Matières

Matières

Plus

La Fontaine, fables le lion le loup et le renard

07/02/2022

601

23

Partager

Enregistrer

Télécharger


Français
La Fontaine, Fables «<le lion, le loup et le renard »
Introduction:
Jean de La Fontaine est un poète et moraliste du 17ème siècle.
Français
La Fontaine, Fables «<le lion, le loup et le renard »
Introduction:
Jean de La Fontaine est un poète et moraliste du 17ème siècle.

Français La Fontaine, Fables «<le lion, le loup et le renard » Introduction: Jean de La Fontaine est un poète et moraliste du 17ème siècle. Pour des raisons politiques il fut tenu à l'écart de la cour du roi Louis 16 malgré ça il a été élu à l'académie française en 1684. Il est resté connu pour ces contes et ces fables. << Le lion, le loup et le renard » est une fable parue en 1678. Elle est inspire d'une fable d'Esope qui porte le même nom. Dans cette fables la fontaine réunis 3 personnage souvent mit en scène dans les fables: le loup, le renard, le lion. Il symbolise 3 type de forces : la force un peu stupide : le loup, la force suprême mais crédule : le lion et la force alliée a la ruse : le renard. Lecture: Problématique : en quoi la peinture des mœurs de la cour est-elle satirique ? La fable comporte un récit et une morale. Le récit de la fable se divise en 5 parties: L'exposition (la vieillesse du roi, la venue des médecins) (v.1-7) • L'absence du renard et la manoeuvre du loup (v.8-13) • La contre-attaque du renard (v.14-30) • La chute du récit, le lion suit les conseils du renard, la ruse triomphe (v.31-34) La...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity a été mis en avant par Apple et a toujours été en tête des classements de l'App Store dans la catégorie Éducation en Allemagne, en Italie, en Pologne, en Suisse et au Royaume-Uni. Rejoins Knowunity aujourd'hui et aide des millions d'étudiants à travers le monde.

Ranked #1 Education App

Chargement dans le

Google Play

Chargement dans le

App Store

Tu n'es toujours pas convaincu ? Regarde ce que disent les autres élèves ...

Louis B., utilisateur iOS

J'aime tellement cette application [...] Je recommande Knowunity à tout le monde ! !! Je suis passé de 11 à 16 grâce à elle :D

Stefan S., utilisateur iOS

L'application est très simple à utiliser et bien faite. Jusqu'à présent, j'ai trouvé tout ce que je cherchais :D

Lola, utilisatrice iOS

J'adore cette application ❤️ Je l'utilise presque tout le temps pour réviser.

Légende alternative :

morale, constituée de 6 vers (v.35-40) est détachée. Le récit de la fable: ● L'exposition (v.1-7) La situation initiale s'ouvre sur l'évocation d'un personnage bien connu le lion, cependant il n'est pas mit dans sa fonction royale, comme l'indique l'indéfini « un ». Il est décrit comme un personnage décrépit, goutteux celui ci est au seuil de la mort. Il exige l'impossible, « le remède a la vieillesse ». Suite à cela (v.3) le récit s'interrompt, et laisse place au commentaire du narrateur qui emploi le présent (c'est). Cette remarque permet aussi de poser le lion dans son statut de monarque. L'obéissance des sujets semble même dépasser la volonté du roi : effet d'amplification introduit par la répétition du verbe » venir set le déterminant « tout s. L'absence du renard et la manœuvre du loup (v.8-13) Le renard à une attitude prudente il se tient à l'écart de la cour, à l'abri, silencieux. Son absence et dénonce par un courtisans (le loup) qui en profite pour faire sa cour. Les vers 9 a 11 mettent en opposition les deux personnage (le loup et le renard). Le récit se précipite alors suite a une riposte du roi (le lion) qui exige une réparation immédiate (v.11-12). « Tout a l'heure signifie sur le champ. L'ordre du roi ramené le récit a l'univers animal « enfumer renard »>. << Qu'on le fasse venir » est subjonctif par rapport a une valeur injonctive. La répétition du verbe << venir »> renforce l'idée d'obéir au roi sans tergiverser. La contre attaque du renard (v.14-30) Le récit devient vivant, anime grâce au discourt direct du renard. Il a un double objectif : se disculper et se venger. Le renard accuse le loup de mentir « un rapport peu sincère ». Nous relevons une l'ilote « peu sincère » et un indéfini << rapport »>. La conjonction << mais » amorce la parade : le courtisans et accusé de désinvolture. Le plus coupable en apparence devient le plus exemplaire. Le renard et parti en pèlerinage ce qui justifie son éloignement. La vengeance du renard commence ensuite au v.20. Le renard complimente également le roi. Celui ci ce livre a une consultation en énonçant le diagnostique de gens, expert et savant et en minimisant le motif de la maladie. La répétition « toute », et les adjectifs « fumante » et « chaude » suggèrent l'acharnement et la cruauté du renard. Ce sont aussi des arguments du remède pour sauver le lion. Un loup devient messire loup, ceci et une cible bien précise désigne pour servir au lion de robe de chambre. La chute du récit, le lion suit les conseils du renard, la ruse triomphe La fin du discourt entraine la sanction. Deux octosyllabe suffisent à la destruction du loup. Le narrateur insiste sur la réussite du projet du renard. Cette cruauté, cette fin sanglante semble contraster avec la morale qui nous ramène du monde des animaux La morale (v.35-40) La morale est détache du récit elle est destine au courtisans auxquelles le narrateur s'adresse directement. Il les invite a la prudence, il leur faits des remarques sur le monde de la cour. Sous couvert de donner un conseille la morale réitère sa critique a l'égard des courtisans et de leur vices. Conclusion Cette fable a une porte satirique indéniable. La fontaine fait une critique subtile du roi. Le lion incarne toujours l'autorité absolue du monarque. ●