SES /

La socialisation đŸ‘«

La socialisation đŸ‘«

 Comment la socialisation contribue-elle à expliquer les différences de
comportement des individus ?
Socialisation : La socialisation est un

La socialisation đŸ‘«

user profile picture

Angel đŸŒ±

10 Abonnés

23

Partager

Enregistrer

đŸ—ƒïžSommaire : En quoi, la socialisation est Ă  l'origine des comportements des individus ? I. Socialisation Primaire II. Socialisation Secondaire III. La socialisation peut ĂȘtre impactĂ©e (configuration familiale)

 

1Ăšre

Fiche de révision

Comment la socialisation contribue-elle Ă  expliquer les diffĂ©rences de comportement des individus ? Socialisation : La socialisation est un processus qui dĂ©bute dĂšs la naissance et qui se dĂ©roule tout au long de la vie d'un individu. Celle-ci est diffĂ©renciĂ©e Ă  deux moments clĂ©s d'une vie : au cours de l'enfance appelĂ©e socialisation primaire (famille, groupe de pĂšre, Ă©cole) et Ă  la vie adulte appelĂ© socialisation secondaire (famille, travail, groupes associatifs). Ce processeur a pour but d’inculquer des normes et des valeurs aux individus pour entraĂźner par la suite, une intĂ©gration dans un groupe social. L'individu peut connaĂźtre des phases de dĂ©socialisation et de resocialisation. I. Socialisation primaire (famille, groupe de pĂšre, Ă©cole) DiffĂ©renciĂ©e : -Milieu social : Les enfants n'inculquent pas les mĂȘmes normes /valeurs selon leur milieu social, ils ne sont donc pas scolarisĂ©s et Ă©duquer de la mĂȘme maniĂšre. Les enfants issus d'un milieu populaire tĂšgrent une culture populaire alors que les enfants issus d'un milieu favorisĂ© intĂšgrent une culture lĂ©gitime. Ex: Pratiques culturelles : Les enfants de cadres lisent plus que les enfants d'ouvriers Le milieu social d'un individu peut ĂȘtre un facteur important dans son orientation (profession des parents). NĂ©anmoins, celle-ci peut ĂȘtre dĂ©tournĂ©e par une trajectoire improbable. -Sexe : Les enfants de sexe opposĂ© n'inculquent pas les mĂȘmes normes /valeurs, leur socialisation est...

Apprendre avec plaisir grĂące Ă  nous

Apprends avec plus de 620.000 notes d’étude des meilleurs Ă©lĂšves !
Apprends avec plus de 620.000 notes d’étude des meilleurs Ă©lĂšves !
Apprends ensemble avec d'autres Ă©lĂšves et aidez-vous mutuellement.
Apprends ensemble avec d'autres Ă©lĂšves et aidez-vous mutuellement.
Obtiens de meilleures notes sans trop d'efforts !
Obtiens de meilleures notes sans trop d'efforts !

Télécharger l'application

LĂ©gende alternative :

stĂ©rĂ©otypĂ©e de genre trĂšs forte et leur comportement est diffĂ©renciĂ©. Les filles sont censĂ©es ĂȘtre plus posĂ©es, intelligente alors que les garçons sont censĂ©s ĂȘtre plus bruyant. Ex: Pratiques sportives : Les filles sont censĂ©es pratiquer des sports pour fille et inversement pour les garçons. Ex: ScolaritĂ© : Lors du choix des Ă©tudes supĂ©rieures, les filles auront plus tendance Ă  s'orienter vers des Ă©tudes sociales et littĂ©raires alors que les garçons plus vers des Ă©tudes techniques et scientifique. II. Socialisation secondaire (famille, travaille, associations adhĂ©rĂ©es) La socialisation secondaire peut ĂȘtre, dans certains cas, le prolongement de la socialisation primaire. L'individu peut connaĂźtre des phases de dĂ©socialisation et de resocialisation. Dans ces cas-lĂ , l'individu peut ĂȘtre en phase de transclasse (=changer de classe social). 3 instances de socialisation : -Socialisation professionnelle : Dans certains corps de mĂ©tier, les individus doivent intĂ©rioriser les normes et valeurs contribuant au groupe social associĂ©. De ce fait, ils doivent se soumettre aux conditions misent en place. -Socialisation conjugale « socialisation de frottement » : celle-ci rĂ©sine dans le mariage, la vie de couple fait face quotidiennement Ă  un Ă©change permanent entre les conjoints hĂ©tĂ©rogame (diffĂ©rente classe sociale, normes /valeurs) et homogame (mĂȘme classe social, normes/valeurs). Ils crĂ©ent un monde commun au travers d'Ă©changes de la vie quotidienne. III. La configuration familiale peut impacter la socialisation (familles nuclĂ©aires, recomposĂ©e, nombreuses, homoparentales et monoparentales) SociĂ©tĂ© : Mosos : La socialisation primaire des enfants est assurĂ©e par les mĂšres et les oncles maternels. L'homme joue le rĂŽle de gĂ©niteur, il n'exerce cependant pas de rĂŽle au sein de la famille. Famille nuclĂ©aire : SchĂ©mas familial classique RecomposĂ©es : Le beau-pĂšre doit respecter 2 normes contradictoires, il doit traiter l'enfant comme s'il Ă©tait le sien et Ă©viter les conflits Nombreuse : Dans les familles nombreuses de milieux populaire, l'aide des aĂźnĂ©s Ă  plus d'impact, les parents peu diplĂŽmĂ©s peuvent difficilement aider les plus jeunes dans leurs scolaritĂ©s, les aĂźnĂ©s pallier ce manque.