Matières

Matières

Plus

A la recherche du passé géologique de notre planète svt

07/02/2022

7928

491

Partager

Enregistrer

Télécharger


THEME 2: A LA
RECHERCHE DU
PASSÉ GÉOLOGIQUE
DE LA PLANÈTE
CHAPITRE 1 : LE TEMPS ET LES
ROCHES La datation relative
INTRODUCTION
L'une des mé
THEME 2: A LA
RECHERCHE DU
PASSÉ GÉOLOGIQUE
DE LA PLANÈTE
CHAPITRE 1 : LE TEMPS ET LES
ROCHES La datation relative
INTRODUCTION
L'une des mé
THEME 2: A LA
RECHERCHE DU
PASSÉ GÉOLOGIQUE
DE LA PLANÈTE
CHAPITRE 1 : LE TEMPS ET LES
ROCHES La datation relative
INTRODUCTION
L'une des mé
THEME 2: A LA
RECHERCHE DU
PASSÉ GÉOLOGIQUE
DE LA PLANÈTE
CHAPITRE 1 : LE TEMPS ET LES
ROCHES La datation relative
INTRODUCTION
L'une des mé
THEME 2: A LA
RECHERCHE DU
PASSÉ GÉOLOGIQUE
DE LA PLANÈTE
CHAPITRE 1 : LE TEMPS ET LES
ROCHES La datation relative
INTRODUCTION
L'une des mé

THEME 2: A LA RECHERCHE DU PASSÉ GÉOLOGIQUE DE LA PLANÈTE CHAPITRE 1 : LE TEMPS ET LES ROCHES La datation relative INTRODUCTION L'une des méthodes de datation à disposition des géologues est celle de la chronologie relative. Par celle-ci, il ne s'agit de donner l'âge précis d'une roche, mais plutôt de la situer dans le temps par rapport à une autre via de nombreux facteurs et principes. Les différents principes Le principe de sédimentation correspond au dépôt de particules qui forment des couches horizontales que l'on appelle strates. La superposition de ces strates forme une superposition de couches sédimentaires et à terme, la formation de roches de sédimentaires. Le principe de superposition correspond, dans une série sédimentaire (non déformée), au fait qu'une strate est plus récente que celle qu'elle recouvre et plus ancienne que celle qui a surmonte. Le principe de recoupement correspond au au fait qu'une faille soit plus récente que les terrains qu'elle affecte et plus ancienne que les terrains qu'elle n'affecte pas. F Principe de recoupement 3 2 1 3 2 1 Principe de superposition La série sédimentaire est discordante sur une série inférieure plissée : cela marque une période d'érosion (couche horizontale, couche plissée, puis retour couche horizontale). Dans ce cas là, sont mis en jeu principes de superposition et de recoupement. La péridotite est la roche du manteau terrestre. Au niveau des dorsales, il y a des remontées de péridotite...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity a été mis en avant par Apple et a toujours été en tête des classements de l'App Store dans la catégorie Éducation en Allemagne, en Italie, en Pologne, en Suisse et au Royaume-Uni. Rejoins Knowunity aujourd'hui et aide des millions d'étudiants à travers le monde.

Ranked #1 Education App

Chargement dans le

Google Play

Chargement dans le

App Store

Tu n'es toujours pas convaincu ? Regarde ce que disent les autres élèves ...

Louis B., utilisateur iOS

J'aime tellement cette application [...] Je recommande Knowunity à tout le monde ! !! Je suis passé de 11 à 16 grâce à elle :D

Stefan S., utilisateur iOS

L'application est très simple à utiliser et bien faite. Jusqu'à présent, j'ai trouvé tout ce que je cherchais :D

Lola, utilisatrice iOS

J'adore cette application ❤️ Je l'utilise presque tout le temps pour réviser.

Légende alternative :

entrainant sa fusion partielle et créeant la formation d'un magma dit basaltique. C'est ici que le principe d'inclusion intervient, c'est à dire qu'une roche incluse dans une autre est toujours plus ancienne que celle dans laquelle elle se trouve. Les forraminifères permettent de dater les roches, ce sont des indices biologiques. Les fossiles stratigaphiques sont ceux que l'on utilise comme référence pour dater. Attention, tous les foccilesne sont pas "éligibles" à la datation relative! En effet, un fossile stratigraphique doit respecter 3 grands principes : il foit avoir une faible extension verticale (période de vie très courte), il doit être trouvable facilement et donc avoir une vaste répartition géologique. Ainsi émerge un nouveau principe, celui d'identité paléontologique (2 couches stratigraphiques ayant les mêmes fossiles sont de même âge). La datation relative permet de situer les évènementts géologiques dans le temps. Elle repose sur 4 grands principes : superposition, recoupement, inclusion et identité paléontologique. Les associations de fossiles stratigraphiques dans des régions géographiquement éloignées, permettent d'établir des corrélations temporelles entre les roches. Par ailleurs, la datation relative a permit d'élaborer l'échelle stratigraphique des temps géologiques. Elle contient Eres- Périodes-Etages. La limite d'une ère géologique est définie par la biologie, autrement dit, les différentes ères biologiques sont délimitées par des crises biologiques (diminution majeure de la biodiversité). Une période est délimitée par des événements géologiques majeurs tels que l'apparition de chaînes de montagnes. Les périodes sont composées d'étages eux-mêmes définis par un stratotype particulier (élément de référence). Toutes ces données aboutissent à terme, à l'élaboration d'une échelle stratigraphique. La datation absolue INTRODUCTION Bien qu'utile, la datation relative reste imprécise car elle ne permet pas de déterminer l'âge exact d'une roche. Il est donc nécessaire d'avoir recours à la datation absolue. Celle-ci repose sur le phénomène de radioactivité des éléments chimiques. On utilise un principe physique : la désintégration radioactive d'isotopes. En effet, certains isotopes sont radioactifs, ils se désintègrent spontanément en un élément fils que l'on dit "radiogénique". La 1/2 vie corespond au temps pour la moitié de l'élément père soit désintégré. A noter que l'élément ne disparait jamais complètement. La constante de désintégration est notée lambda λ. On date la fermeture du système, c'est à dire le moment où les minéraux de la roche sont totalement cristallisés (plus d'échanges d'isotopes possibles). Ainsi, l'étude de différents couples isotopes permet de définir approximativement l'âge d'une roche. C'est le cas du couple potassium (K)/ argon (Ar). En étudiant leur rapport, c'est la réalisation d'une droite isochrone et la détermination de son coefficient directeur (yb-ya)/(xb-xa) qui est indicateur de l'âge. En effet, en le remplacant dans la formule (toujours donnée) on trouve l'âge de la roche. La méthode de datation absolue repose sur la désintégration radioactive de certains isotopes. La quantification de l'élément père radioactif et de l'élément fils radiogénique, permet de déterminer l'âge des minéraux de la roche. Elle permet de dater des roches magmatiques ou métamorphiques et l'âge obtenu correspond à celui de la fermeture du système. CONCLUSION Chronologie relative et absolue se complètent pour reconstituer l'histoire géologique des régions et donner des âges réels aux évènements. La datation absolue a permis d'attribuer des âges l'échelle stratigraphique (ères, périodes, étages).