Histoire /

Les régimes totalitaires

Les régimes totalitaires

 CHAPITRE 2 : LES RÉGIMES TOTALITAIRES DE L'ENTRE-DEUX-GUERRES
les regimes totalitaires
Aux origines du totalitarisme : des pays en crise
De
 CHAPITRE 2 : LES RÉGIMES TOTALITAIRES DE L'ENTRE-DEUX-GUERRES
les regimes totalitaires
Aux origines du totalitarisme : des pays en crise
De
 CHAPITRE 2 : LES RÉGIMES TOTALITAIRES DE L'ENTRE-DEUX-GUERRES
les regimes totalitaires
Aux origines du totalitarisme : des pays en crise
De

Les régimes totalitaires

user profile picture

Léonie

189 Followers

Partager

Enregistrer

17

 

Tle

Fiche de révision

Thème 1 Chapitre 2

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

CHAPITRE 2 : LES RÉGIMES TOTALITAIRES DE L'ENTRE-DEUX-GUERRES les regimes totalitaires Aux origines du totalitarisme : des pays en crise De la Russie à l'URSS La Première Guerre Mondiale, un rôle d'accélérateur Un pays en crise à la veille de la PGM Système politique contesté: Empire Russe dirigé par un Tsar (Nicolas II) pouvoir autoritaire + refus de tout assouplissement du régime + répression sévère Remise en cause du régime mais arrestation et déportation au Goulag des opposants politiques Société inégalitaire accentué par la RI Villes enrichissement des minorités bourgeoise à la fin du XIXe s Quelques ouvriers = extreme pauvreté Majorité de la population russe rurale Inégalités entre les Koulaks qui font travailler les petits paysans pauvres (presque aucun droit : abolition du servage en 1872) Révolutionnaires minoritaires/en exil T La révolution de février 1917 Révolution bourgeoise renverser le Tsar + supprimer son pouvoir souhait d'une démocratie libérale (► enrichissement de la bourgeoisie) Gouvernement avec pouvoir exécutif + assemblé législative (la DOUMA) = création d'un gouvernement parlementaire La révolution Bolcheviks (communiste) Lénine inspiré des idées marxiste + action Léon Trotski intellectuel souhait d'une révolution à l'échelle mondiale Création d'un contre-pouvoir dès mars formation de conseils de paysans et d'ouvriers (conseil = soviet) entretenir l'agitation en Russie 23 au 27 octobre 1917: 2e révolution : prise du pouvoir par les communistes en s'emparant de lieux stratégiques (de pourvoir, de communication :...

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Légende alternative :

Moscou, Petrograd) Création d'un conseil des commissaires du peuple : instance révolutionnaire qui dirige le pays = un petit groupe minoritaire au pouvoir + extrême violence contre les opposants La PGM aggrave les difficultés Russie appartient à la Triple-entente (+ France et R-U) rôle essentiel et stratégique : ouvrir un front l'est et écraser l'Allemagne Début de la guerre catastrophique (Bataille de Tanenberg armée russe dépassé par l'Allemagne): guerre de tranchée difficile (mal équipé, ravitaillé, dirigé) Accentuation de la pauvreté dans les villes et les campagnes (perturbation de l'économie durant la guerre) Continue la guerre impopulaire auprès du peuple : aucune reconnaissance dans le régime Agitation politique + retour des révolutionnaires Le marxisme, K.Marx Histoire de l'humanité = histoire de la lutte des classes (opposition entre dominant et dominé) simplifié avec la RI (bourgeois à la tête d'industrie/ ouvriers = prolétariat) Bourgeois = accumulation du capital, argent / ouvriers : travail manuel, difficile : Solution révolution prolétarienne nécessaire arracher le pouvoir au bourgeois + mise en commun des biens, du capital + disparition des classes but ultime: pouvoir du peuple Arriver à cette objectif : obligation d'une dictature du prolétariat (éduquer la bourgeoisie) Pensé pour le modèle anglais par K.Marx (beaucoup d'ouvriers, industrialisé) Programme révolutionnaire - interdiction du communisme dans beaucoup de pays d'Europe : I I La difficile stabilisation du régime Une révolution et des changements politiques majeurs Rupture avec la démocratie libérale : suppression du parlement (douma), concentration des pouvoirs dans les mains d petit groupe d'homme (conseil des commissaires du peuple dont Lénine et Trotski) Rupture avec le capitalisme : suppression de la propriété privé dès les décrets d'octobre 1917 Remise en cause du libéralisme pour la lere fois Accélère la rupture avec la démocratie Arrêt de la guerre, demande de l'armistice à l'Allemagne (Russie = perdante) Perte de territoire à l'Ouest (les + riches, les + industrialisés) Besoin du soutien du peuple donc arrêt de la souffrance des soldats dans les tranchées Le pays sombre dans la guerre civile (1917-1921) Création de l'Armée Rouge par les bolcheviks (Trotski à la tête) Formation de l'armée blanche par les bourgeois (espoir du soutien de l'Occident mais fatigue de la PGM) Guerre difficile, touche tout le pays Entraîne la mort d'environ 15 millions de personnes Combats Famine (Grande Famine 1920-1922) Champs = batailles + peur Réquisition pour Violences imposés par le communisme de guerre (prise de pouvoir dans les grandes villes puis dans tout le pays) Imposition d'une dictature violent Désorganisation du pays . les soldats Un Police politique: la Tcheka (arrestation de tous les opposants + exécutions sommaires) Au nom de la défense du communisme : suppression de toutes les libertés (politique, presse, réunion, expression, manifestation) Sortir de la guerre civile 1921: Lénine obligé d'accepter l'aide internationale (preuve de son échec) + mise en place d'une nouvelle politique économique (NEP) = relancer la production sur les terres collectivisées Réintroduction d'un peu de propriété privée (inciter à l'augmentation des rendements) : relancer la production = recul de la famine Victoire de la guerre civile (immigration des membres de l'armée blanche : France) 1922: pays + régime stabilisé Lénine change le nom du pays : Russie -- URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques) La crise de l'après-guerre, source du fascisme italien Un pays en crise pays unifié tardivement, au XIXe s Mauvais fonctionnement de la monarchie parlementaire Crise politique partis mal organisés + peu de place pour la démocratie Inégalités sociales fortes entre pauvre/riche Nord RI (Milan automobile) / Sud : monde agricole, de RI tensions sociales fortes pas Crise multiforme avant la PGM Durant la PGM Changement de camp de l'Italie (1914: T-A / 1915 : T-E) Espoir de récupérer les terres irrédentes (peuplées d'italien mais terres hors Italie) Comme sur les autres fronts violence, tranchées, mort d'1/2 millions de soldats : Selon les nationalistes : « victoire mutilée » car pas de récupération des terres irrédentes I I Après-Guerre 1919-1921 : crise grave (économique, sociale) alors que population déjà pauvre Appauvrissement Tensions fortes : développement d'une situation pré-révolutionnaire par les Nord: grève des ouvriers (-- Russie, souhait d'un régime communiste) / Sud : occupation des terres réforme leur donnant les terres) Aucune réaction de l'Etat pas de paix sociale + démocratie fragile La prise de pouvoir par les fascistes Mussolini Avant le PGM : membre socialiste de gauche + instituteur Pendant la PGM nationaliste + combattant Décide de créer son propre parti politique (aucun ne lui correspond) : développement en 2 étapes Etape 1: dès 1919 Fondation du parti « Les faisceaux de combat » à dimension nationaliste Unité de la nation + objectif belliqueux Programme général assez révolutionnaire soulignant toutes les difficultés de l'Italie + proposition de remèdes Idées de droite : Régime antiparlementaire car crise = « faute du système » du « gouvernement » Régime nationaliste suite à l' « impossibilité d'obtenir les terres irrédentes >> Idées de gauche : Autre économie que capitaliste car le « capitalisme a laissé la crise s'installer » Adhérents mécontents, déçus de la fin de la guerre Création d'une milice au service de son régime . Etape 2: 1920-1921 Refondation du parti = Parti National Fascite . Surpression de l'impossibilité d'une économie capitaliste dans le programme - idées de droite progressivement + d'adhérents (Petite et Moyenne bourgeoisie) Fasciste = rassurant + rassemble du monde . paysans Squadre petit groupe d'homme qui se réunissent + port de chemise noires (= deuil de la grande Italie) ···► « Les Chemises Noires >> Violence dans les rues à la recherche des syndicats, communistes, socialistes + ceux inspirés par les idées bolcheviks . (souhait d'une L'accession du pouvoir Tentatives Voie illégale: terreur car extrême violence par les Chemises Noires dans les rues (porter du rouge = gauchiste = violence) Voie légale : élections parlementaires : augmentation fiable des députés fascistes (trop peu pour accéder au pouvoir) 29 octobre 1922: coup de force Intimider le gouvernement + le roi : Mussolini = nommé Président du Conseil (même si désaccord avec la majorité des parlementaires Pression de Mussolini: arrive au pouvoir légalement dans un climat de violence Marche sur Rome = démonstration de force dans la rue Comment gouverner sans la majorité parlementaire ? 1 1 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I La naissance de l'Allemagne nazie La République de Weimar : une république fragile Une république née de la défaite en 1918 6 mois d'instauration 9 novembre 1918 : Empire ...▸ République Il novembre 1918 : signature de l'armistice la République par 28 juin 1919 signature de Traité de Versailles par la République Allemagne seule responsable de la guerre Vu comme un diktat en Allemagne / nationaliste allemand signer, pas pour négocier République de Weimar = impopulaire dans une partie de l'opinion publique Payer des réparations + démilitarisation de la Rhénanie + occupation + l'éducation de l'armée à 100 000 H = << coup de poignard dans le dos » disproportion entre la défaire allemande et les clauses du Traité Hitler et la conquête du pouvoir : A. Hitler Caporal de la PGM engagé pour l'Allemagne (autrichien) Aucune situation à la fin de la guerre : pas d'argent Nationaliste accepte mal la défaite et la demande allemande de l'armistice Se rapproche de groupuscule d'extrême droit (talent oratoire) présence de l'Allemagne pour Fondation d'un parti en 1920 NSDAP (Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands): refonde un parti à partir d'un groupuscule Programme structuré dès 1920 avec des caractéristiques fondamentales du nazisme Dimension nationaliste Expansionniste (récupérer les territoires perdus à l'Est) Racisme, antisémitisme Remise en cause du capitalisme Antiparlementarisme Potentiellement beaucoup d'adhérents : cherche à toucher de nombreuses catégories sociales + mécontent et déçu du régime Création d'une milice en 1921: la SA (Section d'Assaut) = premiers H de main d'Hitler les « Chemises Brunes >> Développement en Allemagne du Sud, dans les villes de Bavière Violence dans les rues contre les partisans de gauche (socialiste, communiste, syndicaliste) + communauté juive Mars 1923 tentative de coup d'état : << Putsch de la Brasserie » prendre le pouvoir depuis Munich échec Arrestation Hitler en prison (9 mois) (réaction de l'Etat) - rédaction de Mein Kampf (Mon Combat) Années 1920, parti nazi: peu d'audience, minoritaire, limité au Sud, Bavière Crise économique des années 30 = explosion du nazisme Propulsion du nazisme du premier rang En 2 ans (1930-1932) : 1 à 2% des voix ···► 37% des voix en juillet 1932 pour les députés au Reichstag (ler parti) Poursuite des violences dans les rues par les SA climat de violence Secondé par la création des SS (élites des nazis) : développement de la violence à l'échelle de l'Allemagne + règne de la terreur Hitler revoit son programme : suppression des aspects anti-capitaliste - ralliement de la moyenne (électeurs) et grand (richesse) bourgeoisie 30 janvier 1933: accession légale au pouvoir dans un climat de violence: Hitler nommé Chancelier par le président Hindenburg I I I I 1 CHAPITRE 2 : LES RÉGIMES TOTALITAIRES DE L'ENTRE-DEUX-GUERRES les regimes totalitaires Introduction Contexte Pays d'Europe de l'Ouest la démocratie a tenu aux conflits de la PGM (*Europe du Sud et de l'Est) Apparition d'un nouveau type d'état des totalitarismes Définition totalitarisme Définition difficile à donner, au centre de débat : terme pas neutre = dénonciation Utilisé dans les années 1920 en Italie par les opposants et partisans de Mussolini Repris durant la GF: élargissement du terme aux régimes d'extrême-droit et d'extrême-gauche Nombreux travaux sur la question H. Arendt: << Les mouvements totalitaires sont des organisations massives d'individus automatisés et isolés » où tous les pouvoirs sont concentrés atour d'un parti unique Définition remise en cause par C.Friedrich cherche les points communs de ces régimes synthèse Quels sont les points communs et les spécificités de trois régimes totalitaires en Italie, en URSS et en Allemagne ? I - Aux origines du totalitarisme : des pays en crise A - De la Russie à l'URSS I - La Première Guerre Mondiale, un rôle d'accélérateur °Un pays en crise à la veille de la PGM La PGM aggrave les difficultés ° La révolution de février 1917 La révolution Bolcheviks (communiste) ° Le I marxisme, K.Marx 2- La difficile stabilisation du régime 0 • Une révolution et des changements politiques majeurs Le pays sombre dans la guerre civile (1917-1921) Sortir de la guerre civile B- La crise de l'après-guerre, source du fascisme italien 1 - Un pays en crise • Un pays unifié tardivement, au XIXe s Durant la PGM Après-Guerre 2- La prise de pouvoir par les fascistes • Mussolini. Etape 1: dès 1919.° Etape 2: 1920-1921. L'accession au pouvoir C- La naissance de l'Allemagne nazie - La République de Weimar: une république fragile Une république née de la défaite en 1918 2- Hitler et la conquête du pouvoir ° A. Hitler. Fondation d'un parti en 1920 Mars 1923 tentative de coup d'état. Crise économique des années 30 = explosion du nazisme II - Points communs et spécificités A -La consolidation de la dictature 1 - En Italie, un tournant dès 1924 I ° Un cadre légale qui semble être respecté, 1924.° Assassinat de Matteotti et durcissement du régime "Les Lois I I Fascistissimes (1925-1926) I 12 - En URSS, la victoire de Staline en 1929 I I ° 1924: mort de Lénine (n'a pas désigné de successeur): 2 potentiels 1924-1929: Staline s'impose progressivement à la tête du pays I 3 - La mise au pas de l'Allemagne Hitler impose sa dictature en Allemagne Hitler renforce son pouvoir et sa dictature: sa main mise sur le NSDAP B - La Terreur 1 - Les opposants I • Une opposition idéologique de classe en URSS En Allemagne La lº phase la Shoah (1933-1938) La 2° phase la Shoah (dès 1938) Expliquer l'antisémitisme I 2- Les outils de la terreur En bref Des individus Des lieux I C - Une société totalitaire 1 - Créer un homme nouveau L'homme nouveau 2- L'encadrement de la population ° L'encadrement de l'homme nouveau 3- Censure et propagande ° Le conditionnement des esprits La nouvelle propagande des années 30 I I I CHAPITRE 2 : LES RÉGIMES TOTALITAIRES DE L'ENTRE-DEUX-GUERRES les regimes totalitaires La consolidation de la dictature En Italie, un tournant dès 1924 Points communs et spécificités Un cadre légale qui semble être respecté, 1924 I président du conseil à la tête d'un Parlement apparence de démocratie/monarchie parlementaire mais toujours des violences dans les rues : 1924 organisation d'élections législatives Fascistes pas en majorité Climat de violence (menaces contre la gauche) Remportés par les fascistes avec 60% des voix (mauvaises conditions du processus électoral) Les Lois Fascistissimes (1925-1926) Aboutissement disparition de la démocratie Lutte contre l'opposition : . = Assassinat de Matteotti et durcissement du régime G. Matteotti (secrétaire général du parti socialiste italien) : dénonce fraude + climat des élections Mussolini = incarnation suprême du pouvoir exécutif (partage avec ses ministres + nomination royale) monarchie parlementaire ? + domination du pouvoir législatif + domination du roi = chambellan/premier valet du roi Parlement de - en réunit Trotski Disparition, enlevé après son discours puis cadavre retrouvé quelques semaines + tard (assassinat assumé en juin 1924) · enlevé sur odre fasciste Décision d'assumer l'assassinat par Mussolini : au nom de la défense de l'Etat + sécurité de l'Italie Annonce un durcissement du régime 1924-1926: glissement progressive du régime vers la dictature -- concentration progressive de tous les pouvoirs entre les mains de Mussolini et de son entourage Mussolini se met à gouverner entouré d'un conseil de proche Décide de prendre le titre de Duce (apparaît en Chemise Noire) = celui qui conduit En URSS, la victoire de Staline en 1929 1924: mort de Lénine (n'a pas désigné de successeur): 2 potentiels J. Staline Père historique de la révolution bolchevique d'octobre 1917 À la tête de l'Armée Rouge (victoire en 1921): contrôle de la force militaire + soutien e l'armée Se place publiquement comme l'héritier de Staline : organise les funérailles, lance le culte de Lénine, = son fils spirituel Sa faiblesse à la de Troski, Staline héros de la révolution S'impose au sein de l'organisation politique 1922: secrétaire général du PCUS (Parti Communiste d'Union Soviétique): contrôle le parti présent partout Le + puissant à la tete d'un organisme presser partout, qui influence + pouvoir de contrôle 1924-1929: Staline s'impose progressivement à la tête du pays Sans contexte démocratique Recours à l'intimidation, la violence Place des hommes fidèles aux postes clés (ex : Beria à la tête de la police politique) Élimination de ses opposants/concurrents (au sein du parti, entre communistes) Ceux + à gauche, ceux à droit Elimination des soutiens de Trotski puis de Trotski: isolé au sein du PC, exclu en 1927, condamné à l'exil en 1929 + menace, fuite au Mexique 1929: Staline à la tête de l'Etat + gouverne entouré de proche et de conseille (= le Politburo) Non application de la constitution La mise au pas de l'Allemagne Hitler impose sa dictature en Allemagne 27 février 1933: incendie du Reichstag (symbole du parlementarisme) Au nom de la sécurité de l'Etat . 23 mars 1933: Hitler demande les pleins pouvoir au Reichstag au nom de la sécurité de l'Etat Inquiétude du SPD refus de voter les pleins pouvoirs donc interdiction du SPD Mai 1933 surpression des syndicats (= plus d'organisations de gauche) Juillet 1933: disparition du pluralisme politique : tout parti politique interdit sauf le parti nazi Août 1934 mort (de vieillesse) du président Hindenburg : Accusation du PC donc interdiction du PC (disparition des lieux : locaux saisies et fermés, menace d'arrestation des membres du parti donc exil, censure et interdiction dans les médias et la communication) . . Organisation d'un plébiscite : Hitler se propose de cumuler les fonctions de chancelier et de président Remporté à 89% Hitler renforce son pouvoir et sa dictature : sa main mise sur le NSDAP Inquiétude vis-vis de E.Röhm (à la tête des SA) 1933, SA = 2 millions d'hommes Liquidation/élimination des chefs SA ; défense de la sécurité de l'Etat -- « Nuit des longs couteux), 30 juin 1934 SA intégré aux SS Concentration des pouvoirs par Hitler Devient Reich Fürher (arrête de s'habiller en civil: uniforme militaire) : plus de fonctionnement du Parlement, gouverné entouré d'un cercle de fidèles . La Terreur Les opposants Une opposition idéologique de classe en URSS Prolétaire héros de la propagande * koulak (1° victime de l'URSS = Ancien Monde, empire rural dirigé par la noblesse) Années 30 la dékoulakisation = Disparition de beaucoup de koulaks: tuer, violence, exécutions arbitraires, arrestations, dépuration au Goulag, (+ leurs familles) Biens saisies, collectivisés nationalisation + surpression de la propriété privé Environ 3 millions de victimes directes Conséquence climat de panique, développement de la violence, peur : les gens ne vont plus au travail 1934-1935: famine terrible en Ukraine (grande région agricole de l'URSS): 3 à 6 millions de victimes Une opposition idéologique de classe en URSS Suppression de tous les représentants de l'ordre traditionnel : bourgeois, intellectuel, lettrés, physiciens Au sein du PC : la « Grande Purge » ou les « Procés de Moscou »> Élimine les derniers anciens compagnons/chefs historiques de Lénine Disparition de l'Etat major de l'Armée Rouge (accusation d'espionnage au profit de l'ennemi) Brutalisation de l'ensemble de la société en URSS dans les années 30: extrême violence : tout le monde peut être exécuter à tout moment En Allemagne Opposition politique : s'en prendre à la guache (PC/SPD/syndicat) dès 1933 Construction de son régime sur une opposition « raciale » : l'Europe se divise en 2 catégories Les Aryens : race de guerriers et seigneurs (domination, espace vitale et territoire dans la Grande Allemagne pour répondre à leurs besoins physiologiques) Slaves: esclaves (dominés, en Europe de l'Est sur l'espace vital) Opposition qui repose sur des pseudos théories scientifiques et biologiques ► démonter la supériorité de la race aryenne Menace sur la pureté de la race aryenne = éviter le métissage ···→ 2 menaces à supprimer (présenter comme des peuples) Les Juifs + les noirs (« nègres » dans les vocabulaires nazi) Dimension raciste + antisémite présente dans le programme de 1920, mise en oeuvre dès 1930 1933 : développement de l'antisémitisme (Juifs : 1% de la population allemande, 530 000 personnes) . La lº phase la Shoah (1933-1938) Objectif poussé la communauté juive à partir, à l'émigration Violences contre les Juifs dans la rue (sois-disant visible vêtement): physiques + humiliation Violence contre la culture juive: autodafé de Berlin, 10 mai 1933, devant l'université Contre l'économie de la population allemande de confession juive: boycott des commerces et entreprises, aryenisation de l'économie Aggravent de la situation en 1935 : les Lois de Nuremberg Art. 4: perte de la nationalité allemande pour les juifs allemands (déchu de leurs droits civiques) Art. 1,2,3 relation entre juifs et allemands interdites (préserver la race aryenne + hiérarchie économique) = Les outils de la terreur La 2° phase la Shoah (dès 1938) 50% des juifs allemands = émigrés Nouveau but enfermement des juifs La Nuit de Cristal, 9 novembre 1938 violences généralisées dans toutes les villes allemandes perpétrées contre la communauté juives En bref Disparition de la légalité et de la sécurité pour les opposants Peur de disparaître ou de mourir à chaque moment Climat de terreur, déchainement de la violence Peu de résistance. Symbolique + matériel: destruction de près de 300 synagogues, commerces Violence physiques contre les personnes : assassinat de 91 juifs déportation de 30 000 hommes dans les camps de Expliquer l'antisémitisme Sociologique Groupes minoritaires partout en Europe, se distingue par une pratique religieuse * + visible (exclut car perçu comme dangereux) Moyen-Age : considération des juifs comme responsable de la mort du Christ donc les descendants doivent payer + interdits de chrétiens Considérer comme responsable lors des périodes de violences métier de l'argent / des juifs : posséder la terre --→ juifs = réussite dans l'imaginaire collectif + concentration car ils sont juifs Antisémitisme à l'échelle nationale (SGM: Européenne : 12 millions de Juifs en Europe) Accalmie de 1936-1938 violence choc les allemands, régime de + en + populaire (pas besoin d'un ennemi pour fédérer) + JO de 1936 Des individus police politique + justice au service de l'idéologie Allemagne : Gestapo, police politique créée dés 1933, dirigée par Heydrich tribunaux d'exception URSS: Police politique depuis la révolution de 1917, rattachement au NKVD (commissariat du peuple aux affaires intérieures) après 1934, période de la Tcheka, puis la Guépeou en 1922 Grande Terreur entre 1936-1939 : andes purges et procès de Moscou condamnation à mort pour la moitié (surtout chez les responsables politiques) Italie : création d'une police politique en 1936, OVRA, chargée de lutter contre les opposants Des milices + groupes para-armés (agissent en toute impunité) Allemagne SA + SS d'Himmler (Initiales allemandes pour Echelon de protection) = garde personnelle d'Hitler créée en 1925-1926 : Corps réservé à ce qui est supposée être l'élite allemande, police militarisée nazie, chargée de la protection d'Hitler et principal instrument de la violence nazie, uniforme noir symbole la peur = massacres, disparitions, régime de la peur, de la délation Développement d'un régime de terreur, de non droit Des lieux Les prisons: des lieux de violence, de torture et d'incarcération plutôt pour des peines courtes Les camps: Allemagne : Ouverture des premiers camps de concentration des le 23 Mars 1933 pour Dachau, (+ Orianenburg, Buchenwald) associaux, opposants politiques (pourchassés par la Gestapo) = 300 000 allemands envoyés dans ces camps de redressement entre 1933 et 1939 Nombreux déportés pendant la période 1933-1934 moins pendant les années 30 : adhésion du régime ou peur du régime (peu d'opposition visible) De + en + de juifs déportés URSS: condamnation au Goulag (qui existait dès l'époque impériale) 20 millions, 1917 à 1953 déportés (Zek), dont 5 à 10 millions de koulaks (déportés parce que Koulaks) + petits délinquants (peu de prisonniers politiques) Développement d'un énorme univers concentrationnaire, souvent appelé l'archipel du Goalag: des régions de Sibérie, au delà du cercle polaire, autour de la région de l'Oural et tout à l'Est regroupant des centaines de camps + ou - grands Des zones de déportation pour le travail forcé = rôle essentiel dans le développement économique du pays travail dans les mines de charbon et de divers métaux, construction d'infrastructures (électricité, aménagements hydrauliques) = faire de I'URSS un pays industrialisé dans lequel l'ouvrier est le héros parfait Conditions de travail excessivement dures: taux de mortalité très élevé + conditions de vie très difficiles Les principaux goulags: L'archipel des Solovki, sur la Mer Blanche, ancien monastère orthodoxe du XVIe s qui est devenu le laboratoire du Goulag pour les Bolcheviks dès 1917 puis un des grands lieux des exécutions dans les années 30 Italie Déportation vers les îles du sud du pays ...bilan beaucoup moins élevé Une société totalitaire Créer un homme nouveau L'homme nouveau Fascisme, nazisme, stalinisme : volonté de justifier leurs actions par un système absolu d'explication du monde nécessité de créer un homme nouveau pour un monde parfait Rôle du chef diriger ce peuple vers ce monde parfait (Furher, Duce : un guide) homme nouveau appelé à vivre dans le meilleur des pays, avec le meilleur des régimes et des dictateurs + appartient à un peuple bien défini • La nation italienne en Italie / Le Prolétariat, surtout les ouvriers, en URSS / Les Aryens en Allemagne L'encadrement de la population L'encadrement de l'homme nouveau forger un homme nouveau + créer une société harmonieuse = besoin d'embrigadement de la jeunesse - organisations spécifiques pour encadrer la jeunesse (surtout les garçons) Italie « Fils de la Louve » 4 à 8 ans / « Balilla » 8 à 14 ans / << Avantgardistes » 14 à 18 ans / << Jeunesse fascistes » 18 à 21 ans Allemagne : << Jeunesses hitlériennes », adhésion obligatoire à partir de 1936 URSS: <<Komsomols » pour une minorité : former l'élite communiste dédiée à Staline Encadrement des actifs : volonté de contrôler et d'embrigader les actifs les soumettre aux objectifs définis par En Italie et Allemagne : méfiance vis à vis de la classe ouvrière. Italie contrôle de chaque branche de l'économie par l'Etat Allemagne syndicat nazi dès 1933 --► adhésion obligatoire : moyen de contrôler les ouvriers URSS: appartenir au parti communiste ou au syndicat communiste de son secteur Censure et propagande Le conditionnement des esprits Censure surveillance et contrôle des médias (importance nouvelle de la radio = outil politique au service du pouvoir) + de l'édition, des livres, de la presse écrite, de l'art livres et revues, oeuvres interdites, autodafés en Allemagne dès 1933, des photos retravaillées Conditionnement des esprits par la propagande artistes se mettent au service du régime dans les livres, le cinéma, la musique, les arts Développement d'une propagande qui loue et justifie les valeurs et les mérites du dictateur, au surnom qui renforce les liens presque divins et sacré Mussolini - Duce, Hitler = Führer, Staline = Vodj (guide, conducteur) Les valeurs du régime auxquels il faut adhérer : pays et une civilisation supérieurs : restaurer ou annoncer, répandre la grandeur Ex: Grandeur de l'empire romain au cœur de la propagande de Mussolini = nombreux travaux de rénovation des ruines romaines. Les attaques contre les ennemis du peuple et du régime La nouvelle propagande des années 30 Nouveauté des années 30 : prise de conscience de l'importance de la communication + la propagande Allemagne rôle de Goebbels le dirigeant Dans les 3 régimes, dimensions nouvelles avec Grandes réunions, défilés et manifestations politiques grandioses à Nuremberg (un stade) ou à Moscou (sur la Place Rouge) Des affiches de propagande, statues, drapeaux, symboles qui saturent l'espace public. Ex: Drapeaux à croix gammée sur fond rouge en Allemagne (Drapeau historique abandonné) Des grands événements, récupérés à des fins politiques Ex: JO de 1936, Bataille du blé de 1935 pour relancer la production agricole en Italie

Histoire /

Les régimes totalitaires

Les régimes totalitaires

user profile picture

Léonie

189 Followers
 

Tle

Fiche de révision

Ce contenu est seulement disponible dans l'appli Knowunity.

 CHAPITRE 2 : LES RÉGIMES TOTALITAIRES DE L'ENTRE-DEUX-GUERRES
les regimes totalitaires
Aux origines du totalitarisme : des pays en crise
De

Ouvrir l'appli

Thème 1 Chapitre 2

Contenus similaires

E

6

Les régimes totalitaires

Know Les régimes totalitaires thumbnail

20

 

Tle

user profile picture

1

L’Allemagne d’Hitler

Know L’Allemagne d’Hitler thumbnail

14

 

3e

user profile picture

3

entre-deux-guerres

Know entre-deux-guerres  thumbnail

259

 

3e

user profile picture

3

Histoire: L’Allemagne nazie sous Hitler

Know Histoire: L’Allemagne nazie sous Hitler thumbnail

894

 

3e/4e

CHAPITRE 2 : LES RÉGIMES TOTALITAIRES DE L'ENTRE-DEUX-GUERRES les regimes totalitaires Aux origines du totalitarisme : des pays en crise De la Russie à l'URSS La Première Guerre Mondiale, un rôle d'accélérateur Un pays en crise à la veille de la PGM Système politique contesté: Empire Russe dirigé par un Tsar (Nicolas II) pouvoir autoritaire + refus de tout assouplissement du régime + répression sévère Remise en cause du régime mais arrestation et déportation au Goulag des opposants politiques Société inégalitaire accentué par la RI Villes enrichissement des minorités bourgeoise à la fin du XIXe s Quelques ouvriers = extreme pauvreté Majorité de la population russe rurale Inégalités entre les Koulaks qui font travailler les petits paysans pauvres (presque aucun droit : abolition du servage en 1872) Révolutionnaires minoritaires/en exil T La révolution de février 1917 Révolution bourgeoise renverser le Tsar + supprimer son pouvoir souhait d'une démocratie libérale (► enrichissement de la bourgeoisie) Gouvernement avec pouvoir exécutif + assemblé législative (la DOUMA) = création d'un gouvernement parlementaire La révolution Bolcheviks (communiste) Lénine inspiré des idées marxiste + action Léon Trotski intellectuel souhait d'une révolution à l'échelle mondiale Création d'un contre-pouvoir dès mars formation de conseils de paysans et d'ouvriers (conseil = soviet) entretenir l'agitation en Russie 23 au 27 octobre 1917: 2e révolution : prise du pouvoir par les communistes en s'emparant de lieux stratégiques (de pourvoir, de communication :...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Apprendre avec plaisir grâce à nous

Aide aux devoirs

Grâce à la fonction "questions", tu as la possibilité de poser des questions à tout moment et de recevoir des réponses d'autres élèves.

Apprendre ensemble

Avec Knowunity, tu reçois des contenus d'apprentissage d'autres élèves d'une manière moderne et habituelle afin d'apprendre au mieux. Les élèves partagent leurs connaissances, échangent et s'entraident.

Sûr et testé

Qu'il s'agisse de résumés, d'exercices ou de fiches d'apprentissage, Knowunity assure la curation de tous les contenus et crée un environnement d'apprentissage sûr auquel votre enfant peut accéder à tout moment.

Télécharger l'application

Knowunity

#savoirpourtous

Ouvrir l'appli

Légende alternative :

Moscou, Petrograd) Création d'un conseil des commissaires du peuple : instance révolutionnaire qui dirige le pays = un petit groupe minoritaire au pouvoir + extrême violence contre les opposants La PGM aggrave les difficultés Russie appartient à la Triple-entente (+ France et R-U) rôle essentiel et stratégique : ouvrir un front l'est et écraser l'Allemagne Début de la guerre catastrophique (Bataille de Tanenberg armée russe dépassé par l'Allemagne): guerre de tranchée difficile (mal équipé, ravitaillé, dirigé) Accentuation de la pauvreté dans les villes et les campagnes (perturbation de l'économie durant la guerre) Continue la guerre impopulaire auprès du peuple : aucune reconnaissance dans le régime Agitation politique + retour des révolutionnaires Le marxisme, K.Marx Histoire de l'humanité = histoire de la lutte des classes (opposition entre dominant et dominé) simplifié avec la RI (bourgeois à la tête d'industrie/ ouvriers = prolétariat) Bourgeois = accumulation du capital, argent / ouvriers : travail manuel, difficile : Solution révolution prolétarienne nécessaire arracher le pouvoir au bourgeois + mise en commun des biens, du capital + disparition des classes but ultime: pouvoir du peuple Arriver à cette objectif : obligation d'une dictature du prolétariat (éduquer la bourgeoisie) Pensé pour le modèle anglais par K.Marx (beaucoup d'ouvriers, industrialisé) Programme révolutionnaire - interdiction du communisme dans beaucoup de pays d'Europe : I I La difficile stabilisation du régime Une révolution et des changements politiques majeurs Rupture avec la démocratie libérale : suppression du parlement (douma), concentration des pouvoirs dans les mains d petit groupe d'homme (conseil des commissaires du peuple dont Lénine et Trotski) Rupture avec le capitalisme : suppression de la propriété privé dès les décrets d'octobre 1917 Remise en cause du libéralisme pour la lere fois Accélère la rupture avec la démocratie Arrêt de la guerre, demande de l'armistice à l'Allemagne (Russie = perdante) Perte de territoire à l'Ouest (les + riches, les + industrialisés) Besoin du soutien du peuple donc arrêt de la souffrance des soldats dans les tranchées Le pays sombre dans la guerre civile (1917-1921) Création de l'Armée Rouge par les bolcheviks (Trotski à la tête) Formation de l'armée blanche par les bourgeois (espoir du soutien de l'Occident mais fatigue de la PGM) Guerre difficile, touche tout le pays Entraîne la mort d'environ 15 millions de personnes Combats Famine (Grande Famine 1920-1922) Champs = batailles + peur Réquisition pour Violences imposés par le communisme de guerre (prise de pouvoir dans les grandes villes puis dans tout le pays) Imposition d'une dictature violent Désorganisation du pays . les soldats Un Police politique: la Tcheka (arrestation de tous les opposants + exécutions sommaires) Au nom de la défense du communisme : suppression de toutes les libertés (politique, presse, réunion, expression, manifestation) Sortir de la guerre civile 1921: Lénine obligé d'accepter l'aide internationale (preuve de son échec) + mise en place d'une nouvelle politique économique (NEP) = relancer la production sur les terres collectivisées Réintroduction d'un peu de propriété privée (inciter à l'augmentation des rendements) : relancer la production = recul de la famine Victoire de la guerre civile (immigration des membres de l'armée blanche : France) 1922: pays + régime stabilisé Lénine change le nom du pays : Russie -- URSS (Union des Républiques Socialistes Soviétiques) La crise de l'après-guerre, source du fascisme italien Un pays en crise pays unifié tardivement, au XIXe s Mauvais fonctionnement de la monarchie parlementaire Crise politique partis mal organisés + peu de place pour la démocratie Inégalités sociales fortes entre pauvre/riche Nord RI (Milan automobile) / Sud : monde agricole, de RI tensions sociales fortes pas Crise multiforme avant la PGM Durant la PGM Changement de camp de l'Italie (1914: T-A / 1915 : T-E) Espoir de récupérer les terres irrédentes (peuplées d'italien mais terres hors Italie) Comme sur les autres fronts violence, tranchées, mort d'1/2 millions de soldats : Selon les nationalistes : « victoire mutilée » car pas de récupération des terres irrédentes I I Après-Guerre 1919-1921 : crise grave (économique, sociale) alors que population déjà pauvre Appauvrissement Tensions fortes : développement d'une situation pré-révolutionnaire par les Nord: grève des ouvriers (-- Russie, souhait d'un régime communiste) / Sud : occupation des terres réforme leur donnant les terres) Aucune réaction de l'Etat pas de paix sociale + démocratie fragile La prise de pouvoir par les fascistes Mussolini Avant le PGM : membre socialiste de gauche + instituteur Pendant la PGM nationaliste + combattant Décide de créer son propre parti politique (aucun ne lui correspond) : développement en 2 étapes Etape 1: dès 1919 Fondation du parti « Les faisceaux de combat » à dimension nationaliste Unité de la nation + objectif belliqueux Programme général assez révolutionnaire soulignant toutes les difficultés de l'Italie + proposition de remèdes Idées de droite : Régime antiparlementaire car crise = « faute du système » du « gouvernement » Régime nationaliste suite à l' « impossibilité d'obtenir les terres irrédentes >> Idées de gauche : Autre économie que capitaliste car le « capitalisme a laissé la crise s'installer » Adhérents mécontents, déçus de la fin de la guerre Création d'une milice au service de son régime . Etape 2: 1920-1921 Refondation du parti = Parti National Fascite . Surpression de l'impossibilité d'une économie capitaliste dans le programme - idées de droite progressivement + d'adhérents (Petite et Moyenne bourgeoisie) Fasciste = rassurant + rassemble du monde . paysans Squadre petit groupe d'homme qui se réunissent + port de chemise noires (= deuil de la grande Italie) ···► « Les Chemises Noires >> Violence dans les rues à la recherche des syndicats, communistes, socialistes + ceux inspirés par les idées bolcheviks . (souhait d'une L'accession du pouvoir Tentatives Voie illégale: terreur car extrême violence par les Chemises Noires dans les rues (porter du rouge = gauchiste = violence) Voie légale : élections parlementaires : augmentation fiable des députés fascistes (trop peu pour accéder au pouvoir) 29 octobre 1922: coup de force Intimider le gouvernement + le roi : Mussolini = nommé Président du Conseil (même si désaccord avec la majorité des parlementaires Pression de Mussolini: arrive au pouvoir légalement dans un climat de violence Marche sur Rome = démonstration de force dans la rue Comment gouverner sans la majorité parlementaire ? 1 1 I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I I La naissance de l'Allemagne nazie La République de Weimar : une république fragile Une république née de la défaite en 1918 6 mois d'instauration 9 novembre 1918 : Empire ...▸ République Il novembre 1918 : signature de l'armistice la République par 28 juin 1919 signature de Traité de Versailles par la République Allemagne seule responsable de la guerre Vu comme un diktat en Allemagne / nationaliste allemand signer, pas pour négocier République de Weimar = impopulaire dans une partie de l'opinion publique Payer des réparations + démilitarisation de la Rhénanie + occupation + l'éducation de l'armée à 100 000 H = << coup de poignard dans le dos » disproportion entre la défaire allemande et les clauses du Traité Hitler et la conquête du pouvoir : A. Hitler Caporal de la PGM engagé pour l'Allemagne (autrichien) Aucune situation à la fin de la guerre : pas d'argent Nationaliste accepte mal la défaite et la demande allemande de l'armistice Se rapproche de groupuscule d'extrême droit (talent oratoire) présence de l'Allemagne pour Fondation d'un parti en 1920 NSDAP (Parti National Socialiste des Travailleurs Allemands): refonde un parti à partir d'un groupuscule Programme structuré dès 1920 avec des caractéristiques fondamentales du nazisme Dimension nationaliste Expansionniste (récupérer les territoires perdus à l'Est) Racisme, antisémitisme Remise en cause du capitalisme Antiparlementarisme Potentiellement beaucoup d'adhérents : cherche à toucher de nombreuses catégories sociales + mécontent et déçu du régime Création d'une milice en 1921: la SA (Section d'Assaut) = premiers H de main d'Hitler les « Chemises Brunes >> Développement en Allemagne du Sud, dans les villes de Bavière Violence dans les rues contre les partisans de gauche (socialiste, communiste, syndicaliste) + communauté juive Mars 1923 tentative de coup d'état : << Putsch de la Brasserie » prendre le pouvoir depuis Munich échec Arrestation Hitler en prison (9 mois) (réaction de l'Etat) - rédaction de Mein Kampf (Mon Combat) Années 1920, parti nazi: peu d'audience, minoritaire, limité au Sud, Bavière Crise économique des années 30 = explosion du nazisme Propulsion du nazisme du premier rang En 2 ans (1930-1932) : 1 à 2% des voix ···► 37% des voix en juillet 1932 pour les députés au Reichstag (ler parti) Poursuite des violences dans les rues par les SA climat de violence Secondé par la création des SS (élites des nazis) : développement de la violence à l'échelle de l'Allemagne + règne de la terreur Hitler revoit son programme : suppression des aspects anti-capitaliste - ralliement de la moyenne (électeurs) et grand (richesse) bourgeoisie 30 janvier 1933: accession légale au pouvoir dans un climat de violence: Hitler nommé Chancelier par le président Hindenburg I I I I 1 CHAPITRE 2 : LES RÉGIMES TOTALITAIRES DE L'ENTRE-DEUX-GUERRES les regimes totalitaires Introduction Contexte Pays d'Europe de l'Ouest la démocratie a tenu aux conflits de la PGM (*Europe du Sud et de l'Est) Apparition d'un nouveau type d'état des totalitarismes Définition totalitarisme Définition difficile à donner, au centre de débat : terme pas neutre = dénonciation Utilisé dans les années 1920 en Italie par les opposants et partisans de Mussolini Repris durant la GF: élargissement du terme aux régimes d'extrême-droit et d'extrême-gauche Nombreux travaux sur la question H. Arendt: << Les mouvements totalitaires sont des organisations massives d'individus automatisés et isolés » où tous les pouvoirs sont concentrés atour d'un parti unique Définition remise en cause par C.Friedrich cherche les points communs de ces régimes synthèse Quels sont les points communs et les spécificités de trois régimes totalitaires en Italie, en URSS et en Allemagne ? I - Aux origines du totalitarisme : des pays en crise A - De la Russie à l'URSS I - La Première Guerre Mondiale, un rôle d'accélérateur °Un pays en crise à la veille de la PGM La PGM aggrave les difficultés ° La révolution de février 1917 La révolution Bolcheviks (communiste) ° Le I marxisme, K.Marx 2- La difficile stabilisation du régime 0 • Une révolution et des changements politiques majeurs Le pays sombre dans la guerre civile (1917-1921) Sortir de la guerre civile B- La crise de l'après-guerre, source du fascisme italien 1 - Un pays en crise • Un pays unifié tardivement, au XIXe s Durant la PGM Après-Guerre 2- La prise de pouvoir par les fascistes • Mussolini. Etape 1: dès 1919.° Etape 2: 1920-1921. L'accession au pouvoir C- La naissance de l'Allemagne nazie - La République de Weimar: une république fragile Une république née de la défaite en 1918 2- Hitler et la conquête du pouvoir ° A. Hitler. Fondation d'un parti en 1920 Mars 1923 tentative de coup d'état. Crise économique des années 30 = explosion du nazisme II - Points communs et spécificités A -La consolidation de la dictature 1 - En Italie, un tournant dès 1924 I ° Un cadre légale qui semble être respecté, 1924.° Assassinat de Matteotti et durcissement du régime "Les Lois I I Fascistissimes (1925-1926) I 12 - En URSS, la victoire de Staline en 1929 I I ° 1924: mort de Lénine (n'a pas désigné de successeur): 2 potentiels 1924-1929: Staline s'impose progressivement à la tête du pays I 3 - La mise au pas de l'Allemagne Hitler impose sa dictature en Allemagne Hitler renforce son pouvoir et sa dictature: sa main mise sur le NSDAP B - La Terreur 1 - Les opposants I • Une opposition idéologique de classe en URSS En Allemagne La lº phase la Shoah (1933-1938) La 2° phase la Shoah (dès 1938) Expliquer l'antisémitisme I 2- Les outils de la terreur En bref Des individus Des lieux I C - Une société totalitaire 1 - Créer un homme nouveau L'homme nouveau 2- L'encadrement de la population ° L'encadrement de l'homme nouveau 3- Censure et propagande ° Le conditionnement des esprits La nouvelle propagande des années 30 I I I CHAPITRE 2 : LES RÉGIMES TOTALITAIRES DE L'ENTRE-DEUX-GUERRES les regimes totalitaires La consolidation de la dictature En Italie, un tournant dès 1924 Points communs et spécificités Un cadre légale qui semble être respecté, 1924 I président du conseil à la tête d'un Parlement apparence de démocratie/monarchie parlementaire mais toujours des violences dans les rues : 1924 organisation d'élections législatives Fascistes pas en majorité Climat de violence (menaces contre la gauche) Remportés par les fascistes avec 60% des voix (mauvaises conditions du processus électoral) Les Lois Fascistissimes (1925-1926) Aboutissement disparition de la démocratie Lutte contre l'opposition : . = Assassinat de Matteotti et durcissement du régime G. Matteotti (secrétaire général du parti socialiste italien) : dénonce fraude + climat des élections Mussolini = incarnation suprême du pouvoir exécutif (partage avec ses ministres + nomination royale) monarchie parlementaire ? + domination du pouvoir législatif + domination du roi = chambellan/premier valet du roi Parlement de - en réunit Trotski Disparition, enlevé après son discours puis cadavre retrouvé quelques semaines + tard (assassinat assumé en juin 1924) · enlevé sur odre fasciste Décision d'assumer l'assassinat par Mussolini : au nom de la défense de l'Etat + sécurité de l'Italie Annonce un durcissement du régime 1924-1926: glissement progressive du régime vers la dictature -- concentration progressive de tous les pouvoirs entre les mains de Mussolini et de son entourage Mussolini se met à gouverner entouré d'un conseil de proche Décide de prendre le titre de Duce (apparaît en Chemise Noire) = celui qui conduit En URSS, la victoire de Staline en 1929 1924: mort de Lénine (n'a pas désigné de successeur): 2 potentiels J. Staline Père historique de la révolution bolchevique d'octobre 1917 À la tête de l'Armée Rouge (victoire en 1921): contrôle de la force militaire + soutien e l'armée Se place publiquement comme l'héritier de Staline : organise les funérailles, lance le culte de Lénine, = son fils spirituel Sa faiblesse à la de Troski, Staline héros de la révolution S'impose au sein de l'organisation politique 1922: secrétaire général du PCUS (Parti Communiste d'Union Soviétique): contrôle le parti présent partout Le + puissant à la tete d'un organisme presser partout, qui influence + pouvoir de contrôle 1924-1929: Staline s'impose progressivement à la tête du pays Sans contexte démocratique Recours à l'intimidation, la violence Place des hommes fidèles aux postes clés (ex : Beria à la tête de la police politique) Élimination de ses opposants/concurrents (au sein du parti, entre communistes) Ceux + à gauche, ceux à droit Elimination des soutiens de Trotski puis de Trotski: isolé au sein du PC, exclu en 1927, condamné à l'exil en 1929 + menace, fuite au Mexique 1929: Staline à la tête de l'Etat + gouverne entouré de proche et de conseille (= le Politburo) Non application de la constitution La mise au pas de l'Allemagne Hitler impose sa dictature en Allemagne 27 février 1933: incendie du Reichstag (symbole du parlementarisme) Au nom de la sécurité de l'Etat . 23 mars 1933: Hitler demande les pleins pouvoir au Reichstag au nom de la sécurité de l'Etat Inquiétude du SPD refus de voter les pleins pouvoirs donc interdiction du SPD Mai 1933 surpression des syndicats (= plus d'organisations de gauche) Juillet 1933: disparition du pluralisme politique : tout parti politique interdit sauf le parti nazi Août 1934 mort (de vieillesse) du président Hindenburg : Accusation du PC donc interdiction du PC (disparition des lieux : locaux saisies et fermés, menace d'arrestation des membres du parti donc exil, censure et interdiction dans les médias et la communication) . . Organisation d'un plébiscite : Hitler se propose de cumuler les fonctions de chancelier et de président Remporté à 89% Hitler renforce son pouvoir et sa dictature : sa main mise sur le NSDAP Inquiétude vis-vis de E.Röhm (à la tête des SA) 1933, SA = 2 millions d'hommes Liquidation/élimination des chefs SA ; défense de la sécurité de l'Etat -- « Nuit des longs couteux), 30 juin 1934 SA intégré aux SS Concentration des pouvoirs par Hitler Devient Reich Fürher (arrête de s'habiller en civil: uniforme militaire) : plus de fonctionnement du Parlement, gouverné entouré d'un cercle de fidèles . La Terreur Les opposants Une opposition idéologique de classe en URSS Prolétaire héros de la propagande * koulak (1° victime de l'URSS = Ancien Monde, empire rural dirigé par la noblesse) Années 30 la dékoulakisation = Disparition de beaucoup de koulaks: tuer, violence, exécutions arbitraires, arrestations, dépuration au Goulag, (+ leurs familles) Biens saisies, collectivisés nationalisation + surpression de la propriété privé Environ 3 millions de victimes directes Conséquence climat de panique, développement de la violence, peur : les gens ne vont plus au travail 1934-1935: famine terrible en Ukraine (grande région agricole de l'URSS): 3 à 6 millions de victimes Une opposition idéologique de classe en URSS Suppression de tous les représentants de l'ordre traditionnel : bourgeois, intellectuel, lettrés, physiciens Au sein du PC : la « Grande Purge » ou les « Procés de Moscou »> Élimine les derniers anciens compagnons/chefs historiques de Lénine Disparition de l'Etat major de l'Armée Rouge (accusation d'espionnage au profit de l'ennemi) Brutalisation de l'ensemble de la société en URSS dans les années 30: extrême violence : tout le monde peut être exécuter à tout moment En Allemagne Opposition politique : s'en prendre à la guache (PC/SPD/syndicat) dès 1933 Construction de son régime sur une opposition « raciale » : l'Europe se divise en 2 catégories Les Aryens : race de guerriers et seigneurs (domination, espace vitale et territoire dans la Grande Allemagne pour répondre à leurs besoins physiologiques) Slaves: esclaves (dominés, en Europe de l'Est sur l'espace vital) Opposition qui repose sur des pseudos théories scientifiques et biologiques ► démonter la supériorité de la race aryenne Menace sur la pureté de la race aryenne = éviter le métissage ···→ 2 menaces à supprimer (présenter comme des peuples) Les Juifs + les noirs (« nègres » dans les vocabulaires nazi) Dimension raciste + antisémite présente dans le programme de 1920, mise en oeuvre dès 1930 1933 : développement de l'antisémitisme (Juifs : 1% de la population allemande, 530 000 personnes) . La lº phase la Shoah (1933-1938) Objectif poussé la communauté juive à partir, à l'émigration Violences contre les Juifs dans la rue (sois-disant visible vêtement): physiques + humiliation Violence contre la culture juive: autodafé de Berlin, 10 mai 1933, devant l'université Contre l'économie de la population allemande de confession juive: boycott des commerces et entreprises, aryenisation de l'économie Aggravent de la situation en 1935 : les Lois de Nuremberg Art. 4: perte de la nationalité allemande pour les juifs allemands (déchu de leurs droits civiques) Art. 1,2,3 relation entre juifs et allemands interdites (préserver la race aryenne + hiérarchie économique) = Les outils de la terreur La 2° phase la Shoah (dès 1938) 50% des juifs allemands = émigrés Nouveau but enfermement des juifs La Nuit de Cristal, 9 novembre 1938 violences généralisées dans toutes les villes allemandes perpétrées contre la communauté juives En bref Disparition de la légalité et de la sécurité pour les opposants Peur de disparaître ou de mourir à chaque moment Climat de terreur, déchainement de la violence Peu de résistance. Symbolique + matériel: destruction de près de 300 synagogues, commerces Violence physiques contre les personnes : assassinat de 91 juifs déportation de 30 000 hommes dans les camps de Expliquer l'antisémitisme Sociologique Groupes minoritaires partout en Europe, se distingue par une pratique religieuse * + visible (exclut car perçu comme dangereux) Moyen-Age : considération des juifs comme responsable de la mort du Christ donc les descendants doivent payer + interdits de chrétiens Considérer comme responsable lors des périodes de violences métier de l'argent / des juifs : posséder la terre --→ juifs = réussite dans l'imaginaire collectif + concentration car ils sont juifs Antisémitisme à l'échelle nationale (SGM: Européenne : 12 millions de Juifs en Europe) Accalmie de 1936-1938 violence choc les allemands, régime de + en + populaire (pas besoin d'un ennemi pour fédérer) + JO de 1936 Des individus police politique + justice au service de l'idéologie Allemagne : Gestapo, police politique créée dés 1933, dirigée par Heydrich tribunaux d'exception URSS: Police politique depuis la révolution de 1917, rattachement au NKVD (commissariat du peuple aux affaires intérieures) après 1934, période de la Tcheka, puis la Guépeou en 1922 Grande Terreur entre 1936-1939 : andes purges et procès de Moscou condamnation à mort pour la moitié (surtout chez les responsables politiques) Italie : création d'une police politique en 1936, OVRA, chargée de lutter contre les opposants Des milices + groupes para-armés (agissent en toute impunité) Allemagne SA + SS d'Himmler (Initiales allemandes pour Echelon de protection) = garde personnelle d'Hitler créée en 1925-1926 : Corps réservé à ce qui est supposée être l'élite allemande, police militarisée nazie, chargée de la protection d'Hitler et principal instrument de la violence nazie, uniforme noir symbole la peur = massacres, disparitions, régime de la peur, de la délation Développement d'un régime de terreur, de non droit Des lieux Les prisons: des lieux de violence, de torture et d'incarcération plutôt pour des peines courtes Les camps: Allemagne : Ouverture des premiers camps de concentration des le 23 Mars 1933 pour Dachau, (+ Orianenburg, Buchenwald) associaux, opposants politiques (pourchassés par la Gestapo) = 300 000 allemands envoyés dans ces camps de redressement entre 1933 et 1939 Nombreux déportés pendant la période 1933-1934 moins pendant les années 30 : adhésion du régime ou peur du régime (peu d'opposition visible) De + en + de juifs déportés URSS: condamnation au Goulag (qui existait dès l'époque impériale) 20 millions, 1917 à 1953 déportés (Zek), dont 5 à 10 millions de koulaks (déportés parce que Koulaks) + petits délinquants (peu de prisonniers politiques) Développement d'un énorme univers concentrationnaire, souvent appelé l'archipel du Goalag: des régions de Sibérie, au delà du cercle polaire, autour de la région de l'Oural et tout à l'Est regroupant des centaines de camps + ou - grands Des zones de déportation pour le travail forcé = rôle essentiel dans le développement économique du pays travail dans les mines de charbon et de divers métaux, construction d'infrastructures (électricité, aménagements hydrauliques) = faire de I'URSS un pays industrialisé dans lequel l'ouvrier est le héros parfait Conditions de travail excessivement dures: taux de mortalité très élevé + conditions de vie très difficiles Les principaux goulags: L'archipel des Solovki, sur la Mer Blanche, ancien monastère orthodoxe du XVIe s qui est devenu le laboratoire du Goulag pour les Bolcheviks dès 1917 puis un des grands lieux des exécutions dans les années 30 Italie Déportation vers les îles du sud du pays ...bilan beaucoup moins élevé Une société totalitaire Créer un homme nouveau L'homme nouveau Fascisme, nazisme, stalinisme : volonté de justifier leurs actions par un système absolu d'explication du monde nécessité de créer un homme nouveau pour un monde parfait Rôle du chef diriger ce peuple vers ce monde parfait (Furher, Duce : un guide) homme nouveau appelé à vivre dans le meilleur des pays, avec le meilleur des régimes et des dictateurs + appartient à un peuple bien défini • La nation italienne en Italie / Le Prolétariat, surtout les ouvriers, en URSS / Les Aryens en Allemagne L'encadrement de la population L'encadrement de l'homme nouveau forger un homme nouveau + créer une société harmonieuse = besoin d'embrigadement de la jeunesse - organisations spécifiques pour encadrer la jeunesse (surtout les garçons) Italie « Fils de la Louve » 4 à 8 ans / « Balilla » 8 à 14 ans / << Avantgardistes » 14 à 18 ans / << Jeunesse fascistes » 18 à 21 ans Allemagne : << Jeunesses hitlériennes », adhésion obligatoire à partir de 1936 URSS: <<Komsomols » pour une minorité : former l'élite communiste dédiée à Staline Encadrement des actifs : volonté de contrôler et d'embrigader les actifs les soumettre aux objectifs définis par En Italie et Allemagne : méfiance vis à vis de la classe ouvrière. Italie contrôle de chaque branche de l'économie par l'Etat Allemagne syndicat nazi dès 1933 --► adhésion obligatoire : moyen de contrôler les ouvriers URSS: appartenir au parti communiste ou au syndicat communiste de son secteur Censure et propagande Le conditionnement des esprits Censure surveillance et contrôle des médias (importance nouvelle de la radio = outil politique au service du pouvoir) + de l'édition, des livres, de la presse écrite, de l'art livres et revues, oeuvres interdites, autodafés en Allemagne dès 1933, des photos retravaillées Conditionnement des esprits par la propagande artistes se mettent au service du régime dans les livres, le cinéma, la musique, les arts Développement d'une propagande qui loue et justifie les valeurs et les mérites du dictateur, au surnom qui renforce les liens presque divins et sacré Mussolini - Duce, Hitler = Führer, Staline = Vodj (guide, conducteur) Les valeurs du régime auxquels il faut adhérer : pays et une civilisation supérieurs : restaurer ou annoncer, répandre la grandeur Ex: Grandeur de l'empire romain au cœur de la propagande de Mussolini = nombreux travaux de rénovation des ruines romaines. Les attaques contre les ennemis du peuple et du régime La nouvelle propagande des années 30 Nouveauté des années 30 : prise de conscience de l'importance de la communication + la propagande Allemagne rôle de Goebbels le dirigeant Dans les 3 régimes, dimensions nouvelles avec Grandes réunions, défilés et manifestations politiques grandioses à Nuremberg (un stade) ou à Moscou (sur la Place Rouge) Des affiches de propagande, statues, drapeaux, symboles qui saturent l'espace public. Ex: Drapeaux à croix gammée sur fond rouge en Allemagne (Drapeau historique abandonné) Des grands événements, récupérés à des fins politiques Ex: JO de 1936, Bataille du blé de 1935 pour relancer la production agricole en Italie