SES /

QUELS SONT LES FONDEMENTS DU COMMERCE INTERNATIONAL ET DE L’INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION ?

QUELS SONT LES FONDEMENTS DU COMMERCE INTERNATIONAL ET DE L’INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION ?

 QUELS SONT LES FONDEMENTS DU
COMMERCE INTERNATIONAL ET DE
L'INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION ?
1. Quels sont les déterminants des écha

QUELS SONT LES FONDEMENTS DU COMMERCE INTERNATIONAL ET DE L’INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION ?

L

le prof

351 Followers

Partager

Enregistrer

472

 

Tle

Fiche de révision

fiche de révision ses

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

QUELS SONT LES FONDEMENTS DU COMMERCE INTERNATIONAL ET DE L'INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION ? 1. Quels sont les déterminants des échanges internationaux? A. Les avantages comparatifs et les dotations factorielles et technologiques • La spécialisation internationale et les échanges s'expliquent par l'existence d'avantages comparatifs selon Ricardo : un pays se spécialise dans les productions dans les. quelles il est relativement le plus productif. • Les avantages comparatifs sont aussi liés à des différences de dotations factorielles : chaque pays se spécialise dans les productions intensives en facteurs relativement abondants et moins coûteux dans ce pays par rapport aux autres pays. Les dotations technologiques, liées à l'intensité de la recherche-développement engendrent des exportations des pays innovateurs vers les autres pays. B. Comprendre le commerce entre pays comparables ● • Les échanges intra-branches entre pays comparables s'expliquent par la différenciation horizontale (même gamme, mais marque ou design différents) et verticale (gammes différentes) et la qualité des produits. Le marché unique permet la fragmentation de la chaîne de valeur entre différents pays européens. 2. Quels sont les facteurs de la compétitivité des entreprises et des pays ? A. Productivité des firmes et compétitivité d'un pays • La compétitivité d'un pays, c'est-à-dire l'aptitude à satisfaire la demande nationale et étrangère et à faire face à la concurrence, dépend de la productivité des firmes présentes sur son territoire : il doit donc être attractif. ● La productivité des firmes...

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Légende alternative :

et l'attractivité des territoires reposent sur plusieurs déterminants, parmi lesquels la qualité des institutions et des infrastructures et l'importance de la recherche-développement. B. Comprendre et illustrer l'internationalisation de la chaîne de valeur • Les firmes multinationales internationalisent la chaîne de valeur en localisant les étapes de la production d'un produit dans différents pays, en fonction des avantages comparatifs qu'ils offrent. • Selon la « courbe du sourire », les étapes créatrices de valeur du processus de production sont localisées dans les pays développés; les fonctions peu créatrices de valeur sont localisées dans des pays en développement ou émergents. 3. Quels sont les effets induits par le commerce international ? A. Les gains en termes de baisse des prix ● • La spécialisation selon les avantages comparatifs (activités les plus productives ou les moins coûteuses), des effets de concurrence, de dimension (économies d'échelle) et d'apprentissage (diffusion du progrès technique) permettent une baisse des coûts unitaires de production et des prix sur les marchés mondiaux. • Le commerce international se traduit par des gains de pouvoir d'achat. La baisse du surplus des producteurs est plus que compensée par la hausse du surplus des consommateurs : il y a des gains à l'échange international. B. Les effets du commerce international sur les inégalités entre pays ● • La demande de travail et les salaires augmentent dans les pays en développement spécialises dans les productions intensives en travail : il y a une convergence des niveaux de vie à l'échelle internationale. • Le commerce international favorise plus largement le développement (hausse de l'emploi, baisse de la pauvreté). Des pays émergents mènent des stratégies de remontée des filières vers des productions à plus forte valeur C. Les effets du commerce international sur les inégalités de revenus au sein de chaque pays ● ajoutée : ils entament ainsi une dynamique de rattrapage des pays développés. ● Conformément au théorème HOS, les pays développés se spécialisent dans les productions intensives en travail qualifié et importent les autres produits : la demande de travail qualifié (peu qualifié) augmente (baisse), d'où une divergence de l'évolution des rémunérations et la hausse des inégalités de revenus. Malgré la hausse des bas salaires, des inégalités de revenus augmentent aussi au sein des pays émergents. 4. Libre-échange ou protectionnisme A. Le libre-échange : déterminants et avantages • Le libre-échange (libre circulation des biens, des services et des capitaux) nécessite l'élimination des obstacles aux échanges menée par des institutions internationales (GATT en 1947, OMC en 1995, accords commerciaux régionaux). Le progrès technique et la baisse des coûts des transports et des communications renforcent aussi le libre-échange. Grâce au libre-échange, les pays se spécialisent selon leurs avantages comparatifs, les firmes internationalisent la chaîne de valeur : l'essor des échanges qui s'ensuit profite aux producteurs et aux consommateurs. B. Comprendre le protectionnisme Le protectionnisme vise à protéger les entreprises nationales de la concurrence étrangère : il s'appuie sur des instruments tarifaires et non tarifaires. Le protectionnisme éducateur est offensif : il vise à protéger les industries naissantes, non compétitives. D'autres arguments justifient un protectionnisme défensif : la restructuration et le maintien de l'emploi des industries vieillissantes, la concurrence déloyale de certains états, les sécurités alimentaire et nationale. La politique commerciale stratégique assure un avantage concurrentiel aux entreprises du territoire. C. Le débat : protectionnisme ou libre-échange • L'absence de coopération conduit les États à adopter des politiques protectionnistes qui présentent des risques pour les producteurs et les consommateurs. Le libre-échange présente également des inconvénients pour les pays en développement dont les spécialisations sont défavorables et pour les pays développés (disparition d'activités et d'emplois sous l'effet de la concurrence). • Les accords de libre-échange suscitent ainsi des demandes de protections (emploi, santé, environnement).

SES /

QUELS SONT LES FONDEMENTS DU COMMERCE INTERNATIONAL ET DE L’INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION ?

L

le prof   

Suivre

351 Followers

 QUELS SONT LES FONDEMENTS DU
COMMERCE INTERNATIONAL ET DE
L'INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION ?
1. Quels sont les déterminants des écha

Ouvrir l'appli

fiche de révision ses

QUELS SONT LES FONDEMENTS DU COMMERCE INTERNATIONAL ET DE L'INTERNATIONALISATION DE LA PRODUCTION ? 1. Quels sont les déterminants des échanges internationaux? A. Les avantages comparatifs et les dotations factorielles et technologiques • La spécialisation internationale et les échanges s'expliquent par l'existence d'avantages comparatifs selon Ricardo : un pays se spécialise dans les productions dans les. quelles il est relativement le plus productif. • Les avantages comparatifs sont aussi liés à des différences de dotations factorielles : chaque pays se spécialise dans les productions intensives en facteurs relativement abondants et moins coûteux dans ce pays par rapport aux autres pays. Les dotations technologiques, liées à l'intensité de la recherche-développement engendrent des exportations des pays innovateurs vers les autres pays. B. Comprendre le commerce entre pays comparables ● • Les échanges intra-branches entre pays comparables s'expliquent par la différenciation horizontale (même gamme, mais marque ou design différents) et verticale (gammes différentes) et la qualité des produits. Le marché unique permet la fragmentation de la chaîne de valeur entre différents pays européens. 2. Quels sont les facteurs de la compétitivité des entreprises et des pays ? A. Productivité des firmes et compétitivité d'un pays • La compétitivité d'un pays, c'est-à-dire l'aptitude à satisfaire la demande nationale et étrangère et à faire face à la concurrence, dépend de la productivité des firmes présentes sur son territoire : il doit donc être attractif. ● La productivité des firmes...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Knowunity

#savoirpourtous

Ouvrir l'appli

Légende alternative :

et l'attractivité des territoires reposent sur plusieurs déterminants, parmi lesquels la qualité des institutions et des infrastructures et l'importance de la recherche-développement. B. Comprendre et illustrer l'internationalisation de la chaîne de valeur • Les firmes multinationales internationalisent la chaîne de valeur en localisant les étapes de la production d'un produit dans différents pays, en fonction des avantages comparatifs qu'ils offrent. • Selon la « courbe du sourire », les étapes créatrices de valeur du processus de production sont localisées dans les pays développés; les fonctions peu créatrices de valeur sont localisées dans des pays en développement ou émergents. 3. Quels sont les effets induits par le commerce international ? A. Les gains en termes de baisse des prix ● • La spécialisation selon les avantages comparatifs (activités les plus productives ou les moins coûteuses), des effets de concurrence, de dimension (économies d'échelle) et d'apprentissage (diffusion du progrès technique) permettent une baisse des coûts unitaires de production et des prix sur les marchés mondiaux. • Le commerce international se traduit par des gains de pouvoir d'achat. La baisse du surplus des producteurs est plus que compensée par la hausse du surplus des consommateurs : il y a des gains à l'échange international. B. Les effets du commerce international sur les inégalités entre pays ● • La demande de travail et les salaires augmentent dans les pays en développement spécialises dans les productions intensives en travail : il y a une convergence des niveaux de vie à l'échelle internationale. • Le commerce international favorise plus largement le développement (hausse de l'emploi, baisse de la pauvreté). Des pays émergents mènent des stratégies de remontée des filières vers des productions à plus forte valeur C. Les effets du commerce international sur les inégalités de revenus au sein de chaque pays ● ajoutée : ils entament ainsi une dynamique de rattrapage des pays développés. ● Conformément au théorème HOS, les pays développés se spécialisent dans les productions intensives en travail qualifié et importent les autres produits : la demande de travail qualifié (peu qualifié) augmente (baisse), d'où une divergence de l'évolution des rémunérations et la hausse des inégalités de revenus. Malgré la hausse des bas salaires, des inégalités de revenus augmentent aussi au sein des pays émergents. 4. Libre-échange ou protectionnisme A. Le libre-échange : déterminants et avantages • Le libre-échange (libre circulation des biens, des services et des capitaux) nécessite l'élimination des obstacles aux échanges menée par des institutions internationales (GATT en 1947, OMC en 1995, accords commerciaux régionaux). Le progrès technique et la baisse des coûts des transports et des communications renforcent aussi le libre-échange. Grâce au libre-échange, les pays se spécialisent selon leurs avantages comparatifs, les firmes internationalisent la chaîne de valeur : l'essor des échanges qui s'ensuit profite aux producteurs et aux consommateurs. B. Comprendre le protectionnisme Le protectionnisme vise à protéger les entreprises nationales de la concurrence étrangère : il s'appuie sur des instruments tarifaires et non tarifaires. Le protectionnisme éducateur est offensif : il vise à protéger les industries naissantes, non compétitives. D'autres arguments justifient un protectionnisme défensif : la restructuration et le maintien de l'emploi des industries vieillissantes, la concurrence déloyale de certains états, les sécurités alimentaire et nationale. La politique commerciale stratégique assure un avantage concurrentiel aux entreprises du territoire. C. Le débat : protectionnisme ou libre-échange • L'absence de coopération conduit les États à adopter des politiques protectionnistes qui présentent des risques pour les producteurs et les consommateurs. Le libre-échange présente également des inconvénients pour les pays en développement dont les spécialisations sont défavorables et pour les pays développés (disparition d'activités et d'emplois sous l'effet de la concurrence). • Les accords de libre-échange suscitent ainsi des demandes de protections (emploi, santé, environnement).