HGGSP /

La Russie depuis 1991

La Russie depuis 1991

user profile picture

ferreolv

5 Followers
 

HGGSP

 

1ère

Fiche de révision

La Russie depuis 1991

 CHAPITRE 2: Une puissance qui se reconstruit après l'éclatement d'un Empire: la
Russie depuis 1991
● La fin de l'Empire soviétique
L'URSS l

Commentaires (1)

Partager

Enregistrer

8

fiche cours très complète à surligner ;)

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

CHAPITRE 2: Une puissance qui se reconstruit après l'éclatement d'un Empire: la Russie depuis 1991 ● La fin de l'Empire soviétique L'URSS le géant communiste Les réformes de Gorbatchev et la chute La Russie en quête de puissance Les échecs de la relance économique dans les années 1990 Rétablir la puissance de la Russie: l'impulsion des années 2000 Sur quoi peut-il s'appuyer? Les héritages laissés par l'URSS Renforcer la cohésion au sein de la Fédération de la Russie La puissance à l'échelle régionale La puissance à l'échelle continentale: un tournant vers l'Orient La puissance à l'échelle mondiale O Les limites de la reconstruction de la puissance russe À l'échelle nationale À l'échelle régionale À l'échelle continentale À l'échelle mondiale Une puissance qui se reconstruit après l'éclatement d'un Empire: la Russie depuis 1991 (2) déclin de la l'URSS + effondrement de « l'empire soviétique » en 1991 => marque la Russie véritable séisme -> Russie tente de reconstruire sa puissance La fin de l'Empire soviétique O L'URSS le géant communiste 1917 (Février puis Octobre): Russie en GM touchée par révolution qui renverse le tsar Nicolas II -> donne le pouvoir aux bolcheviks dirigés par Lénine -> installe un régime socialiste + une dictature du prolétariat WW1 débouche sur: la fin des empires multinationaux (ex: l'Autriche-Hongrie) la naissance d'une vaste entité multiethnique: l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS) en Décembre 1922 limites...

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Légende alternative :

géographiques de l'URSS reprennent: à l'Est, celle de l'ex empire Tsariste à l'Ouest en revanche, la Pologne, les Pays-Baltes et la Finlande conservent leur indépendance avec le soutien de l'Occident qui veut maintenir un cordon sanitaire entre l'URSS et l'Europe URSS = état fédéral —> républiques qui le compose obéissent au pv central de Moscou = PCUS (Parti Communiste de l'Union Soviétique) chef de l'état = secrétaire général du comité central du PCUS -> Staline exerce un pv sans partage entre 1925 et 1953 URSS compte 15 Républiques fédérées (République Socialistes Soviétiques): la République Socialiste Fédérative Soviétique de Russie (RSFSR) —> la + importante (147 Ma d'hab = moitié de la pop pour 3/4 du territoire) les Républiques Baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) les Républiques de l'Ouest (Biélorussie, Ukraine, Moldavie) les Républiques d'Asie centrale (Kazakhstan, Ouzbékistan, Turkménistan, Kirghizistan, Tadjikistan) les Pays-Baltes après annexion en 1940 durant 2nd moitié XXe s: URSS = grande puissance qui définit les événements géopolitiques mondiaux (avec autres puissances avec qui elle s'affrontent pdt la Guerre Froide -> 1947-1987) - comme les US, l'URSS diffuse son idéologie/modèle politique et économique MAIS: début années 80: URSS en passe de perdre Guerre Froide (perd du terrain dans course aux armements) années 90: implantation URSS en Afrique + en Asie instable (ex: Égypte qui change de camp pour se tourner vers USA) O troupes soviétiques s'enlisent en Afghanistan dans une guerre commencée en 1979 VS Moudjahidines qui s'opposent à l'invasion soviétique (à partir des années 1986: armes livrées aux Moudjahidines par les US) situation économique catastrophique —> besoins élémentaires de la pop (nourriture, logement, habits) sacrifiés au profit de l'armement et de l'industrie lourde (sidérurgie, chimie) Les réformes de Gorbatchev et la chute reformes URSS -> initiées à partir de 1985 par Mikhail Gorbatchev (secrétaire général du PCUS) pour sauver système de l'URSS cette nouvelle politique s'exerce autour de 2 axes: la Glasnost = politique qui consiste à établir la liberté d'expression (« libération de la parole >>) la pérestroïka = politique de réformes économiques et sociales (« réstructuration ») la glasnost: pour Gorbatchev il fallait revenir à l'idéologie initiale de la révolution bolcheviks de 1917 (marxisme-léninisme) -> glasnost adouci censure (omniprésente) —> la critique constructive devait permettre au parti communiste de reprendre contact avec la réalité —> fait apparaître des débats/critiques autour des problèmes de la société soviétique sur des sujets tabous: les désastres environnementaux (Tchernobyl en 1986 ou l'assèchement de la mer d'Aral) la criminalité, la drogue, le sida l'intervention soviétique en Afghanistan (qui est vécu comme un Vietnam à la Russe) il y a aussi des débats sur le stalinisme (régime totalitaire installé par Staline entre 1924 et 1953): - réformateurs dénoncent camps de travail du goulag conservateurs rejettent ces critiques du stalinisme au nom du patriotisme car pour URSS humiliantes/dangereuses l'idéologie (=léninisme) le système soviétique mais permet aussi multiplication des revendications nationales d'autonomie/d'indépendance des Républiques Socialistes Soviétiques (RSS) vav du pv central critiques sur l'idéologie et système soviétique sont nettement + dangereuses pour le système en place -> jouent un rôle déstructurant au lieu d'avoir un rôle stabilisateur -> forte dose de pluralités d'opinions (de pluralisme) alors que l'URSS n'a qu'un seul parti politique (PCUS) la pérestroïka: concerne le domaine économique et social et elle: autorise l'entreprise privée dans l'artisanat, le commerce et les services (ex: taxi) donne aux entreprises publiques une certaine autonomie de gestion privatise à partir de 1990, une partie du secteur industriel en réalité, la pérestroïka désorganise l'économie (désorganise production et distribution) et elle ne résout pas la crise éco: baisse de la production industrielle déficit budgétaire inflation de 10% en 1990 (fin 1991: 25% par semaine) -> —> niveau de vie baisse pour de nombreux soviétiques —> pour eux, pérestroïka et donc l'introduction de l'économie de marché ont été vécues négativement Gorbatchev ne s'oppose pas à la fin du communisme dans les démocraties populaires (pays d'Europe centrale et orientale qui sont sous la tutelle soviétique) —> mais espère sauver I'URSS glasnost + pérestroïka entraînent dislocation de l'URSS (≈300 000hab): à partir de 1988: dans les RSS, PCUS n'a plus le monopole de la vie politique: commence à apparaître des groupements politiques RSS ont tendance à ne plus prendre en compte les décisions du pouvoir central (Moscou/PCUS) -> elles ne reconnaissent que leur propre parlement Novembre 1988 -> Estonie affirme sa souveraineté Mai 1989-> Lituanie aussi Août 1990 -> Gorbatchev tente de réformer l'URSS avec un traité d'union: il accorde une large autonomie aux RSS -> une à une les RSS déclarent leur indépendance Août 1991 -> des conservateurs tentent de renverser Gorbatchev -> le putsch échoue mais Gorbatchev se trouve désormais à la tête d'une URSS en morceau 25 Décembre 1991 -> Gorbatchev donne sa démission et l'URSS cesse d'exister La Fédération de Russie prend la relève du pouvoir central de l'URSS car elle domine la Communauté des États Indépendants (CEI) organisation inter-gouvernementale qui a pour but de favoriser une coopération économique et militaire entre les diff États Juin 1991: 1er président de la Russie = Boris Eltsine (qui avait été élu président de la RSFS) La Russie en quête de puissance O Les échecs de la relance économique dans les années 1990 années 90: objectif est d'enrayer le déclin économique Juin 90: Boris Eltsine s'entoure de jeunes réformateurs imprégnés des idéaux occidentaux > souhaite dépasser le programme économique de Gorbatchev qui était un libéralisme partiel 1 Janvier 1992: Eltsine vise un désengagement de l'Etat dans tout les domaines -> ministre des Finances Egor Gaïdar décrète la libération des prix et lance le processus de privatisation des entreprises (Russie bénéficie du soutien financier du Fond Monétaire International (FMI) -> à la condition d'une politique de rigueur) dès Janvier 1992 —> cette politique a un coût économique et social important: libération des prix et de l'activité provoquent une inflation forte et brutale -> épargne accumulée par citoyens soviétiques est mangée par l'explosion inflationniste chômage (qui était officiellement absent en union soviétique) s'installe ravitaillement quotidien devient une lutte pour la survie (inflation = désorganisation des réseaux de distribution) État peut pas compenser les conséquences sociales de sa politique économique par faute de recettes fiscales -> réformes deviennent rapidement impopulaires programme de privatisation des petites et moyennes entreprises permettant à l'ensemble de la pop d'acheter des coupons donnant droit à des actions —> but est de créer classe moyenne de propriétaires cependant la plupart des citoyens restent en marge du processus: comme ils sont appauvris, ils préfèrent revendre ces coupons à des fonds d'investissement ainsi réformateurs russes + Egor Gaïdar + experts occidentaux ont été trop naïf en imaginant construire en quelques mois une économie de marché alors qu'elle a mise des siècles à se constituer à l'Ouest à l'issue de la chute de l'URSS, principal acquis de changement de régime se situe dans le domaine des droits politiques et des libertés —> Eltsine agrandit donc largement la Glasnost: suppression de la censure création de chaîne de télé privées création de titres de journaux réformateurs souhaitent que la pop soutiennent les réformes pour faciliter la démocratisation des associations internationales aident au développement d'organisations russes (Organisation Non Gouvernementale) par exemple pour la défense des droits de l'homme: l'agence américaine USAID (agence des US pour le dev internationale) qui dépense 92mia de $ pour financer des initiatives civiles la fondation Soros (du milliardaire George Soros) qui lutte pour la démocratie et les droits de l'homme dépensent près de 1mia de $ entre 1988 et 2003 face aux dégâts sociaux provoqués par les mesures de libération, la société civile se mobilise peu pq elle est trop occupé par les pbs de ravitaillement Eltsine est heurté à l'opposition du parlement russe (députés démocrates radicaux initialement acquis à Eltsine s'opposent à lui car se transforment en nationaux-patriotes qui rejettent l'influence occidentale) —> partisans du parti communistes réapparaissent et une crise éclate en 1993 21 sept 1993: Eltsine annonce la dissolution du parlement russe -> cour constitutionnelle répond en annonçant qu'Eltsine est démis de ses fonctions élections législatives pour élire le nouveau parlement (la Douma) montrent que l'opposition à Eltsine reste vivace (parti communiste remporte 35% des voix et celui d'Eltsine seulement 12%) Eltsine finance sa campagne de 96 avec petite minorité de Russes qui ont profité des réformes (de Gorbatchev + d'Eltsine) et qui se sont enrichis en profitant de la privatisation des entreprises publiques = les oligarques -> oligarques + Eltsine + ses réformateurs font partie de la Nomenklatura (ancienne élite du parti soviétique) Eltsine réélu —> crises économiques, politiques, sociales et diplomatiques se multiplient: -> 1994-1996: 1ère guerre de Tchétchénie (Rep de Russie au Nord Caucase) —> fait sécession (irrédentisme) qui finit par un échec Russe -> accord de paix qui prévoit le retrait des troupes russes de la tchétchénie et son indépendance 40% de la pop russe vit sous le seuil de pauvreté (- de 50$/mois) -> espérance de vie 60ans pour les hommes et taux de mortalité > taux de natalité 1998: crise financière -> Russie ne peut plus rembourser ses emprunts de son déficit budgétaire (dépenses publiques > recettes publiques) banques en faillite salaire plus payés rouble dévalué relations avec l'Occident se durcissent: opposants russes aux réformes accusent occidentaux d'avoir contribué à l'affaiblissement du pays les libéraux russes (pour les réformes) réaffirment les intérêts spécifiques de la Russie sur la scène internationale mobilisation anti occidentale est déclarative -> Russie ne peut s'opposer à l'entrée de certaines RSS + démocraties populaires à l'OTAN (Organisation du Traité d'Atlantique Nord) déclarations nourrissent un sentiment national -> constituent un dérivatif pour faire oublier à la pop de Russie ses problèmes 31 Décembre 1999: Eltsine démissionne (fort alcoolisme) et est remplacé par Vladimir Poutine qu'Eltsine avait nommé Premier ministre en Août 1999 Poutine élu au premier tour des élections le 26 Mars 2000 O Rétablir la puissance de la Russie: l'impulsion des années 2000 à partir de 2000 -> pol menée par Vladimir Poutine marquée par une volonté plus affirmée de rétablir la puissance de la Russie à diff échelles: lier la Russie à son étranger proche se tourner vers l'Asie promouvoir un monde multipolaire contrarier la puissance USA et contrôler la puissance Chinoise

HGGSP /

La Russie depuis 1991

La Russie depuis 1991

user profile picture

ferreolv

5 Followers
 

HGGSP

 

1ère

Fiche de révision

La Russie depuis 1991

Ce contenu est seulement disponible dans l'appli Knowunity.

 CHAPITRE 2: Une puissance qui se reconstruit après l'éclatement d'un Empire: la
Russie depuis 1991
● La fin de l'Empire soviétique
L'URSS l

Ouvrir l'appli

Partager

Enregistrer

8

Commentaires (1)

N

Quel belle fiche 😍😍 c'est sûr qu'elle va beaucoup aider

fiche cours très complète à surligner ;)

Contenus similaires

4

Thème 2, Axe 2 : Le défi de la construction de la paix

Know Thème 2, Axe 2 : Le défi de la construction de la paix thumbnail

68

 

Tle

3

FAIRE LA GUERRE FAIRE LA PAIX AXE 1

Know FAIRE LA GUERRE FAIRE LA PAIX AXE 1 thumbnail

251

 

Tle

13

guerre et paix hggsp

Know guerre et paix hggsp  thumbnail

504

 

Tle

2

FAIRE LA GUERRE FAIRE LA PAIX AXE 2

Know FAIRE LA GUERRE FAIRE LA PAIX AXE 2 thumbnail

152

 

Tle

Plus

CHAPITRE 2: Une puissance qui se reconstruit après l'éclatement d'un Empire: la Russie depuis 1991 ● La fin de l'Empire soviétique L'URSS le géant communiste Les réformes de Gorbatchev et la chute La Russie en quête de puissance Les échecs de la relance économique dans les années 1990 Rétablir la puissance de la Russie: l'impulsion des années 2000 Sur quoi peut-il s'appuyer? Les héritages laissés par l'URSS Renforcer la cohésion au sein de la Fédération de la Russie La puissance à l'échelle régionale La puissance à l'échelle continentale: un tournant vers l'Orient La puissance à l'échelle mondiale O Les limites de la reconstruction de la puissance russe À l'échelle nationale À l'échelle régionale À l'échelle continentale À l'échelle mondiale Une puissance qui se reconstruit après l'éclatement d'un Empire: la Russie depuis 1991 (2) déclin de la l'URSS + effondrement de « l'empire soviétique » en 1991 => marque la Russie véritable séisme -> Russie tente de reconstruire sa puissance La fin de l'Empire soviétique O L'URSS le géant communiste 1917 (Février puis Octobre): Russie en GM touchée par révolution qui renverse le tsar Nicolas II -> donne le pouvoir aux bolcheviks dirigés par Lénine -> installe un régime socialiste + une dictature du prolétariat WW1 débouche sur: la fin des empires multinationaux (ex: l'Autriche-Hongrie) la naissance d'une vaste entité multiethnique: l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS) en Décembre 1922 limites...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Knowunity

Application scolaire n ° 1 en Allemagne

Ouvrir l'appli

Légende alternative :

géographiques de l'URSS reprennent: à l'Est, celle de l'ex empire Tsariste à l'Ouest en revanche, la Pologne, les Pays-Baltes et la Finlande conservent leur indépendance avec le soutien de l'Occident qui veut maintenir un cordon sanitaire entre l'URSS et l'Europe URSS = état fédéral —> républiques qui le compose obéissent au pv central de Moscou = PCUS (Parti Communiste de l'Union Soviétique) chef de l'état = secrétaire général du comité central du PCUS -> Staline exerce un pv sans partage entre 1925 et 1953 URSS compte 15 Républiques fédérées (République Socialistes Soviétiques): la République Socialiste Fédérative Soviétique de Russie (RSFSR) —> la + importante (147 Ma d'hab = moitié de la pop pour 3/4 du territoire) les Républiques Baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) les Républiques de l'Ouest (Biélorussie, Ukraine, Moldavie) les Républiques d'Asie centrale (Kazakhstan, Ouzbékistan, Turkménistan, Kirghizistan, Tadjikistan) les Pays-Baltes après annexion en 1940 durant 2nd moitié XXe s: URSS = grande puissance qui définit les événements géopolitiques mondiaux (avec autres puissances avec qui elle s'affrontent pdt la Guerre Froide -> 1947-1987) - comme les US, l'URSS diffuse son idéologie/modèle politique et économique MAIS: début années 80: URSS en passe de perdre Guerre Froide (perd du terrain dans course aux armements) années 90: implantation URSS en Afrique + en Asie instable (ex: Égypte qui change de camp pour se tourner vers USA) O troupes soviétiques s'enlisent en Afghanistan dans une guerre commencée en 1979 VS Moudjahidines qui s'opposent à l'invasion soviétique (à partir des années 1986: armes livrées aux Moudjahidines par les US) situation économique catastrophique —> besoins élémentaires de la pop (nourriture, logement, habits) sacrifiés au profit de l'armement et de l'industrie lourde (sidérurgie, chimie) Les réformes de Gorbatchev et la chute reformes URSS -> initiées à partir de 1985 par Mikhail Gorbatchev (secrétaire général du PCUS) pour sauver système de l'URSS cette nouvelle politique s'exerce autour de 2 axes: la Glasnost = politique qui consiste à établir la liberté d'expression (« libération de la parole >>) la pérestroïka = politique de réformes économiques et sociales (« réstructuration ») la glasnost: pour Gorbatchev il fallait revenir à l'idéologie initiale de la révolution bolcheviks de 1917 (marxisme-léninisme) -> glasnost adouci censure (omniprésente) —> la critique constructive devait permettre au parti communiste de reprendre contact avec la réalité —> fait apparaître des débats/critiques autour des problèmes de la société soviétique sur des sujets tabous: les désastres environnementaux (Tchernobyl en 1986 ou l'assèchement de la mer d'Aral) la criminalité, la drogue, le sida l'intervention soviétique en Afghanistan (qui est vécu comme un Vietnam à la Russe) il y a aussi des débats sur le stalinisme (régime totalitaire installé par Staline entre 1924 et 1953): - réformateurs dénoncent camps de travail du goulag conservateurs rejettent ces critiques du stalinisme au nom du patriotisme car pour URSS humiliantes/dangereuses l'idéologie (=léninisme) le système soviétique mais permet aussi multiplication des revendications nationales d'autonomie/d'indépendance des Républiques Socialistes Soviétiques (RSS) vav du pv central critiques sur l'idéologie et système soviétique sont nettement + dangereuses pour le système en place -> jouent un rôle déstructurant au lieu d'avoir un rôle stabilisateur -> forte dose de pluralités d'opinions (de pluralisme) alors que l'URSS n'a qu'un seul parti politique (PCUS) la pérestroïka: concerne le domaine économique et social et elle: autorise l'entreprise privée dans l'artisanat, le commerce et les services (ex: taxi) donne aux entreprises publiques une certaine autonomie de gestion privatise à partir de 1990, une partie du secteur industriel en réalité, la pérestroïka désorganise l'économie (désorganise production et distribution) et elle ne résout pas la crise éco: baisse de la production industrielle déficit budgétaire inflation de 10% en 1990 (fin 1991: 25% par semaine) -> —> niveau de vie baisse pour de nombreux soviétiques —> pour eux, pérestroïka et donc l'introduction de l'économie de marché ont été vécues négativement Gorbatchev ne s'oppose pas à la fin du communisme dans les démocraties populaires (pays d'Europe centrale et orientale qui sont sous la tutelle soviétique) —> mais espère sauver I'URSS glasnost + pérestroïka entraînent dislocation de l'URSS (≈300 000hab): à partir de 1988: dans les RSS, PCUS n'a plus le monopole de la vie politique: commence à apparaître des groupements politiques RSS ont tendance à ne plus prendre en compte les décisions du pouvoir central (Moscou/PCUS) -> elles ne reconnaissent que leur propre parlement Novembre 1988 -> Estonie affirme sa souveraineté Mai 1989-> Lituanie aussi Août 1990 -> Gorbatchev tente de réformer l'URSS avec un traité d'union: il accorde une large autonomie aux RSS -> une à une les RSS déclarent leur indépendance Août 1991 -> des conservateurs tentent de renverser Gorbatchev -> le putsch échoue mais Gorbatchev se trouve désormais à la tête d'une URSS en morceau 25 Décembre 1991 -> Gorbatchev donne sa démission et l'URSS cesse d'exister La Fédération de Russie prend la relève du pouvoir central de l'URSS car elle domine la Communauté des États Indépendants (CEI) organisation inter-gouvernementale qui a pour but de favoriser une coopération économique et militaire entre les diff États Juin 1991: 1er président de la Russie = Boris Eltsine (qui avait été élu président de la RSFS) La Russie en quête de puissance O Les échecs de la relance économique dans les années 1990 années 90: objectif est d'enrayer le déclin économique Juin 90: Boris Eltsine s'entoure de jeunes réformateurs imprégnés des idéaux occidentaux > souhaite dépasser le programme économique de Gorbatchev qui était un libéralisme partiel 1 Janvier 1992: Eltsine vise un désengagement de l'Etat dans tout les domaines -> ministre des Finances Egor Gaïdar décrète la libération des prix et lance le processus de privatisation des entreprises (Russie bénéficie du soutien financier du Fond Monétaire International (FMI) -> à la condition d'une politique de rigueur) dès Janvier 1992 —> cette politique a un coût économique et social important: libération des prix et de l'activité provoquent une inflation forte et brutale -> épargne accumulée par citoyens soviétiques est mangée par l'explosion inflationniste chômage (qui était officiellement absent en union soviétique) s'installe ravitaillement quotidien devient une lutte pour la survie (inflation = désorganisation des réseaux de distribution) État peut pas compenser les conséquences sociales de sa politique économique par faute de recettes fiscales -> réformes deviennent rapidement impopulaires programme de privatisation des petites et moyennes entreprises permettant à l'ensemble de la pop d'acheter des coupons donnant droit à des actions —> but est de créer classe moyenne de propriétaires cependant la plupart des citoyens restent en marge du processus: comme ils sont appauvris, ils préfèrent revendre ces coupons à des fonds d'investissement ainsi réformateurs russes + Egor Gaïdar + experts occidentaux ont été trop naïf en imaginant construire en quelques mois une économie de marché alors qu'elle a mise des siècles à se constituer à l'Ouest à l'issue de la chute de l'URSS, principal acquis de changement de régime se situe dans le domaine des droits politiques et des libertés —> Eltsine agrandit donc largement la Glasnost: suppression de la censure création de chaîne de télé privées création de titres de journaux réformateurs souhaitent que la pop soutiennent les réformes pour faciliter la démocratisation des associations internationales aident au développement d'organisations russes (Organisation Non Gouvernementale) par exemple pour la défense des droits de l'homme: l'agence américaine USAID (agence des US pour le dev internationale) qui dépense 92mia de $ pour financer des initiatives civiles la fondation Soros (du milliardaire George Soros) qui lutte pour la démocratie et les droits de l'homme dépensent près de 1mia de $ entre 1988 et 2003 face aux dégâts sociaux provoqués par les mesures de libération, la société civile se mobilise peu pq elle est trop occupé par les pbs de ravitaillement Eltsine est heurté à l'opposition du parlement russe (députés démocrates radicaux initialement acquis à Eltsine s'opposent à lui car se transforment en nationaux-patriotes qui rejettent l'influence occidentale) —> partisans du parti communistes réapparaissent et une crise éclate en 1993 21 sept 1993: Eltsine annonce la dissolution du parlement russe -> cour constitutionnelle répond en annonçant qu'Eltsine est démis de ses fonctions élections législatives pour élire le nouveau parlement (la Douma) montrent que l'opposition à Eltsine reste vivace (parti communiste remporte 35% des voix et celui d'Eltsine seulement 12%) Eltsine finance sa campagne de 96 avec petite minorité de Russes qui ont profité des réformes (de Gorbatchev + d'Eltsine) et qui se sont enrichis en profitant de la privatisation des entreprises publiques = les oligarques -> oligarques + Eltsine + ses réformateurs font partie de la Nomenklatura (ancienne élite du parti soviétique) Eltsine réélu —> crises économiques, politiques, sociales et diplomatiques se multiplient: -> 1994-1996: 1ère guerre de Tchétchénie (Rep de Russie au Nord Caucase) —> fait sécession (irrédentisme) qui finit par un échec Russe -> accord de paix qui prévoit le retrait des troupes russes de la tchétchénie et son indépendance 40% de la pop russe vit sous le seuil de pauvreté (- de 50$/mois) -> espérance de vie 60ans pour les hommes et taux de mortalité > taux de natalité 1998: crise financière -> Russie ne peut plus rembourser ses emprunts de son déficit budgétaire (dépenses publiques > recettes publiques) banques en faillite salaire plus payés rouble dévalué relations avec l'Occident se durcissent: opposants russes aux réformes accusent occidentaux d'avoir contribué à l'affaiblissement du pays les libéraux russes (pour les réformes) réaffirment les intérêts spécifiques de la Russie sur la scène internationale mobilisation anti occidentale est déclarative -> Russie ne peut s'opposer à l'entrée de certaines RSS + démocraties populaires à l'OTAN (Organisation du Traité d'Atlantique Nord) déclarations nourrissent un sentiment national -> constituent un dérivatif pour faire oublier à la pop de Russie ses problèmes 31 Décembre 1999: Eltsine démissionne (fort alcoolisme) et est remplacé par Vladimir Poutine qu'Eltsine avait nommé Premier ministre en Août 1999 Poutine élu au premier tour des élections le 26 Mars 2000 O Rétablir la puissance de la Russie: l'impulsion des années 2000 à partir de 2000 -> pol menée par Vladimir Poutine marquée par une volonté plus affirmée de rétablir la puissance de la Russie à diff échelles: lier la Russie à son étranger proche se tourner vers l'Asie promouvoir un monde multipolaire contrarier la puissance USA et contrôler la puissance Chinoise