prostitution, alcoolisme) qui sont une menace pour la société. Thèmes principaux: malheur du peuple, instinct et pulsions que l'individu ne peut pas contrôler, exploration de l'univers nouveau de la révolution industrielle. Forme: roman, nouvelle, théâtre Auteurs: Zola - Les Rougon-Macquart, 1871-1898 : Maupassant, les frères Goncourt = « Une œuvre d'art n'est supérieure que si elle est, en même temps, un symbole et l'expression de la réalité » Maupassant Le symbolisme (1869-1896). contre naturalisme et Parnasse et le progrès, les symbolistes traduisent un univers supérieur invisible, reflet du monde réel. But : recréer les correspondances entre le langage, le monde de l'art et le monde naturel : réveiller l'imagination du lecteur, reproduire dans le texte l'harmonie de la musique. Thèmes principaux : paysage fluide et mystérieux, solitude et silence du poète, présence du blanc . Forme unique : poèmes font accéder au supérieur Auteurs: Verlaine, Rimbaud, Mallarmé, Laforgue « Il pleure dans mon cœur comme il pleut sur la ville » Verlaine Le surréalisme (première moitié du XXème, entre-deux-guerres) langage poétique qui exprime la puissance du rêve et du désir, appui sur la psychanalyse pour revendiquer l'importance du hasard en poésie libérer l'art de la pensée et de toute contrainte, grande liberté. But : explorer l'univers de la magie, du rêve et de la folie: combattre la censure exercée par la morale et la raison : célébrer l'intensité de l'amour fou. Thèmes principaux: hasard, coïncidence, liberté et force créative du rêve, fascination de la femme qui réalise la fusion du rêve, du réel et du désir. Formes: poésies, collages, maximes Auteurs : Breton, Eluard, Aragon, Desnos << L'idée de surréalisme tend simplement à la récupération totale de notre force psychique » Breton L'absurde (seconde moitié du XXème) image tragique de l'homme, voué à la solitude et confronté à un univers dépourvu de sens. Contexte historique : après les deux guerres mondiales. But: combattre les illusions, mettre en évidence l'absurdité de la condition humaine, montrer les limites du langage dans la communication. Forme: roman, nouvelle, théâtre Auteurs: Sartre: Camus - L'étranger, 1942 : Théâtre : lonesco + Beckett « Les humains sont des créatures qui ont passé leur vie à essayer de se convaincre que leur existence n'était pas absurde >> Albert Camus Les mouvements littéraires bac français Le nouveau roman (1950-1970). refus du développement de l'intrigue et de la psychologie du roman traditionnel, volonté de créer des formes narratives originales. But : le roman devient un laboratoire d'écriture : créer de nouveaux personnages : anonymes ou impersonnels : restituer la pensée à travers le cheminement de la conscience. Forme unique: roman Auteurs: Robbe-Grillet, Butor, Sarrote, Duras « Les tables, rondes, carrées, ou rectangulaires, sont mises dans tous les sens, sans ordonnance discernable » Robbe-Grillet dans son roman «< Dans le labyrinthe » paru en 1959