Matières

Matières

Société

figure de style

81

Partager

Enregistrer

Télécharger


Les figures de style et leurs effets
Les figures de style, aussi appelées « procédés littéraires » (autrement dit « moyens littéraires ») so
Les figures de style et leurs effets
Les figures de style, aussi appelées « procédés littéraires » (autrement dit « moyens littéraires ») so
Les figures de style et leurs effets
Les figures de style, aussi appelées « procédés littéraires » (autrement dit « moyens littéraires ») so

Les figures de style et leurs effets Les figures de style, aussi appelées « procédés littéraires » (autrement dit « moyens littéraires ») sont les outils qui servent à faire l'analyse précise d'un texte. Ces figures de style sont toujours employées par les auteurs dans un but précis que l'on appelle « l'effet recherché et produit>>. Chaque figure de style a donc son effet particulier qui est toujours le même et qu'il faut ensuite préciser et adapter en fonction du texte qui est à analyser pour interpréter ce que l'auteur a voulu dire. 1º) Les figures de styles qui sont employées pour insister : L'Anaphore La Répétition L'anaphore: Répétition d'un mot ou d'un groupe de mots en début de phrases. La répétition : Reprise d'un même mot ou groupe de mots plusieurs fois dans le texte et qui sont employés de manière éparse dans celui-ci. 2°) Les figures de styles qui sont employées pour créer un contraste, une opposition L' Antithèse L' Oxymore L'antithèse: Rapprochement de deux éléments opposés. Le rapprochement peut se faire dans une même phrase mais aussi dans un ensemble plus vaste comme un paragraphe ou une strophe. L'oxymore Rapprochement de deux éléments opposés dans une même expression. Le rapprochement est fait de manière juxtaposée sans jamais aucune séparation entre les deux éléments qui s'opposent. ATTENTION: Oxymore est...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity a été mis en avant par Apple et a toujours été en tête des classements de l'App Store dans la catégorie Éducation en Allemagne, en Italie, en Pologne, en Suisse et au Royaume-Uni. Rejoins Knowunity aujourd'hui et aide des millions d'étudiants à travers le monde.

Ranked #1 Education App

Chargement dans le

Google Play

Chargement dans le

App Store

Tu n'es toujours pas convaincu ? Regarde ce que disent les autres élèves ...

Louis B., utilisateur iOS

J'aime tellement cette application [...] Je recommande Knowunity à tout le monde ! !! Je suis passé de 11 à 16 grâce à elle :D

Stefan S., utilisateur iOS

L'application est très simple à utiliser et bien faite. Jusqu'à présent, j'ai trouvé tout ce que je cherchais :D

Lola, utilisatrice iOS

J'adore cette application ❤️ Je l'utilise presque tout le temps pour réviser.

Légende alternative :

un mot MASCULIN: on dit : UN oxymore. 3°) Les figures de styles qui sont employées pour créer un jeu sur les sonorités en lien avec ce qui est évoqué dans le texte L' Allitération L' Assonance La Paronomase L'allitération : Répétition d'un son consonne dans une même phrase, dans une même strophe ou un même paragraphe. L'assonance : Répétition d'un son voyelle dans une même phrase, dans une même strophe ou un même paragraphe. La paronomase: Rapprochement de deux termes phonétiquement très proches l'un de l'autre. 4°) Les figures de style employées pour créer un rapprochement, établir un lien de similitude La Comparaison La Métaphore Le Parallélisme de construction La comparaison : Rapprochement de deux éléments qui ont un point commun en utilisant un comparé et un comparant qui sont mis en relation grâce à un outil grammatical que l'on appelle << outil de comparaison ». Cet outil de comparaison est souvent la conjonction « comme » mais peut aussi être un verbe notamment le verbe « sembler >>. Exemple en décrivant le personnage d'une servante dans la nouvelle intitulée Un cœur simple, Gustave Flaubert a écrit : « elle semblait une femme en bois fonctionnant de manière automatique ». La métaphore: Comparaison sans outil grammatical. Le parallélisme de construction : Utilisation à plusieurs reprises d'une même structure donc d'une même construction dans une même phrase ou dans un groupe de phrases. 5º) Les figures de style employées pour donner vie à quelque chose L' Allégorie La Personnification L'allégorie : Représentation concrète d'une notion abstraite. Exemple la justice représentée par le symbole concret de la balance. La personnification: Attribution de caractéristiques humaines à un animal, un objet ou un élément inanimé. 6°) Les figures de style employées pour amplifier La Gradation L' Hyperbole La gradation : Succession de mots ou de groupes de mots d'intensité croissante ou décroissante. Une gradation peut être ascendante : du plus faible au plus fort. Ou descendante : du plus fort au plus faible. C'est la gradation ascendante qui est la plus utilisée, c'est pour cela que l'on dit généralement : « l'auteur utilise une gradation » sans préciser qu'elle est ascendante. L'hyperbole Amplification concrète d'un ou plusieurs mots dans une phrase ou dans un texte. L'hyperbole est représentée concrètement grâce à des chiffres (exemple : « J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans »), des adverbes d'intensité (exemple : «Lui naguère si beau »>.), des superlatifs (exemple : « ce château était le plus beau château et madame la baronne la meilleure des baronnes »). 70) Les figures de style employées pour rythmer la phrase et donner un effet de multitude L' Accumulation (aussi appelée «l'énumération ») L'Asyndète La Polysyndète L'accumulation ou énumération : Succession de plusieurs mots dans une même phrase. L'asyndète : Succession de plusieurs mots avec suppression de tous les mots de liaison entre les groupes de mots d'une même phrase (souvent remplacés par des virgules). L'effet de multitude est alors produit avec un enchaînement rapide qui accélère le rythme de la phrase. La polysyndète : Succession de plusieurs mots avec multiplication de mots de liaison entre les groupes de mots d'une même phrase. L'effet de multitude est alors produit avec des «< obstacles >> qui freinent la progression et ralentissent le rythme de la phrase. 8°) La figure de style employée pour dire quelque chose de manière détournée (pour créer une mise en valeur ou donner un effet poétique par exemple) La Périphrase: désignation de quelqu'un ou de quelque chose sans nommer directement ce dont il est question.

user profile picture

pointeau floriane

7 Abonnés

Les figures de style et leurs effets
Les figures de style, aussi appelées « procédés littéraires » (autrement dit « moyens littéraires ») so

81

Partager

Enregistrer


figure de style

Français

 

1ère/Tle

Fiche de révision

Commentaires (2)

user profile picture

figure de style

Les figures de style et leurs effets Les figures de style, aussi appelées « procédés littéraires » (autrement dit « moyens littéraires ») sont les outils qui servent à faire l'analyse précise d'un texte. Ces figures de style sont toujours employées par les auteurs dans un but précis que l'on appelle « l'effet recherché et produit>>. Chaque figure de style a donc son effet particulier qui est toujours le même et qu'il faut ensuite préciser et adapter en fonction du texte qui est à analyser pour interpréter ce que l'auteur a voulu dire. 1º) Les figures de styles qui sont employées pour insister : L'Anaphore La Répétition L'anaphore: Répétition d'un mot ou d'un groupe de mots en début de phrases. La répétition : Reprise d'un même mot ou groupe de mots plusieurs fois dans le texte et qui sont employés de manière éparse dans celui-ci. 2°) Les figures de styles qui sont employées pour créer un contraste, une opposition L' Antithèse L' Oxymore L'antithèse: Rapprochement de deux éléments opposés. Le rapprochement peut se faire dans une même phrase mais aussi dans un ensemble plus vaste comme un paragraphe ou une strophe. L'oxymore Rapprochement de deux éléments opposés dans une même expression. Le rapprochement est fait de manière juxtaposée sans jamais aucune séparation entre les deux éléments qui s'opposent. ATTENTION: Oxymore est...

Les figures de style et leurs effets Les figures de style, aussi appelées « procédés littéraires » (autrement dit « moyens littéraires ») sont les outils qui servent à faire l'analyse précise d'un texte. Ces figures de style sont toujours employées par les auteurs dans un but précis que l'on appelle « l'effet recherché et produit>>. Chaque figure de style a donc son effet particulier qui est toujours le même et qu'il faut ensuite préciser et adapter en fonction du texte qui est à analyser pour interpréter ce que l'auteur a voulu dire. 1º) Les figures de styles qui sont employées pour insister : L'Anaphore La Répétition L'anaphore: Répétition d'un mot ou d'un groupe de mots en début de phrases. La répétition : Reprise d'un même mot ou groupe de mots plusieurs fois dans le texte et qui sont employés de manière éparse dans celui-ci. 2°) Les figures de styles qui sont employées pour créer un contraste, une opposition L' Antithèse L' Oxymore L'antithèse: Rapprochement de deux éléments opposés. Le rapprochement peut se faire dans une même phrase mais aussi dans un ensemble plus vaste comme un paragraphe ou une strophe. L'oxymore Rapprochement de deux éléments opposés dans une même expression. Le rapprochement est fait de manière juxtaposée sans jamais aucune séparation entre les deux éléments qui s'opposent. ATTENTION: Oxymore est...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity a été mis en avant par Apple et a toujours été en tête des classements de l'App Store dans la catégorie Éducation en Allemagne, en Italie, en Pologne, en Suisse et au Royaume-Uni. Rejoins Knowunity aujourd'hui et aide des millions d'étudiants à travers le monde.

Ranked #1 Education App

Chargement dans le

Google Play

Chargement dans le

App Store

Tu n'es toujours pas convaincu ? Regarde ce que disent les autres élèves ...

Louis B., utilisateur iOS

J'aime tellement cette application [...] Je recommande Knowunity à tout le monde ! !! Je suis passé de 11 à 16 grâce à elle :D

Stefan S., utilisateur iOS

L'application est très simple à utiliser et bien faite. Jusqu'à présent, j'ai trouvé tout ce que je cherchais :D

Lola, utilisatrice iOS

J'adore cette application ❤️ Je l'utilise presque tout le temps pour réviser.

Légende alternative :

un mot MASCULIN: on dit : UN oxymore. 3°) Les figures de styles qui sont employées pour créer un jeu sur les sonorités en lien avec ce qui est évoqué dans le texte L' Allitération L' Assonance La Paronomase L'allitération : Répétition d'un son consonne dans une même phrase, dans une même strophe ou un même paragraphe. L'assonance : Répétition d'un son voyelle dans une même phrase, dans une même strophe ou un même paragraphe. La paronomase: Rapprochement de deux termes phonétiquement très proches l'un de l'autre. 4°) Les figures de style employées pour créer un rapprochement, établir un lien de similitude La Comparaison La Métaphore Le Parallélisme de construction La comparaison : Rapprochement de deux éléments qui ont un point commun en utilisant un comparé et un comparant qui sont mis en relation grâce à un outil grammatical que l'on appelle << outil de comparaison ». Cet outil de comparaison est souvent la conjonction « comme » mais peut aussi être un verbe notamment le verbe « sembler >>. Exemple en décrivant le personnage d'une servante dans la nouvelle intitulée Un cœur simple, Gustave Flaubert a écrit : « elle semblait une femme en bois fonctionnant de manière automatique ». La métaphore: Comparaison sans outil grammatical. Le parallélisme de construction : Utilisation à plusieurs reprises d'une même structure donc d'une même construction dans une même phrase ou dans un groupe de phrases. 5º) Les figures de style employées pour donner vie à quelque chose L' Allégorie La Personnification L'allégorie : Représentation concrète d'une notion abstraite. Exemple la justice représentée par le symbole concret de la balance. La personnification: Attribution de caractéristiques humaines à un animal, un objet ou un élément inanimé. 6°) Les figures de style employées pour amplifier La Gradation L' Hyperbole La gradation : Succession de mots ou de groupes de mots d'intensité croissante ou décroissante. Une gradation peut être ascendante : du plus faible au plus fort. Ou descendante : du plus fort au plus faible. C'est la gradation ascendante qui est la plus utilisée, c'est pour cela que l'on dit généralement : « l'auteur utilise une gradation » sans préciser qu'elle est ascendante. L'hyperbole Amplification concrète d'un ou plusieurs mots dans une phrase ou dans un texte. L'hyperbole est représentée concrètement grâce à des chiffres (exemple : « J'ai plus de souvenirs que si j'avais mille ans »), des adverbes d'intensité (exemple : «Lui naguère si beau »>.), des superlatifs (exemple : « ce château était le plus beau château et madame la baronne la meilleure des baronnes »). 70) Les figures de style employées pour rythmer la phrase et donner un effet de multitude L' Accumulation (aussi appelée «l'énumération ») L'Asyndète La Polysyndète L'accumulation ou énumération : Succession de plusieurs mots dans une même phrase. L'asyndète : Succession de plusieurs mots avec suppression de tous les mots de liaison entre les groupes de mots d'une même phrase (souvent remplacés par des virgules). L'effet de multitude est alors produit avec un enchaînement rapide qui accélère le rythme de la phrase. La polysyndète : Succession de plusieurs mots avec multiplication de mots de liaison entre les groupes de mots d'une même phrase. L'effet de multitude est alors produit avec des «< obstacles >> qui freinent la progression et ralentissent le rythme de la phrase. 8°) La figure de style employée pour dire quelque chose de manière détournée (pour créer une mise en valeur ou donner un effet poétique par exemple) La Périphrase: désignation de quelqu'un ou de quelque chose sans nommer directement ce dont il est question.