Apprentissage

Apprentissage

Société

La Princesse de Clèves - Scène d'espionnage

6

Partager

Enregistrer

Inscris-toi pour voir le contenu. C'est gratuit!

Accès à tous les documents

Rejoins des millions d'étudiants

Améliore tes notes

En t'inscrivant, tu acceptes les Conditions d'utilisation et la Politique de confidentialité.

La Princesse de Clèves, Madame de La Fayette
Parcours - Individu, morale et société
Lecture N°8
Les palissades étaient fort hautes, et il y
La Princesse de Clèves, Madame de La Fayette
Parcours - Individu, morale et société
Lecture N°8
Les palissades étaient fort hautes, et il y
La Princesse de Clèves, Madame de La Fayette
Parcours - Individu, morale et société
Lecture N°8
Les palissades étaient fort hautes, et il y
La Princesse de Clèves, Madame de La Fayette
Parcours - Individu, morale et société
Lecture N°8
Les palissades étaient fort hautes, et il y
La Princesse de Clèves, Madame de La Fayette
Parcours - Individu, morale et société
Lecture N°8
Les palissades étaient fort hautes, et il y

La Princesse de Clèves, Madame de La Fayette Parcours - Individu, morale et société Lecture N°8 Les palissades étaient fort hautes, et il y en avait encore derrière pour empêcher qu'on ne pût entrer; en sorte qu'il était assez difficile de se faire passage. M. de Nemours en vint à bout néanmoins; sitôt qu'il fut dans ce jardin, il n'eut pas de peine à démêler où était Mme de Clèves. Il vit beaucoup de lumières dans le cabinet ; toutes les fenêtres en étaient ouvertes et, en se glissant le long des palissades, il s'en approcha avec un trouble et une émotion qu'il est aisé de se représenter. Il se rangea derrière une des fenêtres, qui servaient de porte, pour voir ce que faisait Mme de Clèves. Il vit qu'elle était seule; mais il la vit d'une si admirable beauté qu'à peine fut-il maître du transport que lui donna cette vue. Il faisait chaud et elle n'avait rien sur sa tête et sur sa gorge que ses cheveux confusément rattachés. Elle était sur un lit de repos avec une table devant elle, où il y avait plusieurs corbeilles pleines de rubans ; elle en choisit quelques-uns, et M. de Nemours remarqua que c'étaient des mêmes couleurs qu'il avait portées au tournoi. Il vit...

Rien ne te convient ? Explore d'autres matières.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity est la meilleure application scolaire dans cinq pays européens.

Knowunity a été mis en avant par Apple et a toujours été en tête des classements de l'App Store dans la catégorie Éducation en Allemagne, en Italie, en Pologne, en Suisse et au Royaume-Uni. Rejoins Knowunity aujourd'hui et aide des millions d'étudiants à travers le monde.

Ranked #1 Education App

Chargement dans le

Google Play

Chargement dans le

App Store

Tu n'es toujours pas convaincu ? Regarde ce que disent les autres élèves ...

Louis B., utilisateur iOS

J'aime tellement cette application [...] Je recommande Knowunity à tout le monde ! !! Je suis passé de 11 à 16 grâce à elle :D

Stefan S., utilisateur iOS

L'application est très simple à utiliser et bien faite. Jusqu'à présent, j'ai trouvé tout ce que je cherchais :D

Lola, utilisatrice iOS

J'adore cette application ❤️ Je l'utilise presque tout le temps pour réviser.

Légende alternative :

qu'elle en faisait des nœuds à une canne des Indes, fort extraordinaire, qu'il avait portée quelque temps et qu'il avait donnée à sa sœur, à qui Mme de Clèves l'avait prise sans faire semblant de la reconnaître pour avoir été à M. de Nemours. Après qu'elle eut achevé son ouvrage avec une grâce et une douceur que répandaient sur son visage les sentiments qu'elle avait dans le cœur, elle prit un flambeau et s'en alla proche d'une grande table, vis-à-vis du tableau du siège de Metz où était le portrait de M. de Nemours. Elle s'assit et se mit à regarder ce portrait avec une attention et une rêverie que la passion seule peut donner. On ne peut exprimer ce que sentit Monsieur de Nemours dans ce moment. Voir au milieu de la nuit, dans le plus beau lieu du monde, une personne qu'il adorait, la voir sans qu'elle sût qu'il la voyait, et la voir tout occupée de choses qui avaient du rapport à lui et à la passion qu'elle lui cachait, c'est ce qui n'a jamais été goûté ni imaginé par nul autre amant. La littérature d'idées du XVIe.s au XVIIe siècle Ecrire pour combattre pour l'égalité Introduction Texte 8 Madame de la Fayette La scène d'espionnage amoureux Madame de la Fayette est une femme de lettre du 17e appartenant au mouvement classiques des précieuse.Elle publie en 1678 La Princesse de Clèves, roman moderne d'analyse psycholoque à succès où une femme vertueuse va être tourmentée par la passion amoureuse. Le texte étudié est un extrait de la partie IV où, alors que la PDC s'est retirée à Coulommier, il va y avoir une réel scène d'espionnage. →Problématique : Comment cette scène d'espionnage dévoile l'intensité de la passion amoureuse. •MVTS. Approche discrète du DDN vers la Princesse inaccessible tels un héros ➡Témoignage de l'amour de la PDC Plaisir de DDN face à la passion que dévoile la PDC Conclusion → Cette scène d'espionnage permet au DDN d'être certain des sentiment de la Princesse par des aveux indirects. Il s'en réjouit et cette scène est à la limité de la bienséance par son érotisme qui renforce l'intensité de la passion. → Cet extrait dévoile une suite plus tragique puisque le lecteur perçoit un risque: "est-ce que la Princesse de Clève va réussir à résister à la passion malgré l'intensité de ses sentiments?" Une princesse Les palissades / il y en avait encore derrière/ empêcher qu'on ne pût rentrer/ assez difficile de se faire passage (1.1-2) Fort / encore/assez (1.1-2) M. de Nemours en vint à bout (1.2) Néanmoins; sitôt (1.3) Il n'eut pas de peine (1.3) Texte 8 Madame de la Fayette La scène d'espionnage amoureux Premier mouvement - Lignes 1-4 inaccessible dont le duc de Nemours s'approche discrètement tel un héro épique Mme de Clèves(1.4) Adverbe d'intensité Adverbes (de temps) Négation + focalisation internet Une image d'une femme, enfermé, ou séquestrée comme dans les contes, une femme qu'il faut sauver Multitude d'adverbe qui insistent sur l'infranchissabilité du jardin, à l'image de l'inaccessibilité de Mme de Clèves. Symbole d'un amour impossible à atteindre + mise en valeur de celui qui les franchit, héroïsme Allusion à la scène de M. de Nemours comme dans le scène de bal dans les contes de fées, comme dans les récits de chevaleries, où le héro dépassent les obstacle rencontrés. Simultanéité des actions, tout se fait rapidement. Comme si on suivait M. de Nemours, dans ses actions, comme si le lecteur suivait le héros de l'aventure. Objet de la quête de M. de Nemours, mit en fin de phrase donc mise en valeur Sa détermination reflète sa passion, son héroïsme. Ici, on a un amant passionné prêt à braver l'interdit, à dépasser les obstacles pour voir celle qu'il aime. Deuxième mouvement- Lignes 5-9 Une observation discrète de la Princesse en plein témoignage de son amour Il vit beaucoup de lumière(1.4) Une personne comme une divinité, auréole de lumière, elle rayonne comme dans le cœur de M. de Nemours. Anaphore + champ lexical du regard (polyptote << voir >>) Vit / vue (1.4-7-8) Toutes les fenêtres en étaient ouvertes (1.4) En se glissant / s'en approcha (1.5) Trouble et une émotion / qu'à peine fut il maître du transport que lui donna cette vue (1.5-8) Qu'il était aisé de représenter (1.6) Ilse rangea derrière une des fenêtre (1.6) Qui servait de porte (1.6) Qu'elle était seule Si admirable beauté 1.5 à 8 Chaud et elle n'avait rien sur sa tête et sur sa gorge que ses cheveux confusément rattachés (1.8-9) Rubans / canne des Indes / portrait de M. de Nemours ( 1.10-12-17) C'étaient des mêmes couleurs qu'il avait portées au tournoi (1.11-12) Répétition X4 Allitération [t] Groupe nominal Tournure impersonnel Mise en abyme PSR hyperbole Champ lexical de la passion Négation restrictive M. de Nemours voit sans être vue Mme de Clèves dans son intimité -> insiste sur la fascination du duc pour Mme de Clèves. Comme si la princesse était accessible désormais à la rencontre amoureuse A l'image du battement de cœur de M. de Nemours et rend compte de son émotion Agilité, aisance, discrétion du duc de Nemours Exprime la joie + excitation du duc > scène amoureuse et sensuelle Qui fait allusion au lecteur, comme à une complicité entre le narrateur et le lecteur Le lecteur, comme M. de Nemours admirent à distance respectueuse de Mme de Clèves Encore une frontière pour rendre la princesse inaccessible Solitude de Mme de Clèves comme si le duc violait son intimité Souligne le plaisir de M. de Nemours éprouve à la voir Il perd le contrôle de soi à chaque fois qu'il est face à Mme de Clèves, alors que d'habitude il est capable de se métriser Une sensation de chaleur à l'image de celle qui brûle M. de Nemours à la vue de la semi-nudité de Mme de Clèves -> scène sensuelle, érotique -> partie du corp qui symbolisent la beauté féminine Ces 3 objets symbolisent M. de Nemours auxquelles elle pense, observé sans le savoir- > elle est dans la contemplation de ces objets, car il s'agit d'un amour impossible Révélation sentimentale réciproque, allusion aux romans de chevalerie/ courtois où le chevalier portait Des nœuds à une canne des Indes (1.12) Après qu'elle eut achevé son ouvrage / elle prit / s'en alla / elle s'assit et se mit (1.14-15- 16-17-18) Une grâce et une douceur que répandaient sur son visage les sentiments qu'elle avait dans le cœur (1.15-16) Flambeau (1.16) Portrait de M. de Nemours (1.17) Avec une attention et une rêverie que la passion seule peut donner (1.18-19) Action successives au PS Portrait élogieux Au milieu de la nuit (1.21) Le plus beau lieu du monde (1.21) parallélisme Complément circonstancielle de manière les couleurs de sa dame, or, ici, c'est l'inverse, c'est Mme de Clèves qui prend les couleurs de la personne aimée Symbole d'union qu'elle souhaiterait avoir avec M. de Nemours Cette canne pourrait symboliser la réciprocité de sentiment entre les personnages -> M. de Nemours a un portrait de Mme de Clèves et elle, elle a sa canne -> parallélisme car chacun a un objet qui est à l'être aimé La princesse n'est plus allongée, elle est en action-> comme si on avait un tableau en mouvement de Mme de Clèves Indication temporelle hyperbole La princesse est transfigurée par ses sentiments qu'elle éprouve envers le duc M. de Nemours espionne discrètement Mme de Clèves, qui, elle-même admire un tableau du Duc et malgré elle fait un aveux de sa passion. Symbole de l'amour qui l'anime (feu amoureux) Allusion à une scène du texte où Mme de Clèves avait vu M; de Nemours voler son portrait (scène de miroir). Elle ne se sait pas observée, elle est sans artifice, au naturel et laisse libre cours à ses sentiments. Troisième mouvement - Lignes 20 à 23 Le plaisir du duc face à la passion dévoilée par Mme de Clèves dans le savoir On en peut expliquer (1.20) Complicité avec le lecteur Négation + implication du lecteur Voir (120-21-22) Répétition / allusion à la vue M. de Nemours qui observe Mme de Clèves sans qu'elle le sache, il est caché, comme le lecteur, et la surprend dans son intimité, dans l'aveu de sa passion. Allusion bienséance mais c'est une situation INTERDITE Idéalise le lieu où se trouve Mme de Clèves. Participe au fantasme de M. de Nemours Tout occupée de choses qui avaient du rapport à lui et à la passion qu'elle lui cachait (1.22- 23) Ce qui n'a jamais été gouté ni imaginé par nul autre amant (1.23) Une scène sensuelle et érotique où le bonheur des amants n'existe que dans l'imagination et le non-dit. Une scène ou Mme de Clèves s'est laissé aller à la Passion, car elle se croit seule Négation + hyperbole Plaisir intense du duc, son bonheur est à son apogée